revendre

définitions

revendre ​​​ | ​​​ verbe transitif

Vendre ce qu'on a acheté (notamment, sans être commerçant). Revendre sa voiture.
locution Avoir qqch. à revendre : en avoir beaucoup. —  au figuré Elle a de l'esprit à revendre.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je revends

tu revends

il revend / elle revend

nous revendons

vous revendez

ils revendent / elles revendent

imparfait

je revendais

tu revendais

il revendait / elle revendait

nous revendions

vous revendiez

ils revendaient / elles revendaient

passé simple

je revendis

tu revendis

il revendit / elle revendit

nous revendîmes

vous revendîtes

ils revendirent / elles revendirent

futur simple

je revendrai

tu revendras

il revendra / elle revendra

nous revendrons

vous revendrez

ils revendront / elles revendront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Jusqu'alors tout avait été simple dans sa vie ; il fabriquait et vendait, ou achetait pour revendre.Honoré de Balzac (1799-1850)
Je crains que tout ce que nous faisons pour mettre fin aux limites indicatives enverrait un signal clair aux contrebandiers qui cherchent à revendre de l'alcool et des cigarettes.Europarl
Les herbes médicinales naturelles de ces pays sont détournées et brevetées par des multinationales rapaces qui veulent ensuite revendre ces produits à des prix inabordables.Europarl
Abandonner, revendre à perte, nous ruiner dans l'opinion, ou se hâter de mener l'entreprise à pleines voiles dans le port.Léon Gozlan (1803-1866)
Il est courant qu'ils aient des capitaux à revendre, et qu'on les gâte à l'excès.Europarl
Et même, il ne parvenait pas à le revendre, ce qui lui augmentait son amertume.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Il sentait leur petit ménage aller à la dérive, les dépenses s'accumuler ; beaucoup de provisions étaient perdues, on laissait la bonne les revendre.Paul Margueritte (1860-1918)
Au bout du compte, ils se retrouvent en possession d'une propriété qui ne répond pas à leurs attentes et qu'ils ne peuvent plus revendre à qui que ce soit.Europarl
En effet, ce sont souvent les grands transformateurs qui achètent auprès des agriculteurs et qui abusent de leur position dominante de marché pour revendre à un prix exagéré aux distributeurs.Europarl
Parfois, ces risques sont renvoyés à leur banque d'origine où les sociétés financières écrans n'avaient pas la capacité de revendre ou financier les nantissements de la banque d'origine.Europarl
Ce n'était pas une folie, certain qu'il était de le revendre avec mille francs au moins de bénéfice quand il voudrait.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ceux-ci reçoivent un certificat d'achat, avec mention du prix payé et la permission de revendre.Rudolf Carl von Slatin (1857-1932), traduction Gustave Bettex (1868-1921)
Et le bruit courait que les pères se trouvaient forcés de revendre de la cire.Émile Zola (1840-1902)
Elle bourdonne et grouille sourdement, la foule vêtue de laine grise, accourue de loin pour acheter ou revendre d'extraordinaires petites choses.Pierre Loti (1850-1923)
Certains de mes administrés me disent que cette société les a approchés en proposant de revendre leurs biens à temps partagé.Europarl
Vous êtes riche à revendre, et il ne s'agit plus que de savoir choisir et ordonner vos richesses.George Sand (1804-1876)
Comme il me répugnait de revendre cette grosse personne qui avait mangé si souvent à ma table, je ne voulus point recevoir d'argent.George Sand (1804-1876)
Il pourrait bien se faire qu'en notre rôle de rebelles, nous ayons de la justice à en revendre.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Une stabilisation du marché ne peut pas seulement être atteinte par la simple ouverture de l'intervention, car nous devrons quand même revendre demain ce que nous entreposons aujourd'hui.Europarl
Elle avait assez de grâce, d'élégance et de distinction, en effet, pour en revendre, – ou pour en donner.Alfred Delvau (1825-1867)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVENDRE » v. act.

& redupl. Vendre ce qu'on a auparavant acheté. Les Frippiers font mestier d'acheter & de revendre. Un bourgeois ne gagne guere à revendre. Il faut revendre en destail ce qu'on a acheté en gros.
 
Revendre à la folle enchere de quelqu'un, se dit quand un adjudicataire en Justice se desdit, ou quand il ne peut payer le prix de son adjudication : car alors on revend la chose une autrefois ; & si elle est moins venduë, le premier adjudicataire est obligé de payer le prix qui s'en manque.
 
On dit proverbialement, qu'un homme a du bled, des terres à revendre, pour dire, qu'il en a beaucoup plus qu'il ne luy en faut ; qu'il a de la santé, de l'esprit à revendre, pour dire, qu'il se porte bien, qu'il est fort spirituel.
 
REVENDU, ÜE. part. & adj.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021