rhéteur

définitions

rhéteur ​​​ nom masculin

Antiquité Maître de rhétorique.
péjoratif Orateur, écrivain au discours emphatique. ➙ phraseur.

synonymes

rhéteur nom masculin

orateur, argumentateur, déclamateur, logographe, sophiste, phraseur (péjoratif)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un recueil de contes moraux ou bien un mélange éloquent de narrations et de harangues, selon que l'historien est philosophe ou rhéteur.Anatole France (1844-1924)
Mais ce grand artiste de beau langage n'est point un rhéteur.Émile Gebhart (1839-1908)
Il reste des pièces de cette négociation, où l'illustre ambassadeur, plus rhéteur que diplomate, espérait désarmer par son éloquence et au nom du patriotisme italique, deux républiques jalouses et acharnées.Émile Vincens (1764-1850)
C'est un rhéteur de génie, à ce qu'on dit.George Sand (1804-1876)
Il n'y avait qu'un rhéteur, habitué à répéter de vieilles phrases dénuées de sens, pour oser prétendre que ces malheurs venaient des infidélités du peuple.Ernest Renan (1823-1892)
Il se traverse lui-même, il s'exagère, il se ment, il devient un rhéteur.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il y a du sophiste, a-t-on dit ; soit ; mais il n'y a jamais de rhéteur.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
S'il puise aux mêmes sources que le poète, il devient rhéteur, ce qu'au reste on n'a pas le droit de lui défendre.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Le rhéteur traite du style et des figures de style ou de pensée, ce qui touche aux figures de mots, aux tropes et à l'organisation du langage.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
La triste chose, en tout, qu'un rhéteur qui n'est que rhéteur !Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
En tant qu'écrivain il est rhéteur, sans la force de persuader.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Qu'il y eût du rhéteur dans cet avocat, il n'en faut pas disconvenir ; mais c'était un rhéteur sincère.Alphonse Aulard (1849-1928)
Il parla longtemps, en rhéteur magnifique, avec une étonnante richesse d'images, sans serrer de près aucune idée.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Grammairien, rhéteur, orateur, historien, philosophe, poëte tragique, comique, épique, lyrique, satyrique, éditeur, traducteur, commentateur infatigable, il s'essaya dans tous les genres, mais il n'excella dans aucun.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
J'en suis à me demander si je n'ai pas été le cabotin qui se laisse empoigner par son rôle, le rhéteur qui se laisse emballer par ses sophismes !Georges Darien (1862-1921)
Un rhéteur faible et vaniteux se dépite, et cède quand il ne trouve plus ni flatteries ni respects.Adolphe Thiers (1797-1877)
L'auteur entre ensuite dans son sujet qu'il traite en philologue érudit plutôt qu'en orateur ou en rhéteur, à peu prés selon l'ordre qui suit.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Il est loisible à un rhéteur de débiter de pareilles doctrines, il n'est pas permis à une nation d'être sophiste.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Du rhéteur, il a encore l'ampleur d'accent, l'adroite sophistique qui sait plaider le faux et le vrai, les généralisations faciles surtout.Charles le Goffic (1863-1932)
Mais il n'était qu'un rhéteur, et d'ailleurs il sentait, et tous ses partisans sentaient avec lui, que l'opinion les abandonnait.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RHETEUR » s. m.

qui ne se dit que des anciens Maîtres d'Eloquence qui ont fait profession de l'enseigner, & qui en ont laissé des preceptes. Les Grecs & les Romains ont eu des Rheteurs fort fameux.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021