Email catcher

ricaner

Définition

Définition de ricaner ​​​ verbe intransitif

Rire à demi de façon méprisante ou sarcastique.
Rire de façon stupide sans motif ou par gêne.

Conjugaison

Conjugaison du verbe ricaner

actif

indicatif
présent

je ricane

tu ricanes

il ricane / elle ricane

nous ricanons

vous ricanez

ils ricanent / elles ricanent

imparfait

je ricanais

tu ricanais

il ricanait / elle ricanait

nous ricanions

vous ricaniez

ils ricanaient / elles ricanaient

passé simple

je ricanai

tu ricanas

il ricana / elle ricana

nous ricanâmes

vous ricanâtes

ils ricanèrent / elles ricanèrent

futur simple

je ricanerai

tu ricaneras

il ricanera / elle ricanera

nous ricanerons

vous ricanerez

ils ricaneront / elles ricaneront

Synonymes

Synonymes de ricaner verbe intransitif

glousser, pouffer, se bidonner (familier)

se moquer, railler, se gausser (littéraire ou plaisant)

Exemples

Phrases avec le mot ricaner

Le monsieur surprend un groupe de quatre jeunes ricaner à l'évocation d'un chien et d'une poubelle.Ouest-France, 27/11/2020
Ce dernier point a fait ricaner nombre de conseillers autour de la table.Ouest-France, 13/12/2018
Alors, il affecta de ricaner, avec des haussements d'épaules outrageux.Émile Zola (1840-1902)
C'est incroyable ce que l'on peut ricaner dans cette émission !Études, 2001, Emmanuelle Giuliani (Cairn.info)
Sur les farines de sevrage, tout le monde s'est mis à ricaner.Droit et société, 2008 (Cairn.info)
Et qu'on ne vienne pas pour autant ricaner que nous sommes aroniens.Le débat, 2010, Régis Debray, Pierre Nora (Cairn.info)
Un tel plan ne permettait d'ailleurs de ricaner qu'un court instant, car il est ponctuel.Esprit, 2010, Michel Mesnil (Cairn.info)
Comment considérer cette expérience qui semble ricaner de tout en ne s'étonnant de rien ?Les temps modernes, 2003, Gilles Clamens (Cairn.info)
Les rituels proposés peuvent faire ricaner, n'étant pas faits pour être regardés de l'extérieur ou d'en dessus, mais pour s'y risquer, franchir le pas.Cahiers du Genre, 2015 (Cairn.info)
On peut évidemment ricaner bêtement de ma solution arguant des nombreuses faiblesses théoriques qui la sous-tendent.Journal du Droit des Jeunes, 2002, Moncef Marzouki (Cairn.info)
Quand on peut chanter si haut, comment peut-on descendre soi-même des cieux pour ricaner dans la fange avec un grossier vulgus ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Cela ne manquera pas de faire ricaner le commentaire sérieux.Le débat, 2018, Olivier Fournout (Cairn.info)
Seuls ceux qui ne croient plus dans la réalité structurante des idées ricaneront.Commentaire, 2014 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de RICANER v. n.

Rire avec éclat, à plusieurs reprises & de mauvaise grace, le plus souvent sans sujet. Les ignorants, au lieu de rire à propos, ne font que ricaner à tous moments.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine