Email catcher

ride

définitions

ride ​​​ nom féminin

Petit pli de la peau (le plus souvent au front, à la face et au cou, dû notamment à l'âge). ➙ ridule. Visage sillonné de rides. ➙ ridé.
au figuré Ce roman n'a pas pris une ride, n'a pas vieilli.
Légère ondulation à la surface de l'eau ; pli, sillon sur une surface. Rides formées par le vent sur le sable.

ridé ​​​ , ridée ​​​ adjectif

Marqué de rides. Visage ridé, flétri. —  Une pomme ridée.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « ride »

Celle-ci, dans toute la simplicité de ses 30 articles et dans la vision universelle qu'elle incarne, n'a pas pris une ride.Europarl
Livré en 2008, ce projet de transformation n'a pas pris une ride.Ouest-France, 23/09/2018
Car piquer des tissus très épais, l'engin centenaire, qui n'a pas pris une ride, sait faire !Ouest-France, Stéphanie LAMBERT, 26/04/2020
Des cancers de la peau et des rides pour plus tard.Ouest-France, 01/07/2017
Et pourtant, plus de 70 ans après son lancement, elle n'a pas pris une ride.Ouest-France, Laurie CORREIA, 01/09/2020
Malgré sa disparition il y a plus de dix ans, ses peintures continuent de fasciner et n'ont pas pris une ride.Ouest-France, 23/08/2021
J'ai les yeux fixés sur ce front lisse, où n'apparaît pas une ride ; et sans qu'il s'en doute – qui pourrait s'en douter d'ailleurs ?Jules Lermina (1839-1915)
Il faudra donc attendre l'an prochain pour fêter l'événement qui n'aura pas pris une ride.Ouest-France, 08/06/2020
Le livre est sorti il y a presque 20 ans, mais n'a pas pris une ride.Ouest-France, 01/07/2018
Tout en modernisant une organisation qui a pris quelques rides.Ouest-France, Patrice MOYON, 24/04/2018
S'ils n'avaient pas 20 ans au début de l'aventure et frisent les 70 aujourd'hui, leur état d'esprit n'a pas pris une ride.Ouest-France, 24/09/2020
Depuis sa création en 1950, il n'a pas pris une ride !Ouest-France, Bruno Saussier, 03/07/2021
Deux grosses larmes, les premières qu'il versât depuis des années, tremblèrent au bord de ses paupières et se perdirent dans les rides de son visage.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les rides du front, heureusement si rares chez les femmes, marquent les agitations auxquelles leur cœur est en proie.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Pourtant la lutte pour l'égalité a pris déjà quelques rides, sans parler de tout ce qui a précédé, des actions menées par la communauté internationale dans son ensemble.Europarl
Les saillies que faisaient les plis de ses rides semblaient, sous sa peau de parchemin, des cordes tendues.Jean Aicard (1848-1921)
Le mauser pouvait avoir cinquante ans ; ses cheveux grisonnaient, de grosses rides sillonnaient son front rougeâtre.Erckmann-Chatrian (1822-1899, 1826-1890)
Et il montrait un grossissant miroir de poche, où la danseuse étudiait, à une ride près, les « valeurs » de sa physionomie.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Une parole de plus de 2 000 ans qui n'a pas pris une ride.Ouest-France, 03/06/2021
La pièce, écrite en 1953, n'a pas pris une ride.Ouest-France, 17/10/2017
Afficher toutRéduire

Exemples de « ridé »

J'ai vu une larme furtive couler lentement le long de sa joue ridée.Madame Henri de la Ville de Mirmont (1860-1933)
Zoom sur tous ces visages graves ou rieurs, lisses ou ridés, captation de l'instant sans fioriture ni superflu.Ouest-France, 26/02/2021
Un vieux homme ridé écrit, assis à l'extrémité gauche.Guy de Maupassant (1850-1893)
Son front, ridé par une contrariété violente, avait quelque chose de fatal.Honoré de Balzac (1799-1850)
Ils sont sans poils, avec une peau ridée, et se laissent bien caresser.Ouest-France, 27/08/2017
Pâle et ridée, vous en êtes venue à vous peindre le visage en bleu, en blanc et en rouge, comme une sauvagesse.Hector Berlioz (1803-1869)
Un homme aux yeux ridés se tient dans un coin.Ouest-France, Angélique CLÉRET, 01/02/2021
Il avait les cheveux gris, le visage ridé comme une pomme flétrie, la bedaine comme celle de notre recteur, bien trop vieux pour avoir été son amour secret.Ouest-France, Daniel Giraudon, 27/08/2017
Vendredi soir, les jeunes du territoire ont ridé dans la commune.Ouest-France, 26/06/2019
À presque toutes les pages, des héros ridés, dignes, médaillés et cravatés, venus boire une mousse devant les tableaux.Ouest-France, 04/06/2021
Nous marchions sur un sable fin, uni, non ridé comme celui des plages qui conserve l'empreinte de la houle.Jules Verne (1828-1905)
Le crêpe est aussi un latex de caoutchouc coagulé et séché, très résistant, à la surface ridée, qui sert à faire des semelles de chaussures.Ouest-France, 05/02/2016
La peau de son visage pend ridée et molle.Georges Ohnet (1848-1918)
Le sourire apaisé qui s'étire sur ses joues ridées ne suffit pas à cacher son émotion.Ouest-France, Marie LENGLET, 04/06/2019
Mystérieux est le brouillard de son sommet à sa base ; le soleil de son ciel est ridé et gris.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Oui, un jour viendrait où sa face serait ridée et plissée, ses yeux creusés et sans couleur, la grâce de sa figure brisée et déformée.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Son masque impassible et lisse était un peu ridé, ses cheveux avaient blanchi et il levait moins haut son front autoritaire.Georges Eekhoud (1854-1927)
Son visage ridé, ses traits flétris et sa malpropreté dégoûtante, auraient pu la faire prendre pour une sorcière.James Fenimore Cooper (1789-1851), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
C'était un homme âgé et qui semblait octogénaire, très-ridé, très-courbé, avare, mais pour les besoins de la guerre.Jules Michelet (1798-1874)
Ses petits yeux grossirent et gonflèrent ses paupières ridées ; il fut forcé de se jeter sur un banc pour ne pas étouffer.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RIDE » s. f.

Espece de sillon qui se forme sur la peau des animaux, quand ils vieillissent. Corneille a dit dans le Cid :
 
Les rides sur son front signalent ses exploits.
 
Les premieres rides se forment sur le visage & au coin de l'oeuil. Les oisons ont la peau pleine de rides. Les rides s'accommodent mal avec l'amour. Ce mot vient de ryta Latin, qui a été fait du Grec rhyo. Mesnage. Borel le derive de ruga, ou de ridere, parce que le visage ride en riant.
 
RIDE, se dit aussi de ces plis & inégalités qui font qu'une chose n'est pas bien unie. Le crespe est une étoffe pleine de rides. On dit que la mer a des rides, quand elle est doucement agitée par quelque zephire.
 
RIDES, en termes de Mer, sont de petites cordes qui servent à bander & à roidir celles qui sont plus grosses, qui servent à raccourcir la voile par le haut, lors qu'on ne l'oseroit porter toute entiere, & à plusieurs autres usages. On le dit aussi des cordes qui amarent l'esperon & le beaupré.
 
RIDE, est aussi une vieille monnoye d'or battuë en Allemagne, que Nicolle Gille dit valoir 50. s. & peser deux deniers, 18. grains. Elle a d'un costé une croix florencée avec la legende, Sit nomen Domini benedictum ; & au revers un Chevalier, & au dessous Fland, & autour, Philippus D. G. Dux Burg. Comes Flandriae. Elle est ainsi nommée de l'Alleman Ritter, à cause du Chevalier qui semble courir. Bodin l'appelle l'écu de Bourgogne.
Vidéos Le mystère des cinq terres Le mystère des cinq terres

Vous aimez explorer la France ? Vous aimez enquêter ? Vous allez adorer Le mystère des cinq terres 

22/10/2021