Email catcher

sabre

Définition

Définition de sabre ​​​ nom masculin

Arme blanche, à pointe et à simple tranchant, à lame plus ou moins recourbée. ➙ cimeterre, yatagan. locution Le sabre et le goupillon : l'armée et l'Église.
Sport de l'escrime au sabre.
Poisson marin sans écailles, des eaux tempérées.

Exemples

Phrases avec le mot sabre

Elle faisait partie des espoirs français chez les femmes dans le tournoi olympique de sabre.Ouest-France, 26/07/2021
Il avait ordonné un appel de rigueur, des baïonnettes et sabres présents et prêts à combattre.Napoleonica. La Revue, 2009, Alexander Mikaberidze, Robert Ouvrard, Peter Hicks (Cairn.info)
Trente-neuf concurrents (treize filles et 26 garçons) se sont affrontés au fleuret et 17 (neuf filles et huit garçons) au sabre.Ouest-France, 24/11/2019
Il y est fait allusion d'ailleurs à un sabre !Po&sie, 2007, Claire Malroux (Cairn.info)
Pour tenter d’imposer vos vues, vous avez tendance à pratiquer la méthode du sabre d’abordage.Europarl
Sa faction terminée, il mit le manteau et tira le sabre.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Chocs du fer et de l'acier, sifflements des sabres, sons mats des corps qui chutent.Ça m'intéresse, 08/10/2021, « Les samouraïs ont-ils toujours eu un code d'honneur ? »
Avec les jésuites, les prêtres, les traîneurs de sabre africains, il a cru venir à bout de la liberté !Revue française d'histoire des idées politiques, 2001, Pierre-Joseph Proudhon (Cairn.info)
Son uniforme sombre et son sabre qui doit couper impressionnent.Jules Renard (1864-1910)
Le club vient de lancer une nouvelle discipline officielle : le sabre laser, directement inspiré de la saga de science-fiction.Ouest-France, 30/09/2020
Benké restait toujours victorieux et les sabres, pris un à un, s'entassaient.Claudius Ferrand (1868-1930)
Comparé à l'épée, le sabre paraît esthétique (le samouraï) ou brutal (abordage) – surtout lié au goupillon.Inflexions, 2008, Jean-Paul Charnay (Cairn.info)
Son choix se porte sur un katana, sabre japonais à la lame d'une cinquantaine de centimètres.Ouest-France, Marie CAROF-GADEL, 15/02/2018
Le fil du sabre était fait d'un acier encore plus dur pour assurer le meilleur tranchant.Ça m'intéresse, 12/12/2020, « La fabrication des katana des samouraïs, un secret bien gardé ! »
Ils ont répondu par des coups de sabre, peu dangereux heureusement.Histoire@Politique, 2009, Pierre Allorant (Cairn.info)
J'abandonnai tous mes rêves supérieurs, ceux qui traînaient des sabres et ceux qui rêvaient d'un emploi riche et fainéant.Charles-Louis Philippe (1874-1909)
Un homme fortement alcoolisé, âgé de 28 ans, a fait peur à ses voisins avec un sabre japonais de type katana.Ouest-France, 31/07/2021
Impeccable, il est assis sur ses talons, son regard est serein et déterminé, un sabre noir est posé devant lui.Medium, 2006, Régis Burnet, Thierry Baffoy (Cairn.info)
En plus de l'effet de mode, cette coupe était supposée protéger des coups de sabre.Ça m'intéresse, 21/02/2019, « Depuis quand les militaires ont-ils les cheveux courts ? »
Un terme uniquement utilisé au sabre puisque l'on peut toucher avec le côté de la lame.Ouest-France, 02/11/2010
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SABRE s. m.

Cimeterre, gros & pesant coutelas, qui est un peu recourbé vers la pointe, qui a un tranchant fort aceré, & dont le dos a beaucoup d'espaisseur. C'est une arme de main, & qu'on porte au costé comme une épée. Les Turcs se sçavent fort bien aider de leurs sabres : ils couppent un homme en deux d'un coup de sabre. Ce mot vient de l'Alleman sabel, tiré du mot Hongrois ou Sclavon sabla, qui signifie coutelas.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine