salière

 

définitions

salière ​​​ nom féminin

Petit récipient de table dans lequel on met le sel.
familier Creux derrière la clavicule, chez les personnes maigres.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La salière était une nef d'argent, aussi munie de ses mâts, de ses voiles, de son château d'arrière.Paul Adam (1862-1920)
Le sel était dans une salière faite d'un morceau de liège difforme.Jean Aicard (1848-1921)
On apporta au même instant une gigantesque salière.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Y aura mèche de verser la salière sur la note !...Paul Mahalin (1838-1899)
Il voulut en même temps que je lui composasse un modèle de salière qui n'eût rien de commun avec la mode d'alors.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On se mit à table : un convive renversa une salière.Arsène Houssaye (1815-1896)
C'est une espèce de puits séparé dans le fond comme une salière, et qui s'offre maintenant aux regards avec un air de bonhomie et de tranquillité parfaite.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il m'emmena ensuite dans sa chambre, et me demanda quelle quantité d'or il me faudrait pour cette salière.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il devait servir de socle à une salière pour la table du cardinal.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Et, me regardant d'un œil satisfait, il m'invita à lui faire cette salière.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SALIERE » subst. fem.

Utencile de ménage, qui sert à mettre du sel sur la nappe. Une saliere d'argent, d'estain, de fayence. Une saliere d'argent doit estre marquée au collet & saleron, aux platines, bassinets, & branches. Il y a des salieres à pans, d'autres écolletées, qui sont rondes & estroites par le milieu. Ce mot vient du Latin salaria & salinum. Du Cange.
 
SALIERE, se dit figurément de certains creux qui se font dans les chairs, quand on maigrit, & sur tout à la gorge. Une femme n'a jamais la gorge belle, tant qu'elle y a des salieres. On le dit aussi des creux qui viennent aux yeux des chevaux, quand ils sont vieux.
 
On dit proverbialement, qu'une personne ouvre des yeux grands comme des salieres, quand elle regarde attentivement & avec avidité quelque chose.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de l’orthographe !

25/11/2020