sangle

définitions

sangle ​​​ nom féminin

Bande large et plate qu'on tend pour maintenir ou serrer qqch.
Anatomie Sangle abdominale : ensemble des muscles abdominaux.
Alpinisme Palier peu incliné permettant de traverser une paroi.

synonymes

sangle nom féminin

courroie, attache

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Puis, chaque homme se dirige vers son cheval, les piquets sont arrachés : les bêtes menées à l'eau ; on les bride, on les harnache et on les sangle.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Observant que je restais sans mouvement, un ou deux des plus hardis grimpèrent sur le châssis et flairèrent la sangle.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Ce lit de sangle était dans une grande salle, assez propre, qui en contenait dix-sept autres, séparés par de hautes planches.Anatole France (1844-1924)
La sangle enveloppait étroitement mes membres et mon corps dans tous les sens,– excepté dans le chemin du croissant homicide.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
En me réveillant, le lendemain, d'un sommeil si interrompu, j'entendis une voix partir du lit de sangle situé à ma gauche.Gérard de Nerval (1808-1855)
Un lit de sangle, une chaise, une table, une planche et un seau composaient mon ameublement.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Dans un rentrant, on installa un lit de sangle, qui fut recouvert d'une housse à fleurs déteintes.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Il a proposé encore un nouveau porte-manteau, une nouvelle sangle, des étriers très-perfectionnés – toujours pour le plus grand avantage du cheval.Émile Gaboriau (1832-1873)
Cette bonne princesse dit à ma mère qu'elle se chargeait de moi, et elle fit effectivement mettre un lit de sangle pour moi à côté du sien.Louise Élisabeth de Croÿ de Tourzel (1749-1832)
Malgré cet avantage, le templier soutint sa haute réputation, et si la sangle de son coursier ne se fût rompue, il n'aurait pas été désarçonné.Walter Scott (1771-1832), traduction Albert Montémont (1788-1861)
Une croupière, une sangle et une poitrinière assujétissent cette selle, aussi légère que nos selles de course.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Il coupa avec un couteau la sangle qui retenait la schabraque, ensuite il m'en donna la moitié.Adrien Bourgogne (1785-1867)
Une fois rentré dans l'asile de son retrait, il se laissa tomber sur un petit lit de sangle, et se cacha la figure sous les draps.Oscar Wilde (1854-1900), traduction Albert Savine (1859-1927)
Et il s'approcha du lit de sangle et avec la brutalité d'un chirurgien, il se mit à découvrir le bras et l'épaule de l'enfant, qui réprima un cri de douleur.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Le père sur un fauteuil à côté du lit de sa femme, et le fils dans un lit de sangle, en travers du pied du lit de sa mère.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Néanmoins, quelque accoutumé que soit le cheval à cette couverture, ce sera encore toute une affaire lorsqu'on lui fera sentir le poids d'une selle et qu'on bouclera la sangle.Honoré Beaugrand (1848-1906)
Toutes deux avaient cette taille carrée et boursouflée que dessine dans la chair sans corset des béguines la sangle du tablier.Fernand Vandérem (1864-1939)
Cette voix s'adressait à l'habitant du lit de sangle situé à ma droite ; personne encore n'était levé.Gérard de Nerval (1808-1855)
On le fit placer dans une grande salle qui servait de chapelle aux prisonniers de l'ancien régime, dans laquelle il y avait dix-neuf personnes couchées sur des lits de sangle.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Enfin on leur offrit un lit de sangle, resté libre au bout dune grange où dormaient des maçons.Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SANGLE » s. f.

Tissu de menuës cordes fort pressé. Les Cordiers font des sangles. On se sert de sangles pour garnir des chaises & des sieges plians. On appelle aussi un lit de sangle, un bois de lit pliant, qui n'est suspendu que par des sangles, ou absolument une sangle. Ce mot vient de singulus, selon Nicod ; & selon Menage, de cingula & de cingulare. En vieux François on disoit changle & changler.
 
SANGLE, est aussi ce qu'on met pardessous le ventre d'un cheval, ou d'une autre beste de somme, pour attacher une selle, un bast, & les faire tenir ferme.
 
SANGLE, est aussi un ceinturon ou petit baudrier de cuir, qu'on attache autour de son corps sur les hanches pour porter une espée. Les bourgeois qui n'osent porter des baudriers portent des sangles ou ceinturons. On fait des sangles de simple cuir, d'autres en broderie.
Déjouez les pièges ! Enfreindre ou absoudre ? Enfreindre ou absoudre ?

Parmi les plus vicieuses chaussetrappes de la conjugaison française, on trouve la fameuse règle des verbes en -indre et -soudre.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 19/03/2021