satiété

définitions

satiété ​​​ nom féminin

littéraire État d'indifférence d'une personne dont un besoin, un désir est amplement satisfait. ➙ rassasiement.
locution adverbiale À satiété : au point d'être totalement satisfait. Boire à satiété. —  Répéter qqch. à satiété, jusqu'à fatiguer l'auditoire.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chacun des deux interlocuteurs répéta à satiété ses griefs, sans vouloir reconnaître et prendre en considération ceux de l'adversaire.Albert Vandal (1853-1910)
Pourtant elle était encore très petite-fille, très gourmande, et s'efforçait de voler jusqu'à moi pour manger à satiété, dès que j'avais l'imprudence de la regarder.George Sand (1804-1876)
D'ailleurs, la satiété accomplissait chez lui cette œuvre d'enlisement où, peu à peu, les plus vifs désirs humains s'anéantissent, disparaissent.Daniel Lesueur (1854-1921)
Ce n'était plus l'ennui vague, la satiété somnolente qui attristait parfois les anciennes réunions ; c'était maintenant de la férocité dans la lutte, un besoin de se détruire.Émile Zola (1840-1902)
Car, bien loin que l'habitude conditionne absolument notre goût, la satiété est précisément la cause principale de toutes les réactions artistiques.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Cette vie oisive et élégante finissait, néanmoins, par lui inspirer la satiété et le dégoût.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il le fera, au contraire, à satiété, dans tout le cours de son ouvrage, par des arguments péremptoires, mais qui n'étaient pour nous nullement nouveaux.Albert Farges (1848-1926)
Il me disait à satiété que ses idées étaient prises partout et n'étaient que des traductions.Eugène Delacroix (1798-1863)
Nous n'avons rien à dire des mœurs du temps, qui ont été peintes à satiété.Paul Féval (1816-1887)
Mais on sait bien, les protectionistes l'ont démontré à satiété, qu'un homme se ruine quand il échange librement et que, pour s'enrichir, il faut échanger sans liberté.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le dégoût et la satiété sont la suite inévitable de l'ardeur avec laquelle on se précipite au milieu des divertissements du monde.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
L'excès des scènes de guerre donne à ce milieu du poëme la confusion et la satiété d'une éternelle mêlée.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il avait bien été contraint de se l'avouer, quand avait sonné l'heure de la satiété.Paul Mahalin (1838-1899)
Il vous sera donné de temps en temps quelque consolation, mais il ne vous sera pas accordé une pleine satiété.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La fidélité amènera la satiété, la satiété amènera la continence, et la continence sera peut-être le philtre.Remy de Gourmont (1858-1915)
Considérait-ii comme une corvée la solennité à l'occasion de laquelle ses parents se proposaient sans doute de parader avec lui jusqu'à satiété ?Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Et, très lâchement alors, sans force désormais, il lui jura tout ce qu'elle voulut, il répéta à satiété qu'il n'aimait qu'elle et que jamais il n'épouserait sa fille.Émile Zola (1840-1902)
Tout n'arrive-t-il pas au terme, et n'est-ce pas bien finir quand la satiété est venue ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Adam souriait de l'impatience de sa femme, et la regardait d'un œil que la satiété conjugale ne tiédissait pas encore.Honoré de Balzac (1799-1850)
S'en tenant à la fin du parcours, il s'offrit à satiété la seconde moitié du son ultime et, violemment ému, nous chassa d'un signe.Raymon Roussel (1877-1933)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SATIETÉ » s. f.

Repletion de l'estomach de viandes, ou de boisson. Il faut manger & boire pour appaiser la faim & la soif, & non pas jusqu'à la satieté. On n'arrive jamais à la satieté de la gloire, des honneurs.
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 22/09/2021