saumâtre

 

définitions

saumâtre ​​​ adjectif

Qui a un goût amer et salé. Eau saumâtre : mélange d'eau douce et d'eau de mer.
au figuré Amer, désagréable. —  locution, familier La trouver saumâtre : trouver (la situation, la plaisanterie) amère.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était une vase bitumineuse que l'on trouvait au fond d'une source voisine, sous une eau saumâtre chargée de soufre.George Sand (1804-1876)
Si elle trouve une eau saumâtre qu'aucun végétal n'aimerait, elle la compte pour eau douce, et vit là, et s'enfonce là.Jules Michelet (1798-1874)
Les poules, abritées le long des murs, semblaient pensives, et même, les canards barbottant dans une boue saumâtre étaient silencieux.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
A peine un hameau ; quelques misérables masures autour d'un puits à l'eau saumâtre, des ruines, un immense cimetière.Georges Darien (1862-1921)
Elle est claire, fraîche et point du tout saumâtre comme celle de beaucoup de sources que vous rencontrerez dans la vallée ; et vous ferez bien de n'y pas boire.Joseph Vilbort (1829-1911)
Des vallées, creusées en tous sens, sont parsemées de bancs de coquillages et de réservoirs d'eau saumâtre dans lesquels se reflète le ciel, et où semblent naviguer les nuages.Émile Souvestre (1806-1854)
On n'a plus à faire des journées de marche pour rechercher une eau saumâtre, sous un ciel dévorant.Jules Verne (1828-1905)
Pas un arbre, pas un rocher, des mares d'eau saumâtre, au lieu des eaux vives qui, là-haut, ruissellent en cascades.Émile Zola (1840-1902)
Une source coulait de la base du rocher et fournissait une eau potable, quoiqu'un peu saumâtre.Louis Reybaud (1799-1879)
On rencontre même sur ce faîte des lagunes temporaires sans écoulement, emplies d'une eau saumâtre.Élisée Reclus (1830-1905)
Leur senteur délicieuse combattait l'odeur saumâtre des terres limoneuses, et lorsqu'une faible brise soulevait la brume, ces parfums et ces puanteurs étranges passaient alternativement.George Sand (1804-1876)
A peine y restait-il quelques gouttes d'une eau saumâtre, et très insuffisante pour étancher leur soif.Adolphe Thiers (1797-1877)
On fouille dans ces puits d'eau saumâtre, mais on n'en peut retirer qu'un peu d'eau bourbeuse : un verre d'eau se paie au poids de l'or.Jean-Louis-Ebenézer Reynier (1771-1814) et Alexandre Berthier (1753-1815)
Partout où l'on creuse, on trouve de l'eau saumâtre, contenant du natron, du sel marin et un peu de nitre.Volney (1757-1820)
De toutes parts, des puits creusés dans le sable pour fournir une eau saumâtre à des gens qui meurent de soif.Henri Durand-Brager (1814-1879)
La nuit déployait rapidement son manteau de ténèbres ; la pluie tombait à flots et le vent arrachait aux lames des masses d'eau saumâtre qu'il rejetait avec force sur le rivage.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Cependant il nourrit un assez grand nombre de bestiaux qui se trouvent fort bien de l'eau saumâtre des rivières et des roseaux qui croissent sur leurs bords.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Parfois, dans les creux, des flaques d'eau saumâtre apparaissaient et des bécassines s'envolaient devant nous avec ce crochet rapide qui leur est propre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les puits n'en ont que de saumâtre ; et les pluies d'hiver, sur lesquelles se fonde toute l'espérance, manquent quelquefois.Volney (1757-1820)
Les galets n'y blessent point le pied des baigneurs, les vases et l'eau saumâtre n'affectent point leur odorat.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020