salé

 

définitions

salé ​​​ , salée ​​​ adjectif et nom masculin

Qui contient naturellement du sel. Eau salée. —  nom masculin Le salé et le sucré.
Assaisonné ou conservé avec du sel.
au figuré Licencieux, grivois. ➙ corsé, cru, osé. Histoire salée.
familier Exagéré, excessif. La note est salée !

salé ​​​ nom masculin

Porc salé. —  Petit salé : poitrine de porc conservée par salaison (peu salée), que l'on mange bouillie. Petit salé aux lentilles.

sale ​​​ adjectif et nom masculin

concret (après le nom)
Qui n'est pas propre. ➙ crasseux, dégoûtant, malpropre ; familier dégueulasse. Avoir les mains sales. Du linge sale. —  (personnes) locution Être sale comme un porc, comme un peigne, très sale.
Couleur sale, qui n'est pas franche, qui est ternie. Blanc sale.
(nom masculin) locution, familier Mettre (du linge) au sale, à laver.
abstrait
vieux Qui est impur, souillé. —  moderne Argent sale, provenant d'activités condamnées par la loi. Blanchir de l'argent sale.
familier Histoires sales. ➙ cochon, grivois.
(avant le nom) Très désagréable. Quel sale temps ! ➙ mauvais, pourri. —  familier Elle a une sale gueule, un visage très antipathique ; elle a mauvaise mine.
(qualifiant qqn que l'on condamne ou méprise) Un sale type.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.

Exemples de « sale »

La représentation commence à huit heures, on n'aura pas dîné, elle sera sale et décoiffée.Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
J'estime qu'il est tout à fait normal de laver son linge sale en privé et non en public.Europarl
Jusqu'à ces dernières années, cette rue tortueuse, sale, montante, était habitée en grande partie par des étudiants, et n'offrait rien de remarquable.Théophile Lavallée (1804-1867)
Des milliers de jeunes sont contraints de mener une sale guerre dont il ne pourra sortir rien de bon ni pour eux-mêmes ni pour leurs parents et aînés.Europarl
Si nous ne l'obtenons pas, ça voudra dire qu'effectivement le droit des enfants, c'est comme une paire de chaussettes : lorsque c'est sale et troué, ça finit à la poubelle.Europarl
À la fin, si je ne m'étais contenu, je lui aurais jeté ce sale argent au visage... ce sale argent !Georges Eekhoud (1854-1927)
Dans les commencements, elle s'était trouvée bien coupable, bien sale, et elle avait eu un dégoût d'elle-même.Émile Zola (1840-1902)
Ce fléau ne connaît pas de frontières et l'argent sale passe de mains en mains, traversant les régions et les pays.Europarl
On pouvait espérer cependant qu’une guerre de libération soit moins sale que les autres.Europarl
Les institutions financières de ces pays sont a présent régulièrement utilisées comme une étape dans la chaîne du blanchiment de l'argent sale.Europarl
Si rien n'est plus joli que l'entrée de ce port, rien n'est plus sale que l'entrée de cette ville.Guy de Maupassant (1850-1893)
D'autres lui jetèrent au visage de l'eau sale et la barbouillèrent de suie et de cendres.Paul Sébillot (1843-1918)
La boue ne nous paroît sale que parce qu'elle blesse notre vue ou quelque autre de nos sens.Montesquieu (1689-1755)
Peu de jours après, nos vendeurs quittèrent la ferme, nous laissant une maison sale et mal tenue, ce qui leur fit beaucoup de tort.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Il se portait bien, avait les yeux ronds, le nez en l'air et la bouche riante, malgré sa barbe sale.Paul Féval (1816-1887)
Quand il vint m'embrasser, je le trouvai sale... et toute la journée je ne pensai plus qu'à la belle chambre où je dormais si bien, où ça sentait si bon...Alexis Bouvier (1836-1892)
J'ai voulu voir de mes yeux le sale tripot dont j'ai tant de fois entendu parler.Pamphile Le May (1837-1918)
Une grosse femme vint ouvrir, qui avait dû être fort belle, et qui n'était plus que fort sale.Guy de Maupassant (1850-1893)
Tout leur logement consistait en deux vilaines petites chambres, dont les murs enfumés étaient garnis d'une tapisserie sale et délabrée.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
J'ai horreur de ce qui est sale, or le peuple est toujours sale à mes yeux.Stendhal (1783-1842)
Afficher toutRéduire

Exemples de « salé »

Et il avala une bouteille d'un coup et mangea à lui seul un bon tiers du pain et du bœuf salé.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout le beurre salé est resté dans les mains de la connaissance et le pain manque !Jules Vallès (1832-1885)
Et tout cela sent la suie, le poisson salé, l'alcool, la bière, l'huile grasse, le bois neuf, le vieux cuir et l'orange...Octave Mirbeau (1848-1917)
Vous reparûtes à une grande distance, vos cheveux entremêlés entre eux, et ruisselants du liquide salé.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Le surlendemain, 3 novembre, près du lac salé dont j'ai parlé, nous fîmes une chasse fort singulière.Pierre Napoléon Bonaparte (1815-1881)
Un vent salé fait voltiger les papiers sur ma et m'apporte une âcre odeur de marée.Anatole France (1844-1924)
Me voyant faire la grimace, il en conclut qu'il m'« épatait, » et son récit y gagna plus d'audace encore, et son langage fut plus salé et plus cru.René Boylesve (1867-1926)
Elle alla chercher une vieille tasse au fond de laquelle gisait une couche de beurre rance et salé.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'oreillette disparut au fond d'un puits salé, et j'ignore les détails de la perte du bouchon.Charles Des Écores (1852-1905)
On leur prodigua du bœuf salé ; & si nous eûmes plus de réserve pour l'eau-de-vie, ce ne fut que dans la crainte de les rendre moins propres à nous servir.Abbé Prévost (1697-1763)
J'abandonnai donc mon petit salé que caressait, en murmurant, l'eau boueuse du ruisseau, et je retournai chez le charcutier.Eugène Chavette (1827-1902)
J'avoue que le tribunal vous a un peu « salé », mais vous êtes malheureusement tombé sur des juges très sévères...Arnould Galopin (1863-1934)
Elle mange quelquefois du pain, ce qu'elle fait par complaisance ; car il lui fait mal au cœur, aussi-bien que tout ce qui est salé.Charles Marie de La Condamine (1701-1774)
Démontrons d'abord qu'elles devaient avoir un goût, et ensuite que tout autre goût que le goût salé aurait présenté des inconvénients dans lesquels le ridicule l'aurait disputé à l'odieux.Alphonse Allais (1854-1905)
Et on la force de tout boire, le fond même, qu'elle trouve désagréable et salé (p. 243-247).Jules Michelet (1798-1874)
La gloutonnerie d'un des premiers qui vinrent, un gros homme avec des yeux hors de la tête lorsqu'il mangeait du petit salé, me frappa de dégoût.Stendhal (1783-1842)
Les archives françaises renferment des pièces émanant de nos rois, et portant sur des questions de règlement ayant trait au commerce du hareng salé.Valentine Vattier d'Ambroyse (1835-1891)
J'avais marché depuis le matin sur ce gazon ras, fin et souple comme un tapis qui pousse au bord de l'abîme sous le vent salé du large.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cependant demande-lui un tonneau de poisson salé ; elle en a toujours en abondance, puisqu'elle se contente de deux saperdes non salés à large bouche.Paul Lacroix (1806-1884)
Et comme c'est un garçon débrouillard, à en juger par son idée du petit salé !Eugène Chavette (1827-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SALE » subst. fem.

La premiere partie d'un appartement dans un logis. Les appartements royaux consistent en sale des Gardes, antichambre, chambre, cabinet, & galerie. Les sales sont d'ordinaire au bas estage au rez de chaussée. Il y a aussi des sales hautes, des sales à donner le bal, à faire nopces, des sales à manger, des sales d'audience, &c. d'autres pour des assemblées ou ceremonies. La Sale du Palais, de l'Archevesché où on fait les Ordres. Ce mot vient de l'Alleman saale, qui signifie la même chose. Menage. D'autres le derivent du Latin aula ; Du Cange de sala, qu'on a dit dans la basse Latinité pour signifier une maison, & qui se dit encore en Gascogne pour signifier la maison des Gentilshommes.
 
SALE, se dit aussi des lieux où les Maistres à danser, ou en fait d'armes, reçoivent leurs escoliers, & leur donnent des leçons. Ce Maistre à danser tient sale en un tel endroit. Les Maistres d'escrime ont sous eux un Prevost de sale qui fait assaut contre tous venants.
 
On dit proverbialement au College, Donner la sale, quand on foüete un escolier en public pour donner l'exemple aux autres.

Définition de « SALE » adj. masc. & fem.

Gasté, gras, plein d'ordure & de vilenie, qui n'a pas esté nettoyé, ni blanchi. Quand il a pleu, les ruës, les chemins sont sales. Les chambres des Colleges sont sales & malpropres. Les Bouchers, les Espiciers ont des habits sales, gras & crasseux. Cette vaisselle, ces verres sont sales, ne sont pas nets, bien rincez.
 
On appelle un gris sale, un gris un peu brun & foncé, qui n'est pas si sujet à se tacher, à se salir.
 
SALE, en termes de Marine, se dit des mers & des côtes dangereuses pleines de bancs ou basses ou brisans. Toutes les mers & costes de Hollande sont sales, & pleines de battures & de sables.
 
SALE, se dit figurément en choses morales, des choses qui sont criminelles, deshonnestes ou obscenes. Cet homme sera bien hardi, s'il se met en état, s'il se laisse prendre, car son cas est sale. Celuy-là a une sale & vilaine avarice. Cet autre n'a que des paroles sales & impudiques à la bouche.
 
On dit proverbialement, qu'un homme est curieux en linge sale, qu'il porte le deuil de sa Blanchisseuse, quand il ne change pas souvent de linge.

Définition de « SALÉ » s. m.

Viande qui a trempé quelque temps dans la saumure ; & se dit particulierement du porc ou du boeuf. Rabelais fait un Chapitre du boeuf salé à neuf leçons.
 
Le petit salé se dit des pieces de devant d'un jeune pourceau, qu'on met au dessus du saloir pour les manger les premieres, & avant qu'elles ayent pris trop de sel. Elles sont entrelardées de chair & de graisse.
 
Le frais salé est un droit qu'ont quelques Officiers ou Communautez, de prendre du sel au grenier franc d'impost.
 
On dit proverbialement, Autant de frais que de salé, pour dire, ni de l'un, ni de l'autre.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020