sébile

 

définitions

sébile ​​​ nom féminin

Petite coupe de bois (notamment pour mendier, recueillir les aumônes).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La foule applaudissait ; la sébile se remplissait ; après les chansons vinrent les escamotages, des tours d'adresse ; enfin, un roulement de tambour annonça que la représentation était finie.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Vola, ça ne veut pas dire : une sébile.Georges Darien (1862-1921)
Un chaperon de laine sur la tête, elle montrait ses cheveux noirs coupés en sébile à la manière des varlets.Anatole France (1844-1924)
La romance s'acheva sans autre encombre, puis le réticule s'ouvrit pour livrer passage à la sébile qu'on eût dit faite de laque rouge à bord brillant.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Près de chaque joueur se dressait un guéridon pour poser la tasse de thé et la sébile de bois doré où l'on met les rouleaux de guinées.Victor Hugo (1802-1885)
Mais l'écrivain n'est pas sage et il tend la sébile « aux deux sous de gloire ».Paul Bourget (1852-1935)
Quand il fut sorti, on s'aperçut qu'au lieu d'en recevoir, il en avait laissé à dessein dans la sébile du foyer.George Sand (1804-1876)
Il peut s'étendre, depuis le don de l'obole jetée dans la sébile du mendiant jusqu'au don de la vie, usque ad mortem, mortem autem crucis.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quand il eut rempli et avalé deux ou trois fois le contenu de sa sébile de bois, il se renfonça dans les gerbes jusqu'à la nuit.George Sand (1804-1876)
C'est là le moment critique pour les montreurs de curiosités et autres, lorsque la sébile commence à circuler entre les rangs de l'assistance.Jules Verne (1828-1905)
Quand parut le distributeur de la bienheureuse soupe, ce furent des hurlements inouïs, et chacun se précipita vers lui, sa sébile à la main.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En revanche, les deux mendiants qui tendent leur sébile se font admirablement comprendre, et leur geste est très propre à remplir son objet.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020