séculier

 

définitions

séculier ​​​ , séculière ​​​ adjectif et nom masculin

Qui appartient au siècle* (II), à la vie laïque (par opposition à ecclésiastique). ➙ laïque. Tribunaux séculiers.
Qui vit dans le siècle, dans le monde (par opposition à régulier). Le clergé séculier.
nom masculin Prêtre séculier.
 

synonymes

séculier, séculière adjectif

laïque, civil

temporel, profane, terrestre

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Une société libéralisée affiche un mélange de deux courants de pensée : le pluralisme éthique et le relativisme culturel, qui peut être appelé relativisme séculier.Europarl
Le légat arrivait trop tard pour troubler l'élection d'un chef suprême et pour empêcher que le gouvernement de la terre sainte ne fût tenu par un séculier.Émile Vincens (1764-1850)
Ses ouvrages abondent en traits d'une satire amère contre les moines ou même contre le clergé séculier ; on sent qu'il se venge.Charles de Rémusat (1797-1875)
Le clergé séculier et régulier, et tous les corps de la ville, se trouvaient à leur arrivée.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Maintenant je suis livré au bras séculier de ces gens-là qui se moquent tous de moi.Honoré de Balzac (1799-1850)
L'opinion commune qu'il fut moine servite, puis prêtre séculier, a été contestée par quelques uns.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
Remise au bras séculier, elle fut à l'instant même conduite sur le bûcher qui lui était destiné, et brûlée vive de la main du bourreau.Anatole France (1844-1924)
Il est expressément défendu à tout séculier, qui n'est pas au moins sous-diacre, de porter le collet ou la soutane.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Le clergé séculier était, au treizième siècle, en lutte ouverte avec les grands monastères, qui jusque-là avaient concentré toute la puissance ecclésiastique.Champfleury (1821-1889)
Je parle du clergé séculier, dont les jugements étaient fort mélangés.Anatole France (1844-1924)
Le jour où il l'aurait amené à n'être plus qu'un „instrument de police morale” entre les mains du pouvoir séculier, il lui sacrifierait sans hésitation son frère ennemi.Rodolphe Reuss (1841-1924)
Joseph remarqua à ses côtés un séculier, qu'il paraissait traiter à la fois avec distinction et familiarité.George Sand (1804-1876)
Cette grande querelle est un épisode de la rivalité entre les ordres mendiants et le clergé séculier.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Toutes les fondations particulières, tous les couvens d'ordre séculier et corporations de pénitens, toutes les collégiales, sont supprimés.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
C'était son pouvoir temporel et sa suprématie qu'il défendait et qu'il voulait appuyer sur la terreur du bras séculier, alors que les foudres spirituelles étaient impuissantes.Thomas Balch (1821-1877)
Le clergé régulier et séculier a envoyé des missionnaires, des moines, des prêtres, des évêques.Ernest Lavisse (1842-1922)
Sa prédilection pour les monastères, au détriment du clergé séculier, est un des traits les plus sensibles de sa correspondance.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
La comtesse était dans un château fort, sous la protection d'un prince respecté par son pouvoir séculier, comme il était vénérable par sa dignité ecclésiastique.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Il revêtit un habit séculier, prit une pièce de monnaie et la lui présenta comme rémunération du péché qu'il semblait solliciter d'elle.Paul Lacroix (1806-1884)
On va seulement vous rendre votre vêtement séculier, et vous laisser à vos réflexions : puissent-elles amener une conversion salutaire !Éliphas Lévi (1810-1875)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SECULIER, IERE » adj.

Laique qui vit dans le monde sans estre obligé aux voeux, & aux regles particulieres d'une Communauté, & sans estre engagé dans les Ordres Ecclesiastiques. Il est opposé à Regulier. Les Reguliers pretendent que leur estat est plus parfait que celuy des Seculiers. On a mandé à cette ceremonie le Clergé Seculier, & Regulier. Ce Religieux porte maintenant l'habit seculier.
 
SECULIER, se dit aussi d'un Benefice qui peut estre possedé par un Ecclesiastique seculier. Il y a une maxime de Droit qui porte, que les Benefices seculiers doivent être donnez aux seculiers, & les reguliers aux Reguliers.
 
SECULIER, signifie aussi, Tout ce qui est temporel & opposé à ecclesiastique. Les puissances seculieres ne doivent point entreprendre sur la Jurisdiction Ecclesiastique. L'Eglise implore souvent le bras seculier, livre les grands criminels au bras seculier. Un bon Religieux ne se doit point mesler des affaires seculieres & temporelles.
Le mot du jour Soutien-gorge Soutien-gorge

Vague de froid sur le soutien-gorge… Elles sont nombreuses à clamer : « C’est fini, je n’en porterai plus ! », joignant le geste à la parole dans un nouveau mouvement de libération des seins.

Aurore Vincenti 24/04/2020