seille

 

définitions

seille ​​​ nom féminin

vieux ou régional Seau en bois ou en toile. Seille à traire.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Suivant ses conseils, ses clients passionnés mettaient tremper le morceau qui leur était échu dans une grande seille pleine d'eau salée.Louis Pergaud (1882-1915)
Mais, sitôt qu'à genoux je m'abreuvais à la « seille », paf !Frédéric Mistral (1830-1914)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SEILLE » s. f.

Vieux mot qui signifioit un seau, & se dit encore en beaucoup d'endroits. Il vient du Latin situla, & selon Du Cange, de sellus, qui étoit une mesure de choses liquides. Les Italiens disent secchia : ce qui a donné le nom au Poëme Heroï comique du Tassoni, de la Secchia rapita, traduite elegamment par Mr. Perrault, qu'il a fondé sur ce qu'on enleva aux Modenois une seille de bois suspenduë depuis long-temps à la voute de la sale du Tresor de la Cathedrale du temps de l'Empereur Frederic II. quoy que le vray sujet de cette guerre fust, que ceux de Bologne refusoient de rendre aux Modenois les villes de Nonantola & San Caesareo.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020