sentine

définitions

sentine ​​​ nom féminin

Endroit de la cale d'un navire où s'amassent les eaux.
littéraire Lieu sale et humide. ➙ cloaque.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La sonde que j'ai laissée tomber dans la fange soldatesque n'a pas pu trouver le fond ; quel bourbier de vilenies, quelle sentine de bassesses !Georges Darien (1862-1921)
Nous avons plongé ici au plus bas de l'égoïsme, ouvert la sentine, regardé l'égout...Jules Michelet (1798-1874)
Ça vous est égal de feuilleter une sentine et de respirer à chaque page une abominable exhalaison d'écurie ou de mauvais lieu ?Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Venise, joyeuse et triste, lumineuse et sombre, rose et livide, coquette et sinistre, contraste permanent, assemblage étrange des impressions les plus opposées : une perle dans une sentine.Charles Gounod (1818-1893)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SENTINE » s. f.

C'est le lieu le plus bas du navire, qui est ordinairement proche du grand mast. C'est là où s'assemble l'eau que le vaisseau reçoit. On l'appelle autrement hossec ou vitonnieres. Quand la sentine put extremement, c'est un signe que le vaisseau ne fait point eau.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020