serpe

 

définitions

serpe ​​​ nom féminin

Outil formé d'une large lame tranchante en croissant, montée sur un manche, et servant à tailler le bois, à élaguer. ➙ faucille. —  locution Visage taillé à la serpe, anguleux.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il a un profil en lame de serpe, des dents gâtées ; des yeux verdâtres dont la prunelle tremblotte, comme baignée d'une viscosité jaune, entre des paupières en jambon.Georges Darien (1862-1921)
Dans leur empressement à prendre du plaisir, les hommes ont abandonné, çà et là, la faux et la serpe, la herse et le traînoir.Georges Eekhoud (1854-1927)
Volontiers bûcherons, ils manient avec adresse la hache et la serpe, éclaircissent les taillis, équarrissent le bois, travaux qu'ils préfèrent à tous autres.Élie Reclus (1827-1904)
Mon fils a au pied une grande entaille que lui a faite votre garçon avec sa serpe, et vous trouvez qu'il n'est pas coupable ?Comtesse de Ségur (1799-1874)
Sa serpe sur le bras, des cordes de chanvre sur l'épaule, il marche lourdement, le corps plié à gauche.Remy de Gourmont (1858-1915)
J'ai la tête taillée comme à coups de serpe, les pommettes qui avancent et les mâchoires aussi, des dents aiguës comme celles d'un chien.Jules Vallès (1832-1885)
Buteau, lâchant la serpe qu'il aiguisait, s'était précipité pour mettre la paix d'une paire de gifles et les raccommoder une fois encore.Émile Zola (1840-1902)
Je regardais tomber les branches des arbrisseaux coupées par les balles comme avec une serpe.Amédée Achard (1814-1875)
La truelle, la pioche ou la serpe sont d'aussi beaux attributs que le cor, la tour ou la cloche.George Sand (1804-1876)
Je ne te demande que ma serpe ; que prétends-tu ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
Dès qu'il arrive aux premières branches, il s'arrête, détache de son flanc la serpe aiguë et il frappe.Guy de Maupassant (1850-1893)
En attendant, va me chercher ma serpe que j'ai laissée au bûcher ; il y a des branches qui avancent sur la grille et qui gênent pour l'ouvrir.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Elle est faite à coups de serpe, elle a été modelée, ou le diable m'emporte !Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Sur le fagot est posé délicatement à côté d'un balai un tire-bottes énorme et antédiluvien, taillé à la serpe par quelque menuisier en fureur.Victor Hugo (1802-1885)
Un bon sourire éclaira ses yeux et elle nous mit tous à la porte à grands coups de serpe.Alphonse Allais (1854-1905)
Il est certain qu'il n'y a pas relativement longtemps que la serpe du paysan prépare à l'osmie des tiges tronçonnées de ronces.Remy de Gourmont (1858-1915)
En réalité cette demi-rupture qui devait préparer sans secousse la fin de leur liaison fut pour celle-ci le coup de serpe de lémondeur dont se ravive larbre fatigué.Alphonse Daudet (1840-1897)
Le major, sans répliquer, tira de sa poche une petite serpe et se mit à tailler un églantier.Alfred Assollant (1827-1886)
Et que te faut-il de tant jurer pour ma serpe qui est chute en ton jardin ?François Béroalde de Verville (1556-1626)
Pierre, qu'on oubliait, vit entrer un grand diable de prêtre, taillé à coups de serpe, un fils de paysan, encore près de la terre.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SERPE » s. f.

Instrument de fer qui sert à coupper les menuës branches des arbres, à tailler quelques ouvrages de bois. Elle est faite d'un fer trenchant. Elle est quelquefois recourbée par le bout, comme celle des Buscherons, & elle a environ un pied de long. La serpe se manie avec une main, & la cognée avec les deux. Quelques-uns derivent serpe du mot Hebreu retourné paras, qui signifie omisit, & veulent qu'on escrive sarpe. Menage le derive du Latin sarpa, dont a esté fait sirpicula, à sarpendo, id est putando, car les serpes servoient à tailler ou coupper le sarment des vignes.
 
On dit proverbialement d'une statuë de bois mal taillée, ou d'un autre ouvrage mal fait, J'en ferois autant avec une serpe.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020