sifflet

 

définitions

sifflet ​​​ nom masculin

Petit instrument formé d'un tuyau court à ouverture en biseau, servant à émettre un son aigu (➙ appeau).
Coup de sifflet, ou sans complément sifflet, son produit en soufflant dans un sifflet ou en sifflant.
familier et vieux Gorge, gosier. —  moderne, locution (familier) Couper le sifflet à qqn, lui couper la parole, l'empêcher de s'exprimer. —  Ça m'a coupé le sifflet. ➙ interloquer.
 

synonymes

sifflet nom masculin

sifflement

sifflets pluriel

huées, charivari, cris, tollé

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un sifflet illustre, autour duquel il s'est fait plus de bruit qu'il n'a jamais pu en sortir de lui.Auguste Angellier (1848-1911)
Le coup de sifflet retentit, aigu comme la pointe d'une épée, et fit frémir tous les assistants.Alfred Assollant (1827-1886)
Un long coup de sifflet de silence, parti de son gaillard d'avant, m'anonça que j'allais être interrogé par le commandant d'un navire de guerre.Édouard Corbière (1793-1875)
Puis prenant un sifflet en or posé à côté des livres, il le porta à ses lèvres et en tira un son aigu.Ernest Capendu (1826-1868)
Et c'est douloureux comme si elle lui cassait, entre les dents, un petit sifflet d'un sou.Jules Renard (1864-1910)
Un coup de sifflet monta, en réponse au sien, des profondeurs de l'abîme perdu dans le brouillard.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Un silence absolu succéda aux bruyantes démonstrations, au fracas assourdissant des tam-tams, au sifflet suraigu des flûtes.Jules Verne (1828-1905)
A huit heures quarante-cinq, un coup de sifflet retentit, et le train se mit en marche.Jules Verne (1828-1905)
Enfin l'impatience le prend quelquefois, il a un petit sifflet, il se met à siffler.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Puis, portant la main à son sifflet et le sifflet à ses lèvres, il en tira un son aigu accompagné de modulations.Ernest Capendu (1826-1868)
Elle ne recula pas, mais d'un sifflet qu'elle portait à la ceinture elle tira un son bref et aigu...Michel Zévaco (1860-1918)
Perrine n'avait plus qu'à retourner à l'atelier, ce qu'elle fit ; mais au moment où elle allait arriver à la grille des shèdes, un long coup de sifflet annonça la sortie.Hector Malot (1830-1907)
Et imitant avec une perfection désolante pour les oreilles le sifflet d'une locomotive, il s'élança dehors avec une rapidité du meilleur augure...Émile Gaboriau (1832-1873)
Comme un cri d'oiseau attardé, on entendit, dans la direction du moulin, mais venant des collines lointaines où les rayons du jour se mouraient, le sifflet du chemin de fer.René Boylesve (1867-1926)
Mais, au sifflet de départ, bien que dans le compartiment il n'y eût que lui et son père, il recula encore.Fernand Vandérem (1864-1939)
Tous deux se remirent à l'ouvrage et le poussèrent si vigoureusement qu'il fallut donner bientôt un second coup de sifflet.Amédée Achard (1814-1875)
Banks donna deux ou trois coups de sifflet, auxquels les pèlerins répondirent par des hurlements frénétiques.Jules Verne (1828-1905)
Déjà les mariniers se préparaient à repousser le steam-boat au large de l'appontement, pendant que des jets sonores s'échappaient du sifflet à vapeur.Jules Verne (1828-1905)
Il entendit ensuite des pas de chevaux, des roulements de camions, des chocs de plaques tournantes et des coups de sifflet stridents.André Hellé (1871-1945)
Il se calma en apprenant que l'ennemi, si c'était lui, avait seulement révélé sa présence par d'inoffensifs coups de sifflet.Amédée Delorme (1850-1936)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SIFLET » s. m.

Petit instrument avec quoy on sifle. Les filous appellent leurs camarades avec un coup de siflet. Le cri des Chauderonniers est accompagné d'un coup de siflet, composé de sept petits tuyaux de fer blanc. On prend les cailles & autres oiseaux avec diverses sortes d'appeaux & de siflets.
 
SIFLET, se dit aussi du conduit de la respiration, tant aux hommes qu'aux animaux. Le siflet est proprement le noeud de la gorge que les Grecs appellent larinx, & les Latins guttur. Les poulets qu'on égorge crient toûjours jusqu'à ce qu'on leur ait couppé le siflet.
 
On dit proverbialement, Si vous n'avez point d'autre siflet que celuy-là, vostre chien est perdu, pour dire, Si vous n'avez pas d'autre moyen de reüssir en cette affaire, vous ne la gagnerez pas.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020