siffloter

 

définitions

siffloter ​​​ verbe intransitif

Siffler négligemment en modulant un air. Siffloter gaiement. —  transitif Siffloter un air.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je sifflote

tu sifflotes

il sifflote / elle sifflote

nous sifflotons

vous sifflotez

ils sifflotent / elles sifflotent

imparfait

je sifflotais

tu sifflotais

il sifflotait / elle sifflotait

nous sifflotions

vous sifflotiez

ils sifflotaient / elles sifflotaient

passé simple

je sifflotai

tu sifflotas

il sifflota / elle sifflota

nous sifflotâmes

vous sifflotâtes

ils sifflotèrent / elles sifflotèrent

futur simple

je siffloterai

tu siffloteras

il sifflotera / elle sifflotera

nous siffloterons

vous siffloterez

ils siffloteront / elles siffloteront

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il lança son pic dans un coin, s'accroupit sur un tas de débris et se mit à siffloter.Raymond Auzias-Turenne (1861-1940)
Manzana eut un hochement de tête et se mit à siffloter entre ses dents.Arnould Galopin (1863-1934)
Et la politique, qui n'avait fait que siffloter le matin, se met à hurler...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et il se mit à siffloter un air entra ses dents.Maurice Level (1875-1926)
Roland embrassa tendrement sa sœur, et, en affectant de siffloter insoucieusement un air de chasse, il monta lescalier du second étage.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Roquefinette se mit à siffloter un petit air.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Un jour, le seigneur était avec sa femme au coin du feu et s'amusait à siffloter.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020