reclus

définitions

reclus ​​​ , recluse ​​​ nom et adjectif

littéraire Personne qui vit retirée du monde. Vivre en reclus. —  adjectif Existence recluse.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Reclus dans son cabinet, il exige, par effroi de la lumière, la nuit des rideaux.Camille Lemonnier (1844-1913)
Il n'est pas de ces dilettantes de la science, reclus dans leur laboratoire, qui demeurent indifférents à tout ce qui se passe au dehors.Émile Corra (1848-1934)
J'en ai de pauvres, qui mènent, dans l'ombre, une vie de reclus, et préparent leur grand œuvre silencieusement.Jules Renard (1864-1910)
Bientôt les balles que tiraient pour se défendre le pauvre reclus, se perdirent dans ce rempart de feuilles et de rameaux.Pamphile Le May (1837-1918)
Les reclus s'y installent, à portée des provisions qu'ils se sont accumulées dans leurs chasses et leurs pêches de l'automne.Pierre Duchaussois (1878-1940)
Le caractère de ces reclus est indélébile comme celui des moines, et jamais je n'ai revu l'uniforme d'un de mes régiments sans un battement de cœur.Alfred de Vigny (1797-1863)
Aussi, l'imagination, la sagacité d'un commandant d'expédition arctique sont-elles excitées sans relâche pour lutter contre cette atonie, qui est une porte ouverte à toutes les maladies menaçant les reclus.Louis Boussenard (1847-1910)
Aussi ne restait-il point solitaire et reclus, ce qui est contre le vœu de nature.Éliphas Lévi (1810-1875)
Malheureusement, madame, le reclus est souffrant, et son médecin lui défend le monde et ses émotions.Delphine de Girardin (1804-1855)
Reclus, sont d'une grande douceur ; ils ont le regard triste de l'homme vaincu, mais ils sont restés bienveillants.Émile Bouant (1847-1926)
Aujourd'hui, vous prenez pitié d'un pauvre reclus volontaire, et vous voulez le rattacher à ce monde qui doit vous paraître si plein de bonheur, car il vous est reconnaissant.Delphine de Girardin (1804-1855)
Cette connaissance mûrit bien vite en amitié,– car il y avait, certes, dans le cher reclus, de quoi exciter l'intérêt et l'estime.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Le transport se fait encore dans l'obscurité d'une boîte, chaque insecte reclus dans son cornet de papier.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Je travaillais ferme ; j'étais très timide, surtout à l'égard des femmes, et je vivais comme un reclus, plongé dans la mysticité astrale.Émile Blémont (1839-1927)
Les plus politiques, les yeux fichés en terre et reclus dans des coins, méditaient profondément aux suites d'un événement aussi peu attendu, et bien davantage sur eux-mêmes.Hippolyte Taine (1828-1893)
Les quatre reclus se mettent à table, et le poëte les laisse là, sans que l'on devine comment il comptait les en tirer.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
N'y recevant plus que leur quotidienne ménagère, ils se sont reclus en une parfaite solitude.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
C'était en effet, pour un reclus solitaire, une bonne fortune qu'un spectacle, si odieux qu'il fût.Victor Hugo (1802-1885)
Reclus, ces changements de climat, conclus de la progression des cultures vers le nord ou vers le sud, ne sont peut-être qu'apparents.Émile Bouant (1847-1926)
Elle prit une feuille de papier et se mit à croquer à la sépia la tête du pauvre reclus.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire