solitude

 

définitions

solitude ​​​ nom féminin

Situation d'une personne qui est seule (de façon momentanée ou durable). Troubler la solitude de qqn. —  Vivre dans la solitude. ➙ isolement. Solitude morale. La solitude des inadaptés.
littéraire Lieu solitaire. —  Atmosphère, aspect solitaire (d'un lieu). La solitude des forêts.
 

synonymes

solitude nom féminin

isolement

abandon, délaissement, déréliction (littéraire)

désert

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils n'ont recours à la solitude que lorsqu'ils sont malades, soucieux, affligés, c'est-à-dire lorsqu'ils peuvent à peine en comprendre l'utilité.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Parce que le mari ne peut rien sur sa femme quand elle voit le monde, et peut tout sur elle dans la solitude.Jenny d'Héricourt (1809-1875)
Cile promit, sans savoir ce qu'elle promettait puisque la solitude et elle ne s'étaient jamais rencontrées.Pierre Louÿs (1870-1925)
Et le sentiment de sa stérilité soudain s'agrandit, en elle, du désert de sa solitude...Victor Margueritte (1866-1942)
Je voudrais vous tirer de cette solitude affreuse, et vous mener dans une société riante.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
D'une voix tendre et avec de petits sanglots, elle se mit à lui parler de sa solitude, de sa vieillesse, des sacrifices qu'elle avait faits.Gustave Flaubert (1821-1880)
Les hommes reviennent au bateau prendre la place de leurs camarades qui aspirent aussi à quelques minutes d'exercice et de... solitude, puis chacun réintègre le bord.Louis Boussenard (1847-1910)
Et réfléchis dans la solitude sur ce que tes relations avec les autres t'ont appris.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Dans toutes les considérations que j'ai cherché à établir, il n'a pas encore été spécialement question des avantages immédiats de la solitude pour l'esprit.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Voilà ce que je demande à ma solitude ; je voudrais être sûre de l'avoir trouvé.Dorothée de Dino (1793-1862)
J'acceptai : cette proposition convenait à mes goûts de solitude et ne contrariait en rien mon dégoût du monde.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Maurin pensait que c'était bête tout de même d'avoir tenu, là, tout contre lui, dans la grande solitude des bois, une si jolie fille sans même l'avoir embrassée.Jean Aicard (1848-1921)
Alors les fées virent quelle chose puissante était l'amour dans deux jeunes cœurs également purs, et quel bonheur ces deux enfants goûtaient dans leur solitude.George Sand (1804-1876)
Attirés par le bruit de leurs vertus, quelques écoliers abandonnèrent les universités, se rendirent dans cette solitude, et s'associèrent à leurs austérités.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Une si grande solitude de viande, lorsque je périssais de faim, m'obligea de lui demander où l'on avait mis le couvert.Cyrano de Bergerac (1619-1655)
Le mouvement des nouvelles et de la conversation lui est indispensable, et elle ne connaît d'autre emploi à la solitude que le sommeil.Dorothée de Dino (1793-1862)
Or, les succès littéraires ne se conquièrent que dans la solitude et par d'obstinés travaux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tous aiment à échapper, lorsqu'ils le peuvent, au tourbillon où ils sont jetés, et à chercher la tranquillité dans la solitude.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Voilà ce que j'avais à dire sur les avantages que la solitude offre à l'esprit.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
La solitude est nécessaire pour un temps afin que l'être s'amplifie et s'imprègne - qu'il guérisse et qu'il devienne dur.Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOLITUDE » s. f.

Lieu desert & inhabité, ou separé du monde. Il s'est basti un petit hermitage dans une agreable solitude. Les deserts de la Thebaïde sont d'affreuses solitudes.
 
SOLITUDE, est aussi une separation du commerce des hommes. On peut vivre au milieu d'une grande ville, & demeurer dans la solitude, n'admettre la visite de personne. La retraitte & la solitude ont leurs charmes pour les devots & les speculatifs.
 
SOLITUDE, se dit aussi de l'état des lieux qui ont coûtume d'être frequentez, quand il ne s'y trouve personne, ou peu de gens. Il y avoit aujourd'huy grande solitude à la Cour, peu de monde accompagnoit le Roy. Cette coquette se plaint de la solitude de son alcove, que ses galants desertent.
Drôles d'expressions À la bonne franquette À la bonne franquette

À la bonne franquette : sans façon, sans cérémonie. 

Alain Rey 16/02/2020