sonnet

 

définitions

sonnet ​​​ nom masculin

Petit poème à forme fixe (deux quatrains sur deux rimes embrassées et deux tercets). Les sonnets de Ronsard.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce sonnet est celui de tous où la langue est le moins estropiée, et dont le sens est le plus clair.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Et, sous cette terrible annonce, le poète lut ce sonnet qui le fit pleurer à chaudes larmes.Honoré de Balzac (1799-1850)
Un autre sonnet parle de torts mutuels pardonnés, mais dont la douleur est encore présente.François Guizot (1787-1874)
On vous accuse de faire le bel esprit, de n'être point l'auteur de votre dernier sonnet.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Anselme trouva ce sonnet non moins bon que le premier, et ne le loua pas moins.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Pétrarque, témoin de ce spectacle, le retrace dans un sonnet et en fait un tableau charmant.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
À première vue, il est heureux pour un poète d'avoir fait un jour un sonnet, une pièce d'anthologie, que tout le monde connaît et récite.Jules Lemaître (1853-1914)
Nous étions agités, inquiets de l'issue, et voilà qu'on nous amène des domestiques qui se querellent, ou des amoureux qui font un sonnet.Hippolyte Taine (1828-1893)
J'ai tâche de le traduire en vers, et même ce qui est, comme on sait, le comble de la difficulté dans notre langue, de rendre un sonnet par un sonnet.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
À dix-huit ans, fidèle et malheureux, il célébrait ses amours dans un énigmatique sonnet qu'il adressait aux poëtes de son temps, en les provoquant à des réponses rimées.Marie d'Agoult (1805-1876)
Qui pourrait se flatter, par exemple, d'entendre le vrai sens de ce sonnet que je ne choisis pas, mais qui se présente le premier ?Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Ce sonnet ne ressemblera point aux beaux sonnets qu'il s'imagine qu'elle est maintenant dans l'habitude d'entendre ; il est aussi dépourvu d'art et de pensées qu'il l'est lui-même de bonheur.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Elle accepta par ce triste sonnet plus mémorable que parfait dans sa forme et sa correction.Octave Uzanne (1851-1931)
Ne vous semble-t-il pas qu'un poète pourrait rimer là-dessus quelques jolies stances ou un sonnet presque sans défauts ?Edmond Biré (1829-1907)
Il n'en était pas ainsi du sonnet, né sicilien, et qui, au commencement de ce siècle, était encore dans une sorte d'enfance.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'est une de ces pièces en quatorze vers, que l'on veut qui aient servi de premier modèle au sonnet ; et il y a peu de sonnets meilleurs.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Souvent la ghazèle, et même la casside, n'ont que quatorze vers, et c'est là ce qui a pu donner l'idée du sonnet.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
On ne dîne pas encore, j'ai le temps de monter dans ma chambre et de composer un sonnet.Lucien Biart (1828-1897)
Son premier sonnet annonce le projet de chanter pour prouver son savoir faire ; c'est plutôt montrer, dès le début, qu'il en manquait absolument.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Je vais exécuter à ces touristes une antiopée résumée, quelque chose comme un sonnet amphionique.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SONNET » subst. masc.

Poësie qui est renfermée en quatorze vers, composée de deux quadrains, & de deux tersets, dont les huit premiers vers doivent être sur deux rimes. Le Sonnet est la plus difficile piece de la Poësie, parce qu'il faut y estre exact jusqu'au scrupule. Ronsard, Malherbe & Gombault ont fait plusieurs Sonnets. Sarrasin a fait un Poëme contre les Sonnets de bouts rimez, dont il attribuë l'invention à Du Lot, qui étoit un fou celebre. Ce sont des rimes, & un sujet qu'on donne à un estranger, sur quoy il doit bastir un Sonnet en les remplissant. Menage tient que ce mot vient du son que font les doubles rimes des deux premiers quadrains. Pasquier dit que ce fut Du Bellay qui apporta le premier l'usage des Sonnets en France, qui étoient fort en vogue en Italie depuis Petrarque, qui est reconnu pour le pere des Sonnets. Mais Ronsard l'attribuë à Pontus de Thiard.
Les mots du bitume Scred Scred

adj. : discret

Aurore Vincenti 10/06/2020