souche

 

définitions

souche ​​​ nom féminin

Ce qui reste du tronc, avec les racines, quand l'arbre a été coupé. Brûler de vieilles souches. —  locution Rester comme une souche, inerte. Dormir comme une souche, profondément.
(dans des locutions) Origine d'une lignée. Faire souche, avoir des descendants. De vieille souche, de vieille famille. —  Origine commune (d'un groupe de peuples, de langues). Mot de souche germanique.
Biologie Ensemble d'organismes d'une même espèce et provenant d'un même ancêtre.
Partie d'un document qui reste fixée, reliée, quand on en a détaché l'autre partie. ➙ talon. Carnet à souche.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il gardait soigneusement des charbons et des cendres de la souche, pour guérir des maladies aux gens et aux bêtes, et pour d'autres affaires encore.Eugène Le Roy (1836-1907)
Le couple humain, souche de la famille et embryon de la société, est donc un tout parfait, formé de deux moitiés distinctes.Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Une pension honorable pour elle, un régiment pour son mari, un état enfin pour des rejetons de souche royale.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ne suis-je pas, en réalité, comme mon père, type maigre et rugueux, un descendant direct de la vieille souche américaine ?Louis Mullem (1836-1908)
C'est un être humain «souche», qui donne ensuite deux êtres humains dotés chacun d'une personnalité différente, avec le même matériel génétique.Europarl
Elle l'a trouvée, à ce qu'il paraît, et, bien que ma fiancée ne puisse prétendre à une origine aussi glorieuse, elle est de bonne souche et comtesse de son chef.Amédée Achard (1814-1875)
Jeanne entra sous bois, et trouva au bout de quelques pas l'espace vide où était la souche.Paul Féval (1816-1887)
Vu qu’il s’agira d’une nouvelle souche, stocker des vaccins n’est pas une solution et ne sert à rien.Europarl
Bien qu'elle n'ait jusqu'ici touché qu'un nombre restreint de personnes, cette nouvelle souche de grippe inquiète beaucoup.Europarl
Nous sommes face à une souche extrêmement virulente et à des conditions environnementales qui augurent le pire.Europarl
Ces bulletins sont détachés d'un registre à souche et portent un numéro d'ordre dont la série doit être suivie sans interruption pour chaque année scolaire.Gabriel Richou (1852-1915)
Quoique de souche soudra, disent les brahmines, ils se sont faits officiers militaires et civils, administrateurs de toute catégorie.Élie Reclus (1827-1904)
En revanche, elle garde, retient et attache les populations qui s'y sont établies pour faire souche de peuples.Camille Jullian (1859-1933)
Nous l'avons examiné avec soin, et nous n'avons pu y découvrir qu'une seule souche, à laquelle sa vigueur ménage encore des siècles d'existence.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Mais je n'ai pas ouï dire que ce fût en usage dans votre aristocratie, et que les marquis de vieille souche portassent des emblèmes incrustés sur le biceps.Daniel Lesueur (1854-1921)
Il était étendu à plat ventre sur son lit, la tête enfoncée dans son oreiller, ne bougeant pas plus qu'une souche.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ne semblait-elle pas, en effet, un fragment extrait des annales européennes, cette branche magistrale issue d'une souche guerrière ?Charles de Bernard (1804-1850)
Aucune souche de cheminée ne dépasse votre comble ; cependant vous sentez qu'il faudra bien qu'on les voie.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Le château reprit son existence habituelle, – l'existence végétative, qui convenait à des hôtes de si vieille souche.Jules Verne (1828-1905)
Vous la laissez sur le lit comme une souche : si elle était méchante, vous seriez toutes après ; et parce qu'elle est douce, vous ne vous en occupez seulement pas.Zulma Carraud (1796-1889)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOUCHE » subst. fem.

Sepée, tronc de l'arbre qui est à fleur de terre, & qui tient aux racines. Quand on a abattu la haute fustaye, les souches repoussent. Il y avoit plusieurs aulnes sur cette même souche. Il faut quelquefois reseper les souches. On dit aussi de la vigne, les vieilles souches, c'est ce qui pousse le pampre.
 
SOUCHE, se dit quelquefois du tronc de l'arbre, & ce qui est depuis la racine jusqu'aux branches. On a compté les arbres de cette forest, il y a tant de grosses & tant de petites souches. Les arbres dont on a soin, qu'on émonde, ont la souche plus haute que les autres.
 
SOUCHE, se dit aussi d'une grosse busche ou piece de bois, même d'une poutre. On étoit autrefois soigneux de brusler la souche de Noël en ceremonie. On ne peut passer dans cette ruë à cause des grosses souches qui l'embarrassent. On fait des barrieres avec des souches.
 
SOUCHE, se dit figurément en Morale & en Genealogie, des auteurs d'une famille, de celuy qui a des descendants. Ce Gentilhomme vient d'une telle souche qui est fort noble. Celuy-là, quoy que de même nom, est d'une autre souche. On dit que quand des nepveux viennent à une succession avec leur oncle frere du decedé, ils succedent par têtes, & non par souches, dans le 320. Article de la Coustume de Paris. Ces deux maisons nobles ont une souche commune, c'est à dire, ont une même origine.
 
On dit que les biens ont fait souche, quand d'acquests qu'ils étoient ils sont devenus propres en la personne d'un fils, ou d'un heritier.
 
SOUCHE, en termes de Maçonnerie, est le corps de la cheminée qui sort du toit, soit qu'elle ait un, ou plusieurs tuyaux ou languettes.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020