soulier

 

définitions

soulier ​​​ nom masculin

Chaussure épaisse, qui couvre bien le pied. Souliers de marche. —  locution Être dans ses petits souliers : être mal à l'aise, embarrassé.
 

synonymes

soulier nom masculin

chaussure, godasse (familier), grole (familier), pompe (familier), tatane (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ses mains restaient jointes, ses lèvres muettes, ses yeux fixes, et, pour qui savait son histoire, ce petit soulier regardé ainsi fendait le cœur.Victor Hugo (1802-1885)
Mais quand l'enfant est perdu, ces mille images de joie, de charme, de tendresse qui se pressent autour du petit soulier deviennent autant de choses horribles.Victor Hugo (1802-1885)
Trois chaussettes russes, un soulier gauche tout neuf et une guêtre en cuir répondent à l'appel.Charles Des Écores (1852-1905)
Mais l'actrice, une fois en paix avec son public, n'eut plus en tête que de retrouver le coupable propriétaire du soulier qu'elle avait emporté chez elle.Eugène Chavette (1827-1902)
Quant à moi, il me fallait aller à la recherche de mon soulier, et reprendre cette pièce de conviction s'il en était temps encore.George Sand (1804-1876)
Ce soulier-là a tant de grâce et de petitesse, il lui est si impossible de marcher, que c'est pour la mère comme si elle voyait son enfant.Victor Hugo (1802-1885)
Tous deux se mirent à examiner la pierre ; ils se la passaient, se faisaient remarquer qu'elle était tranchante et qu'elle aurait pu couper le soulier de l'abbé.Émile Zola (1840-1902)
Mais, d'où vient que tu étais déchaussée du pied gauche, et que ton soulier était à trois ou quatre pas de toi ?Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ce prince des viveurs m'écoutait en battant du bout de sa canne de théâtre la pointe de son soulier verni.Paul Bourget (1852-1935)
Il a tout lu, tout vu, et vous dira comment se fabrique un ministère ou un cordon de soulier.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Soulier a fourni un certain nombre d'indications sur l'évolution, dans un avenir immédiat, des questions énergétiques.Europarl
Son pied, qu'elle avançait sur un coussin, s'est crispé dans le petit soulier verni, puis s'est retiré.Paul Bourget (1852-1935)
Un trou notable à mon soulier me força de monter sur la mule du major, en croupe derrière lui et son absolu.George Sand (1804-1876)
Il posa ce fouet dans le coin du lit, il n'allongea pas son coup de soulier habituel à la petite, qui se garait déjà en présentant les reins.Émile Zola (1840-1902)
C'est un soulier léger, solide et bon marché, imperméable à l'eau et qui conserve merveilleusement sa forme et sa rigidité.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
N'ont-elles pas, elles, un nom honorable à scalper et à pendre à leur mocassin, – un tout petit soulier verni qui luit si joliment sur le bas de soie ?Paul Bourget (1852-1935)
Mon soulier doit avoir sali son gant, car nous avons beaucoup marché aujourd'hui ; mais peut-être qu'il ne veut pas avoir l'air de tenir à si peu de chose.Alfred de Musset (1810-1857)
Un moment après pourtant, elle remua, et elles la virent se traîner sur les genoux et sur les coudes jusqu'à l'angle où était le petit soulier.Victor Hugo (1802-1885)
Il se mit à inspecter son soulier droit qu'encerclait une fine bordure de boue séchée.Fernand Vandérem (1864-1939)
Il y a même une dame qui a perdu son soulier et une autre son enfant...Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SOULIER » s. m.

Chaussure de cuir pour les gens qui vont à pied. Le soulier est composé de semelles, talon, empeigne, quartiers & oreilles. On a de gros souliers de vache pour la fatigue, des souliers plats à trois semelles, des souliers de paysan. Il y a des souliers mignons de marroquin, de mouton, pour la propreté, à une semelle, à talon de cuir & de bois. Les femmes ont des souliers de velours & en broderie. Gaster, corrompre la forme d'un soulier. Esculer ses souliers : on disoit autrefois aculer. Ce mot vient de solea, ou de solum. Nicod. D'autres le derivent de sotularis, ou subtalaris, qui se trouvent tous deux en la même signification. Menage. Benoist Baudouin a fait un Traitté des souliers antiques, où il marque leur differente figure.
 
On dit proverbialement à ceux qui menacent de donner sur les oreilles, Ce sera donc sur les oreilles de mes souliers. On dit aussi, qu'une personne n'a pas de souliers, pour luy reprocher qu'elle n'a aucuns biens. On dit de ceux qui voudroient se déguiser, qu'ils n'ont qu'à mettre leurs souliers en pantoufles. On dit encore de ceux qu'on méprise, Je n'en fais non plus de cas que de la bouë de mes souliers. On dit aussi, lors qu'on a quelque mal, ou affliction secrette, qu'on ne sçait pas où le soulier blesse. Ce mot a été premierement dit par Paul Emile Senateur Romain en repudiant sa femme Papyrie dont il avoit eu le Grand Scipion Emilien ; car pour toute réponse à ses amis qui luy vouloient dissuader ce divorce, il leur monstra un soulier neuf & bien fait, en leur disant, Vous ne sçavez pas où ce soulier me blesse.
Le dessous des mots La tonnelle sous le canal La tonnelle sous le canal

Les anglicismes sont l’objet de fréquentes critiques, en raison de leur nombre jugé excessif et de leur origine.

Marie-Hélène Drivaud 06/05/2020