Email catcher

souricière

Définition

Définition de souricière ​​​ nom féminin

Piège à souris. ➙ ratière.
Piège tendu par la police (en un lieu où qqn doit se rendre).

Synonymes

Synonymes de souricière nom féminin

ratière, tapette

piège, traquenard

Exemples

Phrases avec le mot souricière

Le comte persuade son secrétaire de jouer double jeu dans la souricière qu'il tend pour reconquérir son épouse.L'Année balzacienne, 2007, Mireille Labouret (Cairn.info)
À plusieurs reprises, ces maisons se sont avéré des souricières.Revue d'Histoire de la Shoah, 2006, Michel Laffitte (Cairn.info)
Elles se sont éboulées aussi, nous sommes entre deux murs, une vraie souricière...Émile Zola (1840-1902)
Depuis, une souricière ayant été établie, le chiffre des arrestations s'éleva graduellement à quatorze.Charles Desmaze (1820-1900)
Et j'allai me placer au fond de ce chœur, comme en une souricière où forcément je serais pris.René Boylesve (1867-1926)
Pris en souricière entre l'amour recherché d'une mère et d'un père, qui accuser, qui blâmer, qui condamner, qui excuser ?Vie sociale et traitements, 2016, Robert Bastien (Cairn.info)
Je n'ai, en effet, aucun goût pour les rendez-vous sous un toit conjugal ; ce sont là des souricières où sont toujours pris les imbéciles.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est aussi une chasse aux souricières car la vérité n'entre pas dans des trappes conceptuelles.Les cahiers internationaux de psychologie sociale, 2018, Rose-Marie Dethier (Cairn.info)
Elle nous a dit que ça risquait d'être une souricière, car un copain venait d'être pris.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2009, Claude Collin (Cairn.info)
Nous n'avons plus qu'une issue, le poste central, véritable souricière à laquelle nous sommes bientôt acculés.Ouest-France, Anne BLANCHARD-LAIZE, 19/02/2016
Si on venait m'arrêter, que vous m'ayez ou non tendu la souricière... je vous refroidirais !Eugène Sue (1804-1857)
Ils nous accuseraient, avec raison, de les avoir attirés dans une souricière.Le Monde Juif, 1977, René Kapel (Cairn.info)
À la souricière de la ressemblance se prennent les images de la dissemblance.Lignes, 2001, Henri-Pierre Jeudy (Cairn.info)
On tira ses femmes d'une berline en souricière ; c'étaient trois espèces de boiteuses : l'une boitait à droite, l'autre à gauche, la troisième des deux côtés.Denis Diderot (1713-1784)
Nous avions élaboré la souricière idéale, mais il n'y avait plus de souris.Le Journal de l'École de Paris du management, 2010, Pierre Haren (Cairn.info)
Et en passant la porte ouvrant sur les quarts par la souricière, elles savaient qu'un nouveau tournoi commençait.Ouest-France, 04/08/2021
L'image est en ce sens une souricière pour le regard, un dispositif inscrivant son emprise dans les mouvements oculaires.Nouvelle Revue d'esthétique, 2011, Didier Dauphin (Cairn.info)
Cette femme on l'aura peut-être attrapée dans ce piège à filles que représente en fait le banga : une souricière en quelque sorte.Enfances & PSY, 2007, Régis Airault (Cairn.info)
Au bas du lit, une souricière de laquelle s'efforce en vain de sortir un bouc chargé d'énormes cornes, l'œil fermé par une pièce d'or.Napoleonica. La Revue, 2019, Claude Collard (Cairn.info)
Si bien que la police avait là comme une immense souricière incessamment tendue, où son gibier venait bénévolement se prendre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SOURICIERE s. f.

Petit piege pour prendre des rats & des souris, qui se fait en plusieurs manieres, soit pour les attraper vives, soit mortes.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.