spiritualisme

 

définitions

spiritualisme ​​​ nom masculin

Doctrine selon laquelle l'esprit constitue une réalité indépendante et supérieure (opposé à matérialisme).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles supposent plus de spiritualisme, plus de devoir, plus de vertu dans le peuple que les autres gouvernements ; c'est ce qui fait qu'elles sont l'idéal des peuples et des sages.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La profondeur même de ce matérialisme conduit à quelque chose qui ressemble à du spiritualisme.Auguste Angellier (1848-1911)
Une étude attentive de l'idée d'émanation fait voir qu'elle conduit à l'idéalisme, qu'il faut bien distinguer du spiritualisme véritable.Charles Secrétan (1815-1895)
Les arguments du spiritualisme valent bien ceux des métaphysiques qui passent pour plus distinguées ; car, en ces matières, il ne s'agit pas de démonstration proprement dite.Jules Lemaître (1853-1914)
Comment y aurait-il une littérature dans un pays où il n'y a ni spiritualisme, ni philosophie, ni histoire, ni poésie, ni éducation nationale ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
S'il était possible de la réduire au silence, ce qu'il y a de vrai dans le spiritualisme aurait chance de succomber longtemps.George Sand (1804-1876)
C'était un élément essentiellement païen de poésie et de grandeur, qui n'effrayait pas le spiritualisme bon enfant de nos aïeux.Armand Silvestre (1837-1901)
Si la raison et l'expérience fermaient le livre de la vie intellectuelle, elles ne vaudraient pas beaucoup mieux que les chimères d'un spiritualisme mal entendu.George Sand (1804-1876)
Il s'étale avec une sécurité un peu béate : c'est comme qui dirait un spiritualisme un peu gros.Jules Lemaître (1853-1914)
Le fardeau des faibles, désormais aggravé de spiritualisme, fit craquer les os des neuf dixièmes de l'humanité.Léon Bloy (1846-1917)
Le spiritualisme est un agent thérapeutique qu'il ne faut pas négliger dans l'état actuel de la médecine.Anatole France (1844-1924)
C'est la plus grande leçon de spiritualisme qui puisse être donnée à ceux qui pensent un peu profondément aux phénomènes humains.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'intention est des plus louables, assurément ; reste à savoir comment il la réalisera et si les espérances du spiritualisme ne seront pas finalement déçues encore une fois.Albert Farges (1848-1926)
Pris en lui-même, le spiritualisme est la plus généreuse explication de l'univers, celle qui contient le plus d'amour, celle qui donne au monde le plus beau sens...Jules Lemaître (1853-1914)
Il en a été ainsi dans presque tous les siècles : la plupart des grandes réputations littéraires se sont jointes au spiritualisme.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
J'ai paru regretter précédemment que ce nom ait prévalu au point d'éclipser celui de spiritualisme qui s'appliquait mieux au fond et à la nature des idées.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Quant à son spiritualisme, il aime à le « pousser à l'extrême » ; et, de fait, nous y trouverons des exagérations inutiles où il nous sera impossible de le suivre.Albert Farges (1848-1926)
Si quelqu'un le sait, par hasard, qu'il nous dise où sont nos projets commencés, nos études enthousiastes, notre spiritualisme hautain et notre avenir politique dont nous étions si fiers !Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
L'aristocratie intellectuelle et morale dans le conseil de l'empire, spiritualisme raisonné qui signifie : point de souveraineté sans lumière.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Sous une forme ironique jusqu'à l'irrévérence, mais aussi avec l'argumentation la plus vigoureuse et la plus pressante, il attaquait tous les principes sur lesquels reposait le spiritualisme classique.Gabriel Monod (1844-1912)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020