spoliateur

 

définitions

spoliateur ​​​ , spoliatrice ​​​ adjectif et nom

littéraire ou didactique Personne qui spolie.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ainsi, pendant que le producteur consacre son temps à créer les objets de satisfactions, le spoliateur emploie le sien à préparer le moyen de les dérober.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il devient à la fois spoliateur et oppresseur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Malgré tout, dans du respect, dans de l'affection même, elle resterait parente pauvre, victime résignée à qui le spoliateur après fortune faite, offre l'ombre de son festin.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Un vague pressentiment de malheur courait dans les veines du spoliateur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Malheureusement, il arrive souvent que les nations qui entourent le peuple spoliateur sont elles-mêmes spoliatrices, quand elles le peuvent, et dès lors imbues des mêmes préjugés.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Là où les terres ne restaient pas incultes, on reconnaissait les pas du spoliateur.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction Victorine de Chastenay (1771-1855)
Elle témoignait ainsi qu'elle ne la croyait ni la complice ni la confidente du spoliateur.Louis Reybaud (1799-1879)
Puis, ils réclament deux liards, en surplus, juste rémunération de la peine qu'ils ont prise à chasser le spoliateur, légitime récompense du mal qu'ils se donnent à empêcher son retour.Élie Reclus (1827-1904)
L***, je restai exposée, avec toute la facilité de mon caractère, à l'industrie de cet indigne spoliateur.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Le grade qu'il n'avait pu décrocher comme officier, il l'obtient comme spoliateur.Jean Massart (1865-1925)
Imposture chez le spoliateur implique crédulité chez le spolié, et l'antidote naturel de la crédulité c'est la vérité.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Comme ç'aurait été beau et presque neuf, pourtant, l'apparition, à l'heure dernière, du spolié devant le spoliateur !Georges Darien (1862-1921)
Vous savez bien ce qui reste, dans l'opinion, après cette histoire de faux, si infernalement machinée par votre spoliateur.Daniel Lesueur (1854-1921)
Mais le meilleur moyen de combattre et de détruire les abus de l'impôt, c'est de se préserver de cette exagération qui le représente comme spoliateur par essence.Frédéric Bastiat (1801-1850)
D'un côté, le spoliateur n'est point parvenu, comme il l'aurait désiré, à éviter toute espèce de travail.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SPOLIATEUR » s. m.

Qui vole, qui despouille. Denis le Tyran passa autrefois pour un grand sacrilege & spoliateur des Temples.
Vidéos Épivarder, par Alain Rey Épivarder, par Alain Rey

Saviez-vous que le verbe épivarder, couramment utilisé au Québec, était employé au XVIIe siècle dans les provinces de l'ouest de la France ? Écoutez Alain Rey nous raconter l'histoire de ce mot, témoin du lien profond entre le français québécois et le français de France.

Alain Rey 16/09/2020