subrogé

définitions

subrogé ​​​ , subrogée ​​​ adjectif et nom

locution, Droit Subrogé tuteur, subrogée tutrice : personne chargée de défendre les intérêts du pupille en cas de conflit avec le tuteur.
nom Personne qui en remplace une autre par subrogation.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me nomme moi-même son subrogé-tuteur, arrangez-vous pour que ce soit ratifié par le conseil de famille.Paul Féval (1816-1887)
N'était-il pas parent de l'orpheline, son subrogé-tuteur et très influent dans le conseil de famille ?Émile Gaboriau (1832-1873)
Orphelin de père et de mère, il n'avait pas encore vingt et un ans, et ses tuteur et subrogé-tuteur veillaient à son immense fortune, en attendant sa majorité.André Lemoyne (1822-1907)
J'ai bien un subrogé-tuteur, quelque part ; un naïf, choisi exprès, qui aura tout approuvé sans rien voir...Georges Darien (1862-1921)
Puis on lui avait institué un conseil de famille composé de gens d'affaires, avec tuteur, subrogé-tuteur, et toute la mécanique judiciaire s'était mise en marche pour elle.Hector Malot (1830-1907)
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020