surfait

 

définitions

surfait ​​​ , surfaite ​​​ adjectif

Trop apprécié, inférieur à sa réputation. Roman surfait.
 

synonymes

surfait, surfaite adjectif

surestimé, exagéré, surévalué

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un petit marchand, ayant surfait les cocardes tricolores, qui venaient d'être substituées à la cocarde verte, fut menacé par les assistans d'être traité en criminel de lèse-révolution.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Il n'avait jamais surfait, ni jamais couru après les affaires.Honoré de Balzac (1799-1850)
Par où il apparaît que leur mépris pour les peuples de couleur était un peu surfait.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Il surfait au peuple parce qu'on le marchande.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il la surfait, je pense, et l'exagère, en lui attribuant l'idée d'une chose si hardie.Jules Michelet (1798-1874)
Vous avez assez surfait ; quand les marchandises sont à la vieille mode, le temps de surfaire est passé.Gabriel-Paul-Othenin d'Haussonville (1843-1924)
Aussi bien qu'eux tous, j'apprécie parfois l'ancien art japonais, mais je juge qu'on a beaucoup surfait, chez nous, quelques-uns de ses choryphées...Edmond de Goncourt (1822-1896)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020