Email catcher

surnager

Définition

Définition de surnager ​​​ verbe intransitif

Se soutenir, rester à la surface d'un liquide. ➙ aussi flotter.
au figuré Subsister, se maintenir (parmi ce qui disparaît).

Conjugaison

Conjugaison du verbe surnager

actif

indicatif
présent

je surnage

tu surnages

il surnage / elle surnage

nous surnageons

vous surnagez

ils surnagent / elles surnagent

imparfait

je surnageais

tu surnageais

il surnageait / elle surnageait

nous surnagions

vous surnagiez

ils surnageaient / elles surnageaient

passé simple

je surnageai

tu surnageas

il surnagea / elle surnagea

nous surnageâmes

vous surnageâtes

ils surnagèrent / elles surnagèrent

futur simple

je surnagerai

tu surnageras

il surnagera / elle surnagera

nous surnagerons

vous surnagerez

ils surnageront / elles surnageront

Synonymes

Synonymes de surnager verbe intransitif

flotter, nager

survivre, garder la tête hors de l'eau, se maintenir (à flot), rester, subsister

Exemples

Phrases avec le mot surnager

Je me suis tenu sur le bord du gouffre jusqu'au dernier moment, espérant surnager toujours.Honoré de Balzac (1799-1850)
Boèce mourait tragiquement, en laissant ces traductions et ces paraphrases qui devaient surnager les premières après le naufrage des lettres antiques (526).Charles de Rémusat (1797-1875)
Ces aides lui ont permis de surnager quand la mer était mauvaise.Ouest-France, 15/10/2018
Plusieurs milliers de jeux ou applications sortent chaque semaine, et rares sont ceux qui parviennent à surnager.Le Journal de l'École de Paris du management, 2018, Cédric Lagarrigue (Cairn.info)
Le fait de surnager quelques dizaines de secondes, suffisait à être reconnu coupable.Ouest-France, Olivier RENAULT, 20/08/2017
Il leva sur elle ses yeux où la passion tardive avait fait surnager une grande tendresse enfantine curieusement mêlée à une affreuse servilité.René Boylesve (1867-1926)
Seule la noblesse non émigrée est parvenue à surnager et à améliorer ses positions.Histoire, économie & société, 2011, Sylvain Turc (Cairn.info)
Quand sa formation prenait l'eau en début de rencontre, il a été un des rares à surnager, à conserver le cap.Ouest-France, 07/08/2021
Allons-nous tous donner à nos enfants des prénoms rares, dans l'espoir qu'ils surnageront dans l'anonymat ambiant ?Che vuoi ?, 2009, Catherine Desnos (Cairn.info)
La question est comment on peut avoir abouti à cette relation et en même temps faire surnager le désir.L'Autre, 2015, Brigitte Moïse-Durand, François Giraud, Nathalie Schnur (Cairn.info)
Alors, pour tenter de surnager et faciliter la tâche des donateurs en cette période de confinement, certaines structures misent sur le don en ligne.Ouest-France, 23/11/2020
La seule particularité digne d'être relevée, c'est qu'une sorte d'instinct naturel semblait surnager au milieu du naufrage de sa raison.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SURNAGER v. n.

Se maintenir au dessus de quelque liqueur. L'esprit de vin, l'eau de vie, surnagent dans l'eau commune. Dans la fonte des metaux, les scories, la litarge, surnagent, se tiennent au dessus.
 
SURNAGER, se dit aussi des liqueurs qui sont au dessus des autres corps. Il faut que le beurre surnage dans les fritures ; que le syrop surnage dans les confitures liquides.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être de bon, de mauvais augure Être de bon, de mauvais augure

Quand on dit d’un signe favorable ou défavorable qu’il est de bon ou de mauvais augure, on comprend que augure est synonyme de présage. Mais on...

Alain Rey 25/10/2022