surnager

 

définitions

surnager ​​​ verbe intransitif

Se soutenir, rester à la surface d'un liquide. ➙ aussi flotter.
au figuré Subsister, se maintenir (parmi ce qui disparaît).
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je surnage

tu surnages

il surnage / elle surnage

nous surnageons

vous surnagez

ils surnagent / elles surnagent

imparfait

je surnageais

tu surnageais

il surnageait / elle surnageait

nous surnagions

vous surnagiez

ils surnageaient / elles surnageaient

passé simple

je surnageai

tu surnageas

il surnagea / elle surnagea

nous surnageâmes

vous surnageâtes

ils surnagèrent / elles surnagèrent

futur simple

je surnagerai

tu surnageras

il surnagera / elle surnagera

nous surnagerons

vous surnagerez

ils surnageront / elles surnageront

 

synonymes

surnager verbe intransitif

flotter, nager

survivre, garder la tête hors de l'eau, se maintenir (à flot), rester, subsister

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je me suis tenu sur le bord du gouffre jusqu'au dernier moment, espérant surnager toujours.Honoré de Balzac (1799-1850)
Les trois apprenties chorégraphes, toutefois étaient parvenues à faire surnager la pointe de leur bottine droite.Paul Féval (1816-1887)
C'est elle qui doit toujours surnager au- dessus du mensonge, comme l'huile au-dessus de l'eau.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Sa poitrine gonflée fend les ondes, et tout son corps allongé et finement arrondi semble destiné à surnager, quelque vent qui le pousse.George Sand (1804-1876)
Ce rôle de remorqueur ne devait pas durer plus de dix minutes, et, nous relayant ainsi, nous pouvions surnager pendant quelques heures, et peut-être jusqu'au lever du jour.Jules Verne (1828-1905)
L'instinct et le goût du genre humain soutiennent cette doctrine ; ils la sauvent souvent en dépit des hommes eux-mêmes, et font surnager les noms de ceux qui s'y attachent.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
On n'entend plus que le son grave des instruments de cuivre ; c'est tout au plus si la voix des trompettes peut surnager encore.Hector Berlioz (1803-1869)
La seule particularité digne d'être relevée, c'est qu'une sorte d'instinct naturel semblait surnager au milieu du naufrage de sa raison.Jules Verne (1828-1905)
Un seul homme était debout sur la rive, s'apprêtant à recevoir son ennemi à coups de poignard s'il réussissait à surnager.George Sand (1804-1876)
Ses plus belles plumes me servirent pour achever mon opération, et bientôt la loutre fut en état de surnager à la surface de l'eau.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Ajoutons que les lanières, attachées aux harpons, sont toujours pourvues d'une vessie gonflée qui fait surnager le tout quand l'animal plonge sous l'eau, après avoir été blessé.Élie Reclus (1827-1904)
Dans la réalité, au contraire, nous voyons les glaces surnager, former à la surface une croûte solide.Émile Bouant (1847-1926)
Une conscience pure et une âme franche font toujours surnager l'esprit au-dessus de la peine et du plaisir.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Toute une moitié en est inondée – on y voit surnager des rats – et les hommes sont massés dans l'autre moitié.Henri Barbusse (1873-1935)
Dans les époques de décadence, il n'y a de chance de surnager que pour les génies très indépendants.Eugène Delacroix (1798-1863)
Il n'a pas l'huile qui, plus légère que l'eau, veut toujours surnager et remonter à la surface.Jules Michelet (1798-1874)
Si j'ai la même fortune que l'an dernier, comme il est probable, ma volonté en sera innocente ; je ferai tout pour surnager.Gabriel Monod (1844-1912)
Ce rôle de remorqueur ne devait pas durer plus de dix minutes, et nous relayant ainsi, nous pouvions surnager pendant quelques heures, et peut-être jusqu'au lever du jour.Jules Verne (1828-1905)
Boèce mourait tragiquement, en laissant ces traductions et ces paraphrases qui devaient surnager les premières après le naufrage des lettres antiques (526).Charles de Rémusat (1797-1875)
On jeta à la mer tous les corps propres à surnager, barriques, mâts, vergues, et on chercha sur ces asiles flottants un refuge contre l'explosion attendue à chaque minute.Adolphe Thiers (1797-1877)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SURNAGER » v. n.

Se maintenir au dessus de quelque liqueur. L'esprit de vin, l'eau de vie, surnagent dans l'eau commune. Dans la fonte des metaux, les scories, la litarge, surnagent, se tiennent au dessus.
 
SURNAGER, se dit aussi des liqueurs qui sont au dessus des autres corps. Il faut que le beurre surnage dans les fritures ; que le syrop surnage dans les confitures liquides.
Le mot du jour Applaudissements Applaudissements

On aura entendu parler de clapping, un anglicisme qui me fait doucement rigoler.

Aurore Vincenti 27/04/2020