nager

 

définitions

nager ​​​ verbe intransitif

Marine Faire avancer un bateau à la rame. ➙ ramer.
courant
(êtres vivants) Se mouvoir sur ou dans l'eau par des mouvements appropriés. Nager comme un poisson. Elle ne sait pas nager. —  locution Nager entre deux eaux : ménager deux partis, ne pas s'engager à fond. ➙ louvoyer.
transitif Pratiquer (un genre de nage) ; parcourir (à la nage). Nager le crawl. Nager un cent mètres.
Être immergé dans un liquide (trop) abondant. Légumes qui nagent dans la sauce.
au figuré Être dans la plénitude d'un sentiment, d'un état. ➙ baigner.
familier Être au large (dans ses vêtements). Il nage dans son costume.
familier Être dans l'embarras. ➙ patauger.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je nage

tu nages

il nage / elle nage

nous nageons

vous nagez

ils nagent / elles nagent

imparfait

je nageais

tu nageais

il nageait / elle nageait

nous nagions

vous nagiez

ils nageaient / elles nageaient

passé simple

je nageai

tu nageas

il nagea / elle nagea

nous nageâmes

vous nageâtes

ils nagèrent / elles nagèrent

futur simple

je nagerai

tu nageras

il nagera / elle nagera

nous nagerons

vous nagerez

ils nageront / elles nageront

 

synonymes

nager verbe intransitif

se baigner, se tremper, patauger (familier)

flotter, baigner, surnager

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous trouvâmes aussi que quelques vessies qui servent aux poissons à nager étaient trop pesantes.Gaston Tissandier (1843-1899)
Deux autres, au loin, retentirent sans éclat ; et puis le son d'un cor qui sembla nager faiblement, se dissoudre, dans la chaude étendue.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Innocent savait un peu nager, de sorte qu'il se dirigea vers la partie profonde du bassin ; plusieurs élèves de sa classe s'y trouvaient.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Il ne sçavoit pas nager, et, quand il l'auroit sçu, l'embarras de sa carabine, de son epée et de son manteau l'auroient fait demeurer au fond, comme il fit.Paul Scarron (1610-1660)
Il n'avait jamais essayé de nager et il espérait en finir du coup avec la vie.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Son large front semblait nager dans un fluide céleste, une molle langueur baignait encore les plans doux et nobles de sa figure sereine et généreuse.George Sand (1804-1876)
Quand on le tient, l'eau ne dépasse guère le poitrail ; mais si on le perd, le lit de la rivière descend rapidement, et alors il faut nager.Henry Gréville (1842-1902)
J'avoue que j'aimerais assez à accomplir seulement le quart de son trajet, mais comme je ne sais pas nager, le vœu est superflu.Remy de Gourmont (1858-1915)
Ne voyant plus la possibilité de remonter dans le palais, je cherchais du moins à nager vers le dehors.Gérard de Nerval (1808-1855)
Toutefois j'observai que les deux qui savaient nager mirent à passer la crique deux fois plus de temps que n'en avait mis le malheureux qui les fuyait.Daniel Defoe (1661-1731), traduction Petrus Borel (1809-1859)
Ceux qui savent nager se jettent à l'eau et gagnent la rive opposée, les autres se noient, sont pris ou sabrés.George Sand (1804-1876)
On les a cherchés pendant neuf semaines, mais en vain, et il est évident que ces malheureux, qui ne savaient pas nager, se sont noyés dans les eaux du lac.Jules Verne (1828-1905)
Sans perdre un instant, il piqua une tête dans la rivière et se mit à nager en silence vers le navire.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En même temps je lui fis remarquer les pieds palmés de l'animal, qui lui permettait de nager et de plonger pendant des heures entières.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Il y a des gens qui n'ont pas peur de se jeter à l'eau : ils savent nager !...Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Deux hommes qui, ne sachant pas nager, s'étaient entortillés dans les cordages du bateau, disparurent avec lui, car il est bon de remarquer que les marins sont généralement très-mauvais nageurs.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Il faut s'occuper de bien naviguer si l'on a une barque, ou de bien nager si l'on n'a que ses bras, et de ne pas être englouti par sa faute.George Sand (1804-1876)
Tito donna l'ordre à ses bateliers de nager, et les deux barques se mirent sur la même ligne.Honoré de Balzac (1799-1850)
Approchons-nous, car je vois qu'il ne sait point nager, non plus que les autres qui le suivent en tremblant.George Sand (1804-1876)
Celui qui met dans l'eau le pied droit, puis le gauche, trouve l'eau froide, s'en va, ne sait jamais nager.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NAGER » verb. act.

Agiter son corps quand on est dans l'Eau, de telle maniere qu'on n'aille point au fonds. L'homme seul apprend à nager ; tous les autres animaux nagent naturellement. Les vessies, les callebasses, aident ceux qui apprennent à nager, car elles leur ostent la peur. Les Indiens nagent comme des poissons. Ce mot vient du Latin navigare, ou nagare. Menage.
 
NAGER, se dit aussi des choses inanimées, qui par leur legereté se tiennent au dessus de l'eau sans enfoncer. L'huile nage sur l'Eau, & sur les autres liqueurs. Le liege, le sapin nagent aisément sur l'eau : le buys & le gayac n'y nagent pas.
 
NAGER. signifie aussi, estre couvert de quelque liqueur. Il faut que le poisson qu'on frit nage dans le beurre ; que les concombres confits nagent dans le vinaigre.
 
NAGER, signifie aussi, Voguer, agiter les rames pour faire avancer de bateau. Il faut nager de toutes les rames pour mener le bateau à bord. Ceux qui menent les gondoles nagent debout.
 
NAGER, se dit figurément en choses morales. C'est un homme qui nage d'aise, qui nage de joye, qui est à la joye de son coeur.
 
On dit proverbialement, qu'un homme nage en grande eau, quand il est dans l'opulence, ou dans des employs propres pour s'enrichir. On dit aussi, qu'un homme nage comme une meule de moulin, pour dire, qu'il ne sçait point du tout nager.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020