flotter

 

définitions

flotter ​​​ verbe

verbe intransitif
Être porté sur un liquide (notamment l'eau). ➙ surnager.
Être en suspension dans l'air. ➙ voler, voltiger. Une brume qui flotte au-dessus des prés.
Bouger, remuer au gré du vent ou d'un mouvement. ➙ ondoyer, onduler. Faire flotter un drapeau. —  Vêtements qui flottent autour du corps.
Être instable, variable. ➙ errer. —  Laisser flotter ses pensées, renoncer à les diriger, à les contrôler.
Finance (monnaie) Fluctuer selon l'offre et la demande.
verbe transitif Lâcher (du bois) dans un cours d'eau pour qu'il soit transporté (➙ flottage). —  au participe passé Bois flotté.

flotter ​​​ verbe impersonnel

familier Pleuvoir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

il flotte

imparfait

il flottait

passé simple

il flotta

futur simple

il flottera

actif

indicatif

présent

je flotte

tu flottes

il flotte / elle flotte

nous flottons

vous flottez

ils flottent / elles flottent

imparfait

je flottais

tu flottais

il flottait / elle flottait

nous flottions

vous flottiez

ils flottaient / elles flottaient

passé simple

je flottai

tu flottas

il flotta / elle flotta

nous flottâmes

vous flottâtes

ils flottèrent / elles flottèrent

futur simple

je flotterai

tu flotteras

il flottera / elle flottera

nous flotterons

vous flotterez

ils flotteront / elles flotteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toute cette histoire qui, à distance, semble flotter dans les nuages d'un monde sans réalité, prit ainsi un corps, une solidité qui m'étonnèrent.Ernest Renan (1823-1892)
Bientôt, à la faible clarté de l'aurore, il aperçut, en faisant flotter sa corde, une petite distance de cent pieds entre le dernier nœud et les rochers pointus du précipice.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle avait toujours aimé cet endroit, où parfois il lui semblait voir flotter l'image de sa mère, qui l'avait tendrement chérie.Jean de la Brète (1858-1945)
On laisse flotter sur l'eau des jarres vides et des calebasses pendant plusieurs jours, afin que les oiseaux aient le temps de s'habituer à cette vue.Jules Verne (1828-1905)
Il est également important de ne pas laisser ces indicateurs flotter, en nous félicitant de les avoir instaurés.Europarl
Les barons rivalisaient de luxe dans les ornements de leurs navires, où l'on voyait au haut des mâts recouverts de feuilles d'or flotter des bannières de cendal.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Ainsi, son esprit paraît flotter entre deux grandes décisions, et les contradictions de ses paroles passent dans ses actions.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Jamais les habitants n'avaient eu tant d'espoir : tous les regards se tournaient avec une ardente impatience vers le point de l'horizon où devaient flotter les drapeaux suédois.Friedrich von Schiller (1759-1805), traduction Adolphe Regnier (1804-1884)
Si je ne me trompe, je vois flotter nos étendards sur la place du marché.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Micheline crut voir flotter autour de la frêle silhouette, qui se détournait maintenant, une telle ombre de détresse, que, malgré tout, elle en fut émue.Daniel Lesueur (1854-1921)
Aussi, en quittant la ferme ne laissa-t-il point son esprit flotter dans de vains ressentiments ; sa logique prit en bride sa colère.Émile Souvestre (1806-1854)
Navré moi-même, je fis sentir pourtant qu'il ne fallait pas laisser flotter les rênes, mais il n'y eut pas moyen de rien décider ce jour-là.Joseph Fouché (1759-1820)
Cela dura une heure à peu près, au bout de laquelle les premières brumes du soir commencèrent à flotter dans l'air, pendant que la brise se mettait à mollir.Pierre Zaccone (1818-1895)
On voit flotter, dans l'espace ou dans son propre cerveau, on ne sait quoi de vague et d'insaisissable comme les rêves des fleurs endormies.Victor Hugo (1802-1885)
Le soleil allongeait de plus en plus ses rayons, qui rayaient presque le gazon : la terre semblait flotter dans un nuage d'or rougi.Henry Gréville (1842-1902)
Un jour, fixant avec attention ses regards sur les flots elle y voit flotter un pavillon normand.Jacques Cazotte (1719-1792)
On sent du reste flotter vaguement, autour de cette conception première, d'autres idées plus métaphysiques encore.Edmond Perrier (1844-1921)
La jangada, d'ailleurs, était bien amarrée à la rive avec de solides câbles, et elle ne pouvait être entraînée par le courant, quand elle viendrait à flotter.Jules Verne (1828-1905)
La nacelle n'était qu'une sorte de caisse d'osier, impropre à flotter, et il n'y avait aucune possibilité de la maintenir à la surface de la mer, si elle y tombait.Jules Verne (1828-1905)
Couchée sur la mousse, je laissais flotter mes pensées, mais je ne sentais rien, rien que lassitude profonde de l'âme.Laure Conan (1845-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FLOTTER » v. n.

Estre porté sur l'eau. Un vaisseau qui flotte sur les mers. le liege & les autres bois legers flottent sur l'eau. Ce mot vient de l'Allemand flotten, qui signifie la même chose. Menage aprés Vossius.
 
FLOTTER, se dit aussi des bois à brusler ou de charpente qu'on fait descendre en trains & radeaux, & esclusées sur des rivieres navigables ; & de celuy qu'on jette à bois perdu ou busche à busche dans les petites, qui suit le fil de l'eau jusqu'à ce qu'on l'arreste aux lieux où on le met en train. On a trouvé l'invention de faire flotter le bois, & l'amener à Paris, seulement vers l'année 1618.
 
FLOTTER, se dit aussi figurément de toutes les choses legeres qui sont agitées des vents. On voyoit dans cette armée flotter les estendarts. les plumes des cavaliers flottoient au gré des vents. Apollon avoit de longs cheveux blonds qui luy flottoient sur les espaules.
 
FLOTTER, se dit encore figurément des agitations d'esprit, & des irresolutions. La plus-part des esprits foibles flottent toûjours entre diverses passions. son esprit flotte depuis long-temps sur le choix d'une profession.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020