susdit

 

définitions

susdit ​​​ , susdite ​​​ adjectif et nom

didactique Dit, mentionné ci-dessus. ➙ susmentionné. —  nom Le susdit, la susdite.
 

synonymes

susdit, susdite adjectif

sus-mentionné, sus-dénommé, sus-nommé, mentionné plus haut

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mallefille, qui a la bonté de donner des leçons d'histoire et de philosophie au susdit mioche, se tire très bien de son préceptorat provisoire.George Sand (1804-1876)
L'opéra et ses sirènes ressemblent beaucoup à tous les opéras et à toutes les sirènes du monde ; mais le sujet du susdit avait quelque chose d'édifiant.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'espère que cela ne réussira pas, mais que cela montrera à notre hôte susdit de quel côté il doit chercher ses amis.Prosper Mérimée (1803-1870)
Le susdit prince y a placé un argent prodigieux, qui aurait pu servir à décorer richement et raisonnablement trois ou quatre palais plus grands que le sien.Théodore Aynard (1812-1902)
J'espère que vous n'envierez pas au susdit régiment cet homme, dont j'aurai soin de faire la fortune en votre considération.Joseph Bertrand (1822-1900)
C'était un bonheur pour lui de se prosterner aux pieds du susdit personnage comme un mendiant napolitain s'étale aux rayons du soleil.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le prisonnier avait donc à sa disposition quatre pièces : le cabinet susdit, la chambre à coucher, le boudoir, qui faisait salon, et la salle à manger.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La disparition du susdit maëstro, quelques jours plus tard, ne laissant derrière lui qu'un piano, vidé de ses cordes ; cela, assurément, paraîtrait moins naturel.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Je prends des sardines et, en songeant à autre chose, je les passe au susdit monsieur qui grignotait un dessert quelconque.Alphonse Allais (1854-1905)
Bien entendu qu'à l'échéance le susdit billet revint sans être payé.Jules Rostaing (1824-?)
Quand je me suis aperçu qu'il s'était accoudé sur le bloc de pierre qui est là, à gauche, j'ai mesuré le susdit bloc.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le susdit client tenait à rentrer dans ses fonds ; mais, si la chose était tout à fait impossible pour l'instant, il accepterait un chèque payable dans soixante jours...Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
On écrivait au susdit hôtelier pour retenir des appartements, il ne pouvait, sans risquer de perdre sa maison, refuser les lettres et il était continuellement attrapé.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Je ne répondis pas à son absurde proposition, naturellement ; mais je crus qu'il était de mon devoir d'aller la nuit suivante couvrir le susdit palais de noir de fumée.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Je laisse là mon oncle, son neveu et le renard susdit, pour faire poser mon modèle et commencer mon esquisse.Charles Buet (1846-1897)
Cette concession, faite dans un but louable de concorde, sera déjà trouvée excessive, lorsqu'on saura que le susdit budget atteint un chiffre égal à celui de tous les revenus nationaux.Claude de La Poëpe (1814-1886)
A ce spectacle émouvant, une larme, une vraie alors, s'échappe du susdit coin de l'œil de notre chef : son ennemi soupire avec bruit.Charles Des Écores (1852-1905)
Le susdit jeune homme était passé, par hasard, auprès du groupe de nos trois amis, l'instant d'auparavant ; tout à coup, il avait fait un sursaut et s'était retourné.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Or, si le négociant ne dépose pas de bilan, si aucun créancier ne requiert du tribunal un jugement qui déclare le susdit négociant en faillite, qu'arriverait-il ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Elles furent, avec l'ange susdit, et les autres anges aussi, jusque dedans la chambre du roi.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Vidéos Gargouille, par Alain Rey Gargouille, par Alain Rey

Le –gouille du mot gargouille est une variante du terme goule, qui signifie « gueule ». Découvrez l’histoire du mot gargouille avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020