susdit

définitions

susdit ​​​ , susdite ​​​ adjectif et nom

didactique Dit, mentionné ci-dessus. ➙ susmentionné. —  nom Le susdit, la susdite.

synonymes

susdit, susdite adjectif

sus-mentionné, sus-dénommé, sus-nommé, mentionné plus haut

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mallefille, qui a la bonté de donner des leçons d'histoire et de philosophie au susdit mioche, se tire très bien de son préceptorat provisoire.George Sand (1804-1876)
L'opéra et ses sirènes ressemblent beaucoup à tous les opéras et à toutes les sirènes du monde ; mais le sujet du susdit avait quelque chose d'édifiant.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'espère que cela ne réussira pas, mais que cela montrera à notre hôte susdit de quel côté il doit chercher ses amis.Prosper Mérimée (1803-1870)
Le susdit prince y a placé un argent prodigieux, qui aurait pu servir à décorer richement et raisonnablement trois ou quatre palais plus grands que le sien.Théodore Aynard (1812-1902)
J'espère que vous n'envierez pas au susdit régiment cet homme, dont j'aurai soin de faire la fortune en votre considération.Joseph Bertrand (1822-1900)
C'était un bonheur pour lui de se prosterner aux pieds du susdit personnage comme un mendiant napolitain s'étale aux rayons du soleil.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Le prisonnier avait donc à sa disposition quatre pièces : le cabinet susdit, la chambre à coucher, le boudoir, qui faisait salon, et la salle à manger.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La disparition du susdit maëstro, quelques jours plus tard, ne laissant derrière lui qu'un piano, vidé de ses cordes ; cela, assurément, paraîtrait moins naturel.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Je prends des sardines et, en songeant à autre chose, je les passe au susdit monsieur qui grignotait un dessert quelconque.Alphonse Allais (1854-1905)
Bien entendu qu'à l'échéance le susdit billet revint sans être payé.Jules Rostaing (1824-?)
Quand je me suis aperçu qu'il s'était accoudé sur le bloc de pierre qui est là, à gauche, j'ai mesuré le susdit bloc.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le susdit client tenait à rentrer dans ses fonds ; mais, si la chose était tout à fait impossible pour l'instant, il accepterait un chèque payable dans soixante jours...Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
On écrivait au susdit hôtelier pour retenir des appartements, il ne pouvait, sans risquer de perdre sa maison, refuser les lettres et il était continuellement attrapé.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
Je ne répondis pas à son absurde proposition, naturellement ; mais je crus qu'il était de mon devoir d'aller la nuit suivante couvrir le susdit palais de noir de fumée.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Félix Rabbe (1834-1900)
Je laisse là mon oncle, son neveu et le renard susdit, pour faire poser mon modèle et commencer mon esquisse.Charles Buet (1846-1897)
Cette concession, faite dans un but louable de concorde, sera déjà trouvée excessive, lorsqu'on saura que le susdit budget atteint un chiffre égal à celui de tous les revenus nationaux.Claude de La Poëpe (1814-1886)
A ce spectacle émouvant, une larme, une vraie alors, s'échappe du susdit coin de l'œil de notre chef : son ennemi soupire avec bruit.Charles Des Écores (1852-1905)
Le susdit jeune homme était passé, par hasard, auprès du groupe de nos trois amis, l'instant d'auparavant ; tout à coup, il avait fait un sursaut et s'était retourné.Robert Louis Stevenson (1850-1894), traduction Téodor de Wyzewa (1862-1917)
Or, si le négociant ne dépose pas de bilan, si aucun créancier ne requiert du tribunal un jugement qui déclare le susdit négociant en faillite, qu'arriverait-il ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Elles furent, avec l'ange susdit, et les autres anges aussi, jusque dedans la chambre du roi.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020