syllabe

 

définitions

syllabe ​​​ | ​​​ nom féminin

Voyelle, consonne ou groupe de consonnes et de voyelles se prononçant d'une seule émission de voix. Parler en détachant les syllabes. —  Elle n'a pas prononcé une syllabe, un seul mot.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On peut admettre que dans : nation, l'accent est sur la dernière syllabe ; mais la première est longue et bien marquée.Johannès Weber (1818-1902)
Quand chaque syllabe y serait un serpent à sonnettes, chaque lettre une peste ambulante, il n'y sera rien changé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
J'ai commencé un poème en vers d'une syllabe ; c'est assez difficile, mais le mérite en toutes choses est dans la difficulté.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Je ne me rendais pas compte des mots, mais l'inflexion de chaque syllabe me révélait sa pensée aussi clairement que si j'eusse appris sa langue.George Sand (1804-1876)
Je regardais cette syllabe si courte qui me paraissait surprenante comme si je ne l'avais jamais lue.Guy de Maupassant (1850-1893)
La seconde conjugaison comprendrait tous les verbes transitifs de plus d'une syllabe, dont l'infinitif et le présent sont terminés en z et le prétérit en ah, comme cambez, cambezah.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Il reprit très-vivement qu'il l'exigeait tel quel, sans une syllabe ni de moins ni de plus.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La plupart des radicaux des langues altaïques sont dissyllabiques et portent l'accent sur la première syllabe.François Lenormant (1837-1883)
Ce n'est point chez eux une loi absolue que le principal repos soit après la sixième syllabe : il leur suffit souvent que cette syllabe soit nettement accentuée.Jules Lemaître (1853-1914)
Les autres prépositions, surtout celles qui n'ont qu'une syllabe, se répètent quand les régimes n'offrent aucune ressemblance de signification.Thomas Maguire (1776-1854)
Je ne suis pas ennemi de certains jeux consistant à changer tel mot ou telle syllabe en une autre ; mais c'est ici surtout qu'il faut être sobre et ingénieux.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
À la fin, sans prononcer une syllabe, il la repoussa violemment loin de lui, et lui jeta à la face le contenu de la coupe pleine jusqu'aux bords.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Comment les auteurs qui composent les annales romanciennes pourroient-ils autrement sçavoir si en détail tous les entretiens les plus particuliers de deux amans jusquà la derniere syllabe ?Guillaume Hyacinthe Bougeant (1690-1743)
Martial y courut, suivi par un tourbillon d'invités qui, pressentant quelque scène très-grave, tenaient à n'en pas perdre une syllabe.Émile Gaboriau (1832-1873)
D'ailleurs, il est complètement faux de faire résider la musique du vers dans la dernière syllabe ; selon moi, les onze autres pieds ont le droit de réclamer.Émile Zola (1840-1902)
Et cette syllabe indi, qui a été une première fois le radical d'indiens, et une seconde fois le radical d'indigènes ?Jules Verne (1828-1905)
Alors, le tigre en arrêt sur sa proie commença à épeler avec une lenteur calculée chaque syllabe, en couvant de sa prunelle la physionomie de la princesse.Octave Féré (1815-1875)
Y a-t-il une syllabe, – une seule, – à reprendre dans ce discours que j'entends encore, débité d'une voix jeune et fraîche ?Paul Bourget (1852-1935)
Alors elle se leva et sortit sans lui avoir répondu une syllabe et sans jeter sur lui un regard.George Sand (1804-1876)
Nous étions plongés chacun dans nos propres pensées, en apparence du moins, et, depuis près d'un quart d'heure, nous n'avions pas soufflé une syllabe.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SYLLABE » s. f.

Partie d'un mot, composée d'une ou de plusieurs lettres qu'on prononce ensemble. Les vers Grecs & Latins sont composez de syllabes breves & longues. Dans des Livres Sacrez il faut observer jusqu'aux moindres syllabes. Les Hebreux ont compté toutes les syllabes de la Bible. On entend fort bien icy le Sermon, on n'en perd pas une syllabe.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020