tapisserie

 

définitions

tapisserie ​​​ nom féminin

Ouvrage d'art tissé à la main sur un métier, dans lequel le dessin résulte de l'armure même. Tapisseries des Gobelins (à Paris).
locution Faire tapisserie : n'être pas invité(e) à danser, dans un bal ; rester seul(e).
Papier peint ou tissu tendu sur les murs.
Ouvrage de dame à l'aiguille, brodé sur un canevas.
tapisserie tapisserie - Crédits : BIS/Coll. Archives Larbor Crédits : BIS/Coll. Archives Larbor
 

synonymes

tapisserie nom féminin

tenture, rideau

papier mural, papier peint

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et après le dîner, c'est en vain qu'elle essaya de se mettre à sa tapisserie, ses mains tremblaient trop...Émile Gaboriau (1832-1873)
Ils portaient une civière recouverte d'un lambeau de tapisserie noire ; sous la tapisserie se dessinait un cercueil.Émile Gaboriau (1832-1873)
A ce moment une figure étrange souleva la tapisserie, et les convives virent devant eux un petit homme bossu dont le crâne chauve s'élevait en pointe.Anatole France (1844-1924)
Ils étaient arrivés sur le bord de la fosse, la tapisserie fut enlevée ; alors, balançant la civière d'un mouvement égal, les guichetiers envoyèrent la bière rouler à deux pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
On ne voit, nulle part, que l'artiste, ayant pu donner, par la tapisserie, l'illusion d'un tableau, s'en soit privé.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
En somme, qu'il s'agisse de tapis, de rideaux, de tapisserie ou d'étoffes pour divans, tout article de ce genre doit être orné d'une manière strictement arabesque.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Une tapisserie élimée en couvre les murs ; des poutres fendillées et enfumées traversent le plafond bas.Adolphe Retté (1863-1930)
Elle commença une chanson qu'elle lui disait autrefois, quand elle le berçait en l'emmaillotant sur cette même petite chaise de tapisserie.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quelles tempêtes soulèvent alors les vagues du cœur quand elles sont remuées par l'amour-propre blessé de voir une femme prenant, interrompant, reprenant l'amour comme une tapisserie à main !Honoré de Balzac (1799-1850)
Et il le poussa dans sa chambre à coucher, séparée du cabinet de travail par une simple portière de tapisserie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Une souris s'est introduite par la serre dans le grand salon et a dévoré par places la belle chauffeuse de tapisserie bleue ; mais je crois que cela est remédiable.Albert Savine (1859-1927)
La tapisserie des meubles est brodée à la main ; il n'en est pas un qui ressemble à l'autre.Émile Gaboriau (1832-1873)
Anselme, couvert par une tapisserie derrière laquelle il s'était blotti, voyait et entendait tout cela.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Une tapisserie, dont les personnages livides semblaient vaciller à la vague lueur de la lampe, garnissait seule la muraille et leur donnait un aspect encore plus sombre.Émile Souvestre (1806-1854)
La jeune reine prit une tapisserie, qu'elle défit avec une affectation de tranquillité, démentie par le tremblement de ses doigts.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
La princesse s'asseyait près de la reine sa belle-mère, au milieu des jeunes princesses ses belles-sœurs, et se mettait à dessiner ou à faire de la tapisserie avec elles.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Susurrans, assimilé à un poêlon, se démenait comme un scarabée attaché par une épingle à une tapisserie.Claude Tillier (1801-1844)
La plupart de ces dames apportaient leur ouvrage, et s'établissaient autour d'une grande table, faisant de la tapisserie.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Sa tapisserie et ses sieges estoient de pieces rapportées, et de tel prix que pas un n'avoit son pareil.Antoine Furetière (1619-1688)
Un des battants était ouvert, mais une tapisserie fermait le passage et empêchait de voir ce qui se passait dans la chambre.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TAPISSERIE » s. f.

Piece d'estoffe, ou d'ouvrages, qui sert à parer une chambre, à en cacher les murailles. On fait des tapisseries de haute & basse lice, au mestier avec de la laine, de la soye ; & on les rehausse d'or & d'argent. La manufacture des tapisseries des Gobelins est une chose merveilleuse, aussi-bien que celles de la Savonnerie. Celles de Flandres, d'Oudenarde, d'Auvergne, sont infiniment au dessous. On fait aussi des tapisseries de cuir doré, de brocards de Venise, de satin de Bruges, de brocatelle. Les tapisseries des pauvres sont de Roüen, de Bergame, faites de fil, de laine, & de coton, & elles se travaillent comme la toile.
 
TAPISSERIE, se dit aussi des ouvrages faits à l'aiguille sur du canevas, dont on garnit des meubles. Des lits & des chaises de tapisserie, de point de Hongrie, de point d'Angleterre, au petit point. On dit proverbialement au jeu, quand on a bien des testes dans son jeu, qu'on a une belle tapisserie.
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020