à tâtons

 

définitions

à tâtons ​​​ locution adverbiale

En tâtonnant (1). ➙ à l'aveuglette. Avancer à tâtons dans l'obscurité. —  au figuré Procéder à tâtons dans ses recherches.
 

synonymes

tâtons à locution adverbiale

à l'aveugle, à l'aveuglette, en tâtonnant

au hasard, sans méthode

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et l'on va, cherchant comme à tâtons une preuve que l'on trouve toujours, le plus souvent par un hasard d'autant plus douloureux qu'il ne s'accompagne plus de ménagements.Paul Bourget (1852-1935)
Naturellement il faisait noir comme dans un four et je cherchais ma route à tâtons, lentement, bien lentement.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il se précipita vers le pont, à tâtons, au risque de se briser le crâne.Pierre Zaccone (1818-1895)
Il cherche à tâtons un objet invisible, il le charge sur son dos, le voilà qui franchit le mur et qui court dans la neige.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Tantôt il marchait à tâtons, tantôt il entrevoyait la lumière, mais toujours avec une égale frayeur.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Polyphème avait dit vrai ; leur halte avait été trop longue et la dernière demi-lieue fut faite presque à tâtons.Olga de Pitray (1835-1909)
Imite le tout petit chien, dont les yeux ne sont pas ouverts et qui cherche à tâtons une niche pour son museau froid.Marcel Schwob (1867-1905)
En suivant mon chemin à tâtons autour de mon cachot, je ne pouvais pas manquer de rencontrer ce chiffon en achevant le circuit.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Mais elle ne s'arrêta point, elle descendit en gros bas de laine, à tâtons, et alluma dans la salle une autre chandelle, pour préparer le café.Émile Zola (1840-1902)
Mon imagination va à ses dernières heures, les cherche à tâtons, les reconstruit dans la nuit, et elles me tourmentent de leur horreur voilée, ces heures !...Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Et il s'avança de nouveau à tâtons vers un autre rayon de lumière plus faible qui rampait sous une porte fermée ; il y colla son oreille : c'était là !George Sand (1804-1876)
Nous n'avions que le temps de recommencer notre périlleuse escalade, d'éteindre nos lumières, de nous séparer et de regagner les classes à tâtons.George Sand (1804-1876)
Il y faisait si sombre, qu'il marchait à tâtons, lorsqu'il sentit quelque chose qui faillit le faire tomber.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Mais il y a déjà trop d'eau dans le canot pour qu'il soit facile, à tâtons, de découvrir l'avarie.Joseph Marmette (1844-1895)
Elle se cherche à tâtons, elle ne se sait pas, ne se tient pas encore.Jules Michelet (1798-1874)
Les mains tendues en avant, il fit un pas en avant pour continuer sa route à tâtons.Eugène Chavette (1827-1902)
Par une petite fenêtre, le jour entrait à flots, lui permettant d'apercevoir, déposée auprès de lui, sa pitance ordinaire qu'il avait été contraint jusqu'ici de chercher à tâtons.Jules Verne (1828-1905)
Il dort et mange à peine, travaille seize heures par jour, écrit encore la nuit à tâtons sur son lit.Émile Gebhart (1839-1908)
Dans le salon, je cherchais à tâtons le télescope, dont je connaissais bien la place, et j'empoignais la boîte très lourde que je pouvais à peine porter.Judith Gautier (1845-1917)
Je me laissai couler à terre, et je me dirigeai à tâtons vers la porte.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020