Email catcher

terrasser

Définition

Définition de terrasser ​​​ verbe transitif

Creuser, remuer la terre de. Terrasser un chemin (➙ terrassement).

Définition de terrasser ​​​ verbe transitif

Abattre, renverser (qqn), jeter à terre dans une lutte. Terrasser son adversaire.
(sujet : chose) Abattre, rendre incapable de réagir, de résister. ➙ foudroyer. Cette nouvelle l'a terrassé. ➙ accabler, atterrer. Être terrassé par l'émotion.

Conjugaison

Conjugaison du verbe terrasser

actif

indicatif
présent

je terrasse

tu terrasses

il terrasse / elle terrasse

nous terrassons

vous terrassez

ils terrassent / elles terrassent

imparfait

je terrassais

tu terrassais

il terrassait / elle terrassait

nous terrassions

vous terrassiez

ils terrassaient / elles terrassaient

passé simple

je terrassai

tu terrassas

il terrassa / elle terrassa

nous terrassâmes

vous terrassâtes

ils terrassèrent / elles terrassèrent

futur simple

je terrasserai

tu terrasseras

il terrassera / elle terrassera

nous terrasserons

vous terrasserez

ils terrasseront / elles terrasseront

Conjugaison du verbe terrasser

actif

indicatif
présent

je terrasse

tu terrasses

il terrasse / elle terrasse

nous terrassons

vous terrassez

ils terrassent / elles terrassent

imparfait

je terrassais

tu terrassais

il terrassait / elle terrassait

nous terrassions

vous terrassiez

ils terrassaient / elles terrassaient

passé simple

je terrassai

tu terrassas

il terrassa / elle terrassa

nous terrassâmes

vous terrassâtes

ils terrassèrent / elles terrassèrent

futur simple

je terrasserai

tu terrasseras

il terrassera / elle terrassera

nous terrasserons

vous terrasserez

ils terrasseront / elles terrasseront

Synonymes

Synonymes de terrasser verbe transitif

[Technique] creuser

Exemples

Phrases avec le mot terrasser

Sans ce système, la température de notre corps ne cesserait de monter jusqu'à nous terrasser.Ça m'intéresse, 16/10/2021, « Pourquoi transpire-t-on ? »
Cela exige de terrasser des talus de raccordement qui rejoignent le niveau des plateformes et des fonds de forme de la voirie.Sciences Eaux & Territoires pour tous, 2014, Thomas Schmutz (Cairn.info)
Dès lors, comment répondre à l'excitation : s'y ouvrir ou la terrasser ?Analyse freudienne presse, 2002, Robert Lévy (Cairn.info)
Il s'agit de terrasser l'adversaire, en usant de tous les moyens rhétoriques à disposition.Littératures classiques, 2006, Nicolas Piqué (Cairn.info)
Et il inventa donc une machine à terrasser, pour laquelle il prit un brevet le 10 juin 1841.Émile Zola (1840-1902)
Jour après jour, des alliances insolites se formaient, à front renversé, pour terrasser un adversaire commun, puis se défaisaient le lendemain pour s'inverser le surlendemain.Revue du MAUSS, 2021, Alain Caillé (Cairn.info)
On ne leur demandait pas la force de terrasser les animaux, mais le bonheur de les rencontrer.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Celle de 1916 les montre tous à leur poste, ce qui permet de distinguer plusieurs actions qui correspondent à des métiers : creuser, déblayer, transporter, terrasser.Parlement[s], Revue d'histoire politique, 2021, Gersende Piernas (Cairn.info)
Chaque homme est un ennemi qu'il faut craindre et terrasser, avec qui il faut ruser.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nous nous battrons à nouveau, nous terrasserons encore ; je sais que je puis compter sur vous.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TERRASSER v. act.

Renverser par terre l'ennemi contre lequel on se bat. Ce lutteur a le corps si ferme, qu'il n'a trouvé personne qui le pust terrasser.
 
TERRASSER, se dit figurément des disputes d'esprit. Ce Docteur a apporté de si forts raisonnemens, qu'il a d'abord terrassé, confondu son adversaire. Cette affliction l'a terrassé, a été plus forte que sa constance.
 
TERRASSER, signifie aussi, Se fortifier en remuant la terre, en se couvrant d'ouvrages de terre. Les ennemis sont si bien terrassés dans leur camp, qu'il est impossible de les forcer.
 
TERRASSÉ, ÉE. part. & adj.
 
TERRASSÉ, en termes de Blason, se dit d'un arbre, ou d'une plante qui est representée sur un Escu comme ayant sa racine dans la terre. On le dit aussi de la pointe de l'Escu faite en forme de champ plein d'herbe.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.