accabler

 

définitions

accabler ​​​ verbe transitif

Faire supporter à (qqn) une chose pénible. Accabler qqn de travail. ➙ surcharger. Accabler qqn de reproches. ➙ abreuver. —  Cette triste nouvelle nous accable.
Amener à un état d'abattement. Une chaleur qui accable.
Confondre, prouver la culpabilité de. Des preuves qui accablent un accusé.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'accable

tu accables

il accable / elle accable

nous accablons

vous accablez

ils accablent / elles accablent

imparfait

j'accablais

tu accablais

il accablait / elle accablait

nous accablions

vous accabliez

ils accablaient / elles accablaient

passé simple

j'accablai

tu accablas

il accabla / elle accabla

nous accablâmes

vous accablâtes

ils accablèrent / elles accablèrent

futur simple

j'accablerai

tu accableras

il accablera / elle accablera

nous accablerons

vous accablerez

ils accableront / elles accableront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce serait une faute que d'accabler une seule personne sous des attentions que tant d'autres seraient enchantées de se partager.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
La femme la plus parfaite, suivant les idées de l'éducation actuelle, laisse son partner isolé dans les dangers de la vie, heureux lorsqu'elle ne finit pas par l'accabler d'ennui.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Mais le sort qui, dans ses persécutions comme dans ses faveurs, semble se complaire à accabler les objets de sa préférence, a tout fait tourner contre lui.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Et tout avait fui avec le réveil, il ne lui restait qu'un vague et confus souvenir qui ne faisait que l'accabler davantage.Eugène Sue (1804-1857)
Je ne tiens pas à vous accabler de chiffres, mais je vous en livre toutefois un petit échantillon.Europarl
S'il la faisait appeler pour la foudroyer de ses reproches, pour l'accabler de sa colère ?Paul Mahalin (1838-1899)
Elle ne savait plus si elle devait le féliciter ou l'accabler de reproches et d'injures.Michel Zévaco (1860-1918)
Quoi qu'il en soit, il faut espérer que dans le secteur des déchets agricoles par exemple, la nécessité d'obtenir des données statistiques n'aboutira pas à accabler de paperasserie nos agriculteurs.Europarl
Le seul véritable effet de cette proposition sera d'accabler l'industrie agricole d'une bureaucratie supplémentaire et de nouvelles dépenses.Europarl
On s'en étonne, quand on voit qu'avec cent vaisseaux elle avait pu à peine en accabler quarante.Jules Michelet (1798-1874)
L'on voit pourtant le sentiment de cette injustice dont les effets ne subsistent plus, nous accabler encore, nous avilir, nous déchirer comme si elle devait avoir des résultats éternels.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
Tes réponses ne seront pas inscrites sur ces papiers d'où elles ne sortent que pour accabler le repentir lui-même.Paul de Musset (1804-1880)
Pour mieux accabler leurs émules qui les pressent, ils imaginent de vous attirer ; ils respectent, admettent, consacrent enfin votre fatuité.Maurice Barrès (1862-1923)
Elle avait pleuré en se disant que la destinée qui l'avait déjà si rudement frappée, ne se lassait pas de l'accabler encore.Albert Delpit (1849-1893)
Lorsque j'eus recouvré la liberté, au milieu des maux qui vinrent m'accabler, la seule pensée de notre réunion m'a soutenue.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Ayant trop promis, il sentait l'embarras de manquer à ses promesses, dans une position grave, où quelques ennemis de plus suffisaient pour l'accabler.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il leur aurait fort convenu de l'avilir, de l'énerver, de l'accabler du patronage de ceux qui le déshonoraient.Jules Michelet (1798-1874)
A tous les chagrins qui m'accablent, à tous ceux qui vont m'accabler encore, je ne voudrais pas joindre celui de te voir malheureuse.Eugène Sue (1804-1857)
Elle se douta que son mari l'avait trompée, et se mit à l'accabler de questions.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Vous êtes trop nombreux pour vivre de notre pain ; vous ne l'êtes pas assez pour nous défendre quand les prêtres et les seigneurs viendront nous accabler.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCABLER » v. act.

Faire tomber une chose pesante sur une autre, qui l'oblige à succomber sous un poids excessif. Il a été accablé sous la ruine de cette maison. les ennemis l'accablerent par leur nombre.
 
Camden derive ce mot de l'Anglois cablu, qui signifie Opprimer.
 
ACCABLER, signifie aussi, Perir de quelque façon que ce soit dans quelque renversement general de l'Etat. Il y eut à Rome bien des gens accablés sous les ruines de la Republique.
 
ACCABLER, se dit figurément en Morale des gens trop chargés d'affaires, de debtes, d'imposts, ou de malheurs. Il est accablé de chagrin, de gens qui l'importunent. accablé de vieillesse. accablé de sommeil. on accable la nature en la surchargeant d'alimens, ou de remedes.
 
On le dit même en bonne part. Accabler de presens, de bienfaits, de complimens.
 
ACCABLÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Évasion textile Évasion textile

L'Orient évoque des visions lointaines et mystérieuses, des fastes somptueux et colorés. Pendant des siècles, il a été pour l'Occident la source de connaissances savantes fondamentales en matière d'astronomie, de mathématiques et de médecine, ainsi que de produits précieux tels que les épices, l’encens et les riches étoffes. Les draps d’or, de soie, les velours d’Orient, pourpre, soie, brocart, par leur caractère luxueux et leur prix élevé, participaient au prestige de leurs riches et puissants possesseurs, souverains et ecclésiastiques. Les étoffes byzantines ont survécu dans les trésors des églises d’Occident, pour protéger les reliques des saints ou confectionner les habits sacerdotaux d’apparat. 

Marie-Hélène Drivaud 17/07/2020