Email catcher

testament

Définition

Définition de testament ​​​ nom masculin

Religion chrétienne Nom des deux parties des Écritures (religions judéo-chrétiennes). L'Ancien, le Nouveau (➙ évangile) Testament.
Acte par lequel une personne dispose des biens qu'elle laissera en mourant (➙ héritage). Léguer ses biens à ses héritiers par testament. Coucher qqn sur son testament, l'y inscrire comme légataire.
au figuré Dernière œuvre, dernier écrit en tant que suprême expression de la pensée et de l'art de qqn.

Synonymes

Synonymes de testament nom masculin

dernières dispositions, dernières volontés

Synonymes de sans testament

ab intestat

Combinaisons

Exemples

Phrases avec le mot testament

Une femme élabore un plan secret pour ne pas être dépouillée de la fortune de son mari au moment où il rédige son testament.Ouest-France, 07/03/2012
Dans ce contexte, le testament lagide est, encore une fois, porteur d'un nouveau sens.Dialogues d'histoire ancienne, 2007, Karin Mackowiak (Cairn.info)
D'un côté, se trouve l'arbitraire total, qui fut effectivement principe du testament à l'époque romaine.Philosophie, 2004, Jérôme Lèbre (Cairn.info)
Dans la première alternative, le droit italien s'appliquait et le testament était validé.L'année psychologique, 2018, Jessica M. Marglin, Guillaume Calafat (Cairn.info)
C'est là qu'elle découvre un testament écrit à la main.Ouest-France, 07/09/2017
Le testament authentique, lui, exige l'intervention de deux notaires (un seul s'il est assisté de deux témoins).Capital, 12/03/2018, « Les précautions à prendre avant de rédiger son testament olographe… »
Vous avez le droit de modifier votre testament ou d'en refaire un à tout moment.Capital, 12/03/2018, « Les précautions à prendre avant de rédiger son testament olographe… »
Le testament permet d'organiser la donation de ses biens à l'avance.Ouest-France, 24/06/2015
Contrairement à une idée trop répandue en effet, 1984 n'est pas le testament défaitiste d'un vaincu qui se voyait mourir.Revue française de science politique, 2009, Georges Lavau (Cairn.info)
Si vous changez d'avis, vous pouvez modifier ou révoquer votre testament à tout moment.Capital, 10/07/2013, « Rédiger un testament : mode d’emploi »
Dans un château familial, quatre enfants ouvrent le testament de leur père.Ouest-France, 10/10/2017
Nous recommandons que soit examinée l'utilisation de testaments de vie entre pays européens, car ils font cruellement défaut.Europarl
Même si vous prenez soin de rédiger votre testament à la faveur exclusive du cabot, le notaire se fera un plaisir de ne pas en tenir compte.Ça m'intéresse, 13/12/2011, « Peut-on léguer sa fortune à son animal de compagnie ? »
Il s'agit d'un testament orignal daté de 1460, en parfait état.Ouest-France, Enzo MAUBERT, 21/08/2021
Cette question de la trace et du testament ouvre naturellement sur celles du souvenir et de l'oubli.Cahiers de psychologie clinique, 2001, François Pommier (Cairn.info)
C'est à ce moment qu'elle découvre que le notaire et en possession d'un testament écrit à la main.Ouest-France, 08/09/2017
Si l'on ne sait pas encore ce que renferme son testament, est-ce réellement envisageable ?Ça m'intéresse, 23/02/2020, « Que deviennent mes biens si je n'ai aucun héritier direct… »
C'est notamment le cas des mineurs – il n'est pas question de rédiger un testament avant 16 ans.Capital, 12/03/2018, « Les précautions à prendre avant de rédiger son testament olographe… »
Duchamp qui a passé sa vie à déconstruire un art rétinien laisse en testament une œuvre qui convoque puissamment le regard.Sigila, 2015, Sylvette Dufour (Cairn.info)
Il s'est agi, dans le temps, de sauver un million que mon oncle avait laissé par testament à cette créature.Honoré de Balzac (1799-1850)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TESTAMENT s. m.

En termes de Theologie, il signifie les Livres de la Ste. Escriture, de la Vieille & de la Nouvelle Loy. Les Juifs n'adjoustent foy qu'aux Livres de l'Ancien Testament, aux Patriarches, aux ceremonies du Vieux Testament. Les Chrêtiens y adjoustent ceux du Nouveau Testament, ceux des Apôtres, & des Evangelistes.
 
TESTAMENT, en termes de Jurisprudence, est un acte solemnel & authentique, par lequel un homme témoigne la volonté qu'il aura en mourant pour la disposition de son bien & de sa sepulture. Un testament n'a effet qu'aprés la mort ; il est toûjours revocable jusques là. On peut faire des testaments mutuels, aussi-bien que des donations mutuelles. Il faut bien des formalités pour faire un testament solemnel en pays de Droit Escrit ; il faut qu'il soit attesté par sept témoins, & scellé de leurs sceaux. Un testament militaire n'étoit pas sujet à tant de formalités. Il y a eu aussi un testament nuncupatif. Ce mot vient du Latin testamentum, que les Jurisconsultes Latins disent venir de testatio mentis. Mais ceux qui s'en sont voulu moquer, ont dit qu'il faloit que calceamentum fut aussi mentis calceatio. Benedicti sur le Chapitre Raynutius de Testamentis, a recueilli dans un livre in folio tout ce qu'on peut dire sur les testaments.
 
En France on a l'usage des testaments holographes, qui sont valables, quand ils sont tous escrits & signés de la main du testateur. On fait des testaments pardevant le Curé au defaut de Notaires. Il faut qu'un testament soit leu & releu, dicté & nommé, pour être valable. Un codicille est un supplément du testament. C'est un vice dans un testament, que la suggestion, & l'inofficiosité. Les eunuques, les impuberes, les furieux, ne peuvent pas faire testament.
 
On a appellé chez les Anciens, droit de testament, un droit que les Evêques pretendoient avoir de disposer tantost du quart, tantost de la neuviéme partie des legs pieux d'un testament : ce qui vient de ce qu'autrefois cette disposition se faisoit par autorité de l'Eglise, comme témoigne Matthieu Paris vers l'an 1190. Depuis ils se sont attribués ce quart, & en ont jouï en pleine proprieté pendant un assez long temps, comme ils ont fait à l'égard des biens des intestats. Voyez Du Cange.
 
On appelle testament de mort, les declarations ou depositions d'un criminel depuis qu'on luy a prononcé son arrest.
 
TESTAMENT, se dit aussi de quelque parole & instructions qu'un pere donne à ses enfants en mourant, & des choses qu'il leur recommende. Le testament du bon pere à ses enfants du Sr. Fortin de la Hoguette.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.