thermomètre

 

définitions

thermomètre ​​​ nom masculin

Instrument destiné à la mesure des températures, généralement grâce à la dilatation d'un liquide ou d'un gaz. Thermomètre à mercure, à hélium. —  Thermomètre médical, destiné à indiquer la température interne du corps. —  par extension La colonne de liquide. Le thermomètre monte, descend : la température augmente, diminue.
au figuré Ce qui permet d'évaluer (un phénomène). ➙ baromètre.
 

synonymes

thermomètre nom masculin

indicateur, baromètre

thermomètre enregistreur

thermographe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le thermomètre, à 8 heures du matin, est redescendu à 25 degrés ; je me prépare à suivre l'opération bien exactement.Joseph Audibert (1854-1921)
La hauteur du baromètre & du thermomètre est indifférente pour cette opération, pourvu qu'elle ne varie pas pendant qu'elle dure.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Un troisième thermomètre, placé à quelques centimètres sous la neige, marquera au contraire une température plus élevée que celle de l'air.Émile Bouant (1847-1926)
Bouvard alla chercher leur baignoire – et quand tout fut prêt, il s'y plongea, muni d'un thermomètre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Et vous savez, elle a fini par là, on l'a remplie de mercure comme un thermomètre.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Je pouvais voir, dans l'espèce de tiroir sans couvercle ménagé sur le devant, un thermomètre de poche, l'acier brillant de deux ou trois outils.Paul Bourget (1852-1935)
Le jour fixé, – c'était en plein janvier, – bien des paires de jolis yeux interrogèrent le thermomètre depuis le midi jusqu'au soir.Henry Gréville (1842-1902)
Donc, pour ne pas nous exposer à perdre notre thermomètre, nous l'attacherons et nous le ramènerons plus facilement à l'intérieur.Jules Verne (1828-1905)
On le pense bien, un thermomètre ordinaire n'eût donné aucun résultat dans les circonstances où cet instrument allait être exposé.Jules Verne (1828-1905)
Mon thermomètre à minima, suspendu hors de ma fenêtre à l'exposition sud-est, indiquait 19 degrés centigrades au-dessous de zéro.Edmond About (1828-1885)
On place facilement ce thermomètre dans un bouchon de bouteille qui le maintient à la cuve.Joseph Audibert (1854-1921)
Les vives émotions ont un instinct qui nous servirait de thermomètre pour juger les gens qui nous aiment, si nous le consultions plus souvent.Delphine de Girardin (1804-1855)
Le mois de janvier s'avançait, et le thermomètre ne marquait encore que quelques degrés au-dessous de glace.Jules Verne (1828-1905)
L'orgueil, montant dans son cœur, comme le mercure dans le thermomètre, avait atteint la température des folies transcendantes.Jules Verne (1828-1905)
Dans les nuits les plus rigoureuses, et lorsque nous avions deux pouces de neige, le thermomètre n'était qu'à 6 ou 7 degrés.George Sand (1804-1876)
Les deux circonstances analogues que l'on peut rappeler sont celles du 31 décembre 1788, où le thermomètre s'abaissa à -21°.5, et celle du 23 janvier 1795, où l'on eut -23°.4.Émile Bouant (1847-1926)
Ce thermomètre n'était donc pas placé dans des conditions convenables, et quoique la tour fut découverte, il y faisait certainement une température supérieure pendant les froids à la température extérieure.Émile Bouant (1847-1926)
Sa maison est vaste et bien aérée, néanmoins le thermomètre, dans sa chambre, marque 37°.Ernest Michel (1837-1896)
Le thermomètre marquait douze degrés au-dessous de zéro, et quand le vent fraîchissait, il causait de piquantes morsures.Jules Verne (1828-1905)
Le thermomètre montait à 30° dans le jour et descendait à 20° durant la nuit.Ernest Michel (1837-1896)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « THERMOMETRE » s. m.

Instrument qui sert à connoistre la temperature d'un bain, les degrez de la chaleur, ou fraischeur de l'air. Il est composé d'un tuyau de verre fort delié, & scellé hermetiquement, à l'extremité duquel il y a une boule pleine d'une liqueur colorée, laquelle monte ou descend dans le tuyau, suivant que l'air qui y reste enfermé se rarefie & se condense : & on connoist les degrez de cette chaleur ou fraischeur, par des divisions qui sont marquées sur une platine sur laquelle on pose le tuyau.
 
Les thermometres de l'Observatoire qui sont enfoncez sous terre plus de quatorze toises, n'ont point marqué un autre degré en hiver qu'en esté, lors qu'on trouvoit l'air fort chaud en y descendant. De même ceux qu'on a portez dans l'Isle de Cayenne à deux degrez de la Ligne, n'ont point monté à un plus haut degré en ce pays-là, qu'ils ne font icy, comme témoigne Mr. Perrault Medecin.
 
Il y a deux sortes de thermometres. Les uns sont ouverts par un des bouts, où la liqueur monte, quand il fait froid ; & descend, quand il fait chaud. D'autres sont scellez hermetiquement par les deux bouts, où au contraire la liqueur monte, quand il fait chaud ; & descend, quand il fait froid. Voyez en la raison dans Rohault. Quelques-uns attribuent l'invention du thermometre à Robert Flud, & les autres à Drebellius.
Les mots du bitume Grailler Grailler

v. 1. Manger. 2. Dans la locution « ça graille » : c’est super, ça déchire.

Dérivés : graille, graillance.

Aurore Vincenti 11/05/2020