tien

 

définitions

tien ​​​ , tienne ​​​ adjectif et pronom possessif de la 2e personne du singulier et nom masculin

adjectif possessif littéraire De toi. ➙ ton. Un tien parent. —  (attribut) Je suis tien : je t'appartiens.
pronom possessif Le tien, la tienne, les tiens, les tiennes, l'objet ou l'être lié par un rapport à la personne à qui l'on s'adresse et que l'on tutoie. Ce sont mes clés ; où sont les tiennes ? —  (attribut) C'est le tien ! —  familier À la tienne ! : à ta santé !
nom
Du tien (partitif). Il faut y mettre du tien : il faut que tu fasses un effort.
Les tiens : tes parents, tes amis ; tes partisans.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour soutenir, depuis de si longs mois, un rôle aussi difficile que le tien, il ne faut pas être le premier venu... mais, quand on ne sait pas...Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Séparons-nous donc et suivons chacun notre chemin ; le mien, c'est celui du sacrifice et du repentir ; le tien, c'est celui de la joie et de l'honneur.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Mais sache que nous avons la force de les vaincre quand il s'agit de reconnaître un mérite éclatant comme le tien.George Sand (1804-1876)
Toi, tu as une bête exceptionnelle ; aussi tu parles si je l'ai ramassé vivement quand je me suis aperçu que c'était le tien.Louis Pergaud (1882-1915)
C'est le tien, car je te céderai une part de notre pêche, et, quelle qu'elle soit, elle sera toujours plus avantageuse pour toi que le fruit de tes efforts isolés.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je n'en doute nullement ; mais n'y a-t-il aucune différence entre le donataire d'un autre, et le tien ?...Denis Diderot (1713-1784)
Quant à la manière dont tu as rempli le tien, le présent m'est une preuve suffisante du passé.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mon avenir est hypothéqué sur le tien, et je ne te laisserai pas commettre de bêtises.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pourquoi donc tant discuter sur le moi et le toi, sur le mien et le tien, sur mon mérite ou votre mérite ?Alfred Fouillée (1838-1912)
Jamais deux yeux de femme n'ont-ils rencontré tes yeux ; jamais deux lèvres roses n'ont-elles rencontré les tiennes ; jamais cœur effaré et timide n'a donc battu précipitamment sur le tien ?Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La curiosité d'un esprit comme le tien fut peu satisfaite par la monotonie de ton histoire.Charmes Mérouvel (1832-1920)
Tu feras du tien un homme de génie, et tu garderas ton secret : deux magnifiques actions !Honoré de Balzac (1799-1850)
Je ne songe même plus à ramener les choses sur un pied qui serait mon bonheur personnel ; c'est le tien seul que je veux, que je souhaite.Albert Savine (1859-1927)
J'adopterai l'orpheline que le ciel a conduite sur mon passage ; elle deviendra épouse, mère ; elle laissera des enfans qui béniront mon souvenir, comme je bénis le tien ; et moi !...Adélaïde-Gillette Dufrénoy (1765-1825)
Il y a d'autres axiomes aussi qui sont inébranlables, et qui marchent parallèlement avec le tien.Comte de Lautréamont (1846-1870)
On se boudait, on en vint aux mots durs ; et, dessous, le ferment du tien et du mien, continuant son ravage, gâtait peu à peu l'amitié.Émile Zola (1840-1902)
Mon cœur, depuis long-tems perverti, mon cœur, damné lui-même, damnerait peut-être le tien ; te rencontrer dans la foule brillante, éveillerait en moi un présomptueux transport d'espérance.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
L'amour s'use, et le tien, sachant moins que tout autre supporter les atteintes de la réalité, s'usera vite.George Sand (1804-1876)
Mais quelquefois le souvenir du jugement injuste et aveugle des hommes couvre mon front de nuages, ainsi que le tien.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Élargis le tien bien vaste, pour qu'il comprenne le mien tout entier, à chacun des mots, à chacune des secondes...Hector Bernier (1886-1947)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIEN, ENNE » Pronom possessif

de la seconde personne au singulier. Je ne voudrois pas troquer mon manteau contre le tien, ma maison contre la tienne. Je te serviray en toute rencontre, toy & les tiens, tous ceux de ton party. Il ne se dit qu'à des inferieurs, ou à des familiers.
 
TIEN, est aussi substantif. Entre les vrais amis il n'y a point de mien & de tien, tous les biens sont communs. Durant le siecle d'or il n'y avoit point de mien & de tien, on vivoit sans querelle & sans procez.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui viennent de l’arabe Top 10 des mots qui viennent de l’arabe

Non, le français n’a pas emprunté des mots qu’à l’anglais ! De tout temps, notre lexique s’est enrichi grâce à de nombreuses langues et l’arabe fait partie des sources les plus importantes.

Édouard Trouillez 17/07/2020