ton

 

définitions

ton ​​​ , ta ​​​ , tes ​​​ adjectif possessif

(sens subjectif)
Qui est à toi, t'appartient (➙ toi, tien, tu). C'est ta veste. Occupe-toi plutôt de ton avenir. Ce n'est pourtant pas ton habitude.
(devant un nom de personne) Exprime des rapports de parenté, d'amitié, de vie sociale. Ton père, ta mère. Ton amie.
(sens objectif) Ton juge, celui qui te juge. À ta vue, en te voyant.

ton ​​​ nom masculin

Hauteur de la voix. Le ton aigu, grave d'une voix. Changement de ton, inflexion.
Qualité de la voix humaine, en hauteur (ton proprement dit), en timbre et en intensité, qui dépend du contenu du discours, de ce qui est exprimé. ➙ accent, expression, intonation. Un ton suppliant, moqueur. Un ton de supériorité. Avoir un ton détaché, sec. Dire qqch. sur le ton de la plaisanterie. Hausser, baisser le ton : se montrer plus, moins arrogant. —  Ne le prenez pas sur ce ton : de si haut. Dire, répéter qqch. sur tous les tons : de toutes les manières.
Manière de s'exprimer. Le ton amical d'une lettre.
locution De bon ton : de bon goût. Une élégance, une réserve de bon ton. Donner le ton : fixer, par ses propres manières, le ton admis dans une société.
Linguistique Hauteur du son de la voix ; accent de hauteur.
Hauteur, ton obligé d'un son (dans les langues à tons : chinois, langues africaines, suédois…).
Musique Intervalle qui sépare deux notes consécutives de la gamme (dans une tonalité*). Il y a un ton majeur entre do et ré, un demi-ton entre mi et fa.
Musique Hauteur absolue d'une échelle de sons musicaux (réglée par le diapason) ; échelle musicale d'une hauteur déterminée (désignée par le nom de sa tonique). Le ton de si bémol majeur, mineur.
Hauteur des sons émis par la voix dans le chant ou par un instrument, définie par un repère. Donner le ton. Sortir du ton : détonner. Se mettre dans le ton : s'accorder.
Couleur, considérée dans sa force, son intensité. ➙ teinte, nuance. Une tenue aux tons criards. —  locution Ton sur ton : dans une même couleur nuancée, claire et foncée. ➙ camaïeu.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le ton des nouvelles dans les médias sur les derniers événements dans la région pourrait nous amener à envisager la situation avec pessimisme.Europarl
Je salue grandement le ton positif que ce débat a généralement adopté et les félicitations réservées au travail du rapporteur sur cette question particulière.Europarl
À la suite de la révision qui vient d’être réalisée, nous estimons que la résolution a acquis un ton que nous pouvons dans l’ensemble soutenir.Europarl
Merci encore une fois à tous les groupes parlementaires pour leur soutien, le ton adopté, ainsi que leur attitude constructive.Europarl
Il n'a aucun sens dans le contexte du rapport d'ajournement, et son ton est totalement absurde et hystérique.Europarl
Le changement de ton ne va pas encore, semble-t-il, jusqu'au respect des démocraties nationales quand elles disent non !Europarl
Je tiens toutefois à exprimer ma préoccupation devant le ton présomptueux adopté sur certains dossiers.Europarl
Et maintenant il est de bon ton de ne pas fumer, d'être non fumeur et d'accuser les entreprises du mal qu'elles n'ont pas fait.Europarl
Manfred, je t'ai écouté pendant ton intervention, et aucun des arguments que tu as utilisés ne me semble fondé intellectuellement.Europarl
Ne permettons pas qu'un sommet débouche une fois de plus sur des déclarations au ton solennel mais sans caractère obligatoire.Europarl
La volonté exprimée par les partenaires sociaux au cours de la marche de l'emploi a donné le ton.Europarl
La consultation signifie ceci : tu peux donner ton avis, on le traduit en onze langues et finalement on le classe verticalement.Europarl
Le ton de la résolution commune est, à ce point de vue, bien trop unilatéral.Europarl
La politique antidrogues fait l'objet de nombreuses discussions et lors de celles-ci le ton monte parfois dangereusement.Europarl
On remarque une différence de ton évidente entre ce débat et celui qui l'a immédiatement précédé.Europarl
Ma satisfaction est d'autant plus grande que le ton général du rapport est très favorable.Europarl
Je voudrais remercier tous les collègues qui ont pris part au débat, dont le ton et le contenu parlent d'eux-mêmes.Europarl
Les quelques phrases formulées sur un ton critique concernant le pacte de stabilité et de croissance n’ont, j’en suis sûr, pas échappé non plus à votre attention.Europarl
Face à des perspectives incertaines et à une certaine irrésolution, voire un manque de détermination certain dans nos pays, c'est le ton qui fait la musique.Europarl
Je dois malgré tout émettre une petite réserve par rapport à certains ergotages exprimés sur le ton du «nulle part les choses ne vont comme elles le devraient».Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TON » Pronom personnel possessif,

qui a au feminin ta, & qui se dit même pour le feminin, quand le mot suivant commence par une voyelle. Ton logis, ta maison. Ton amour, ton entreprise.

Définition de « TON » s. m.

Terme de Musique. Inflexion de voix qui marque diverses passions de l'ame. Un ton doux & agreable, est le ton dont on parle en conversation. Un ton aigre & menaçant, est celuy qui marque un homme en colere. Un ton fier & imperieux, est celuy qui commande, lors qu'on parle d'un ton de maistre. Un ton mocqueur & ironique, est le ton d'une personne qui a de la haine, ou de l'envie. Un ton plaintif & dolent, est celuy qui témoigne de l'affliction, de la douleur. Un ton de Declamateur, de Comedien, est celuy dont on use dans les harangues & sur les theatres. Ce mot de ton exprime sa principale cause, qui est la tension du corps qui le produit. Le ton est grave, ou aigu, selon que le corps sonnant a une differente tension, comme on voit arriver aux cordes des instruments.
 
TON, se dit particulierement en Musique, de l'elevation de la voix par certains degrez ou intervalles égaux ou mesurez, qui servent à former des accords, & qui sont reglez par les notes, ut, re, mi, fa, sol, la, si. On le dit des instruments, aussi-bien que de la voix. Il faut hausser ou baisser sa voix ou son instrument d'un ton, d'un demi-ton. Un ton faux, est celuy qui n'est pas juste. Le ton mineur, est la difference de la quinte & de la sexte majeure, ou de la quarte & de la tierce mineure. Il est composé de deux demi-tons, l'un majeur, & l'autre mineur, & aide à composer la tierce majeure. Le ton majeur est la difference de la quinte & de la quarte ; & le demi-ton majeur est la difference de la quarte & de la tierce majeure. Le ton majeur surpasse le ton mineur d'un comma. Le demi-ton est toûjours placé entre deux tons d'un costé, & trois de l'autre. On appelle aussi le ton majeur, le ton parfait ; & demi-ton mineur, le demi-ton imparfait. L'intervalle en nombres du ton majeur est de 8. à 9. celuy du mineur de 9. à 10.
 
TON, se dit aussi d'une maniere de chanter, ou d'accorder un instrument. Ce luth est accordé sur le ton de B quarre, on n'y peut joüer cette piece qui est sur B mol, sans changer de ton. C'est le Maistre de Musique qui donne le ton pour accorder les instruments, pour commencer à chanter. On dit aussi, le ton enrhumé. Dans le plein chant on dit les huit tons du Magnificat, le ton de la Preface, de l'Evangile, &c.
 
TON, se dit aussi en Peinture d'un degré de couleur par rapport au clair-obscur.
 
TON, se dit figurément en Morale. Depuis la perte de son procés, il a bien changé de ton, il est bien humilié, il parle bien d'une autre maniere. Cet homme l'a pris sur un ton trop haut, pour dire, Il ne pourra soustenir ce qu'il a entrepris. On dit aussi ironiquement, Il est bon sur ce ton là, pour dire, qu'une chose est ridicule ou mal fondée.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020