Email catcher

timorée

Formes

Exemples

Phrases avec le mot timorée

C'est une formulation très enrobée et nuancée, et si timorée qu'elle aurait pu conduire à des rapports beaucoup moins engagés.Histoire de la Justice, 2020, Aude Denizot (Cairn.info)
Cette femme pieuse et timorée considérait le collège comme une abominable invention.Albert Delpit (1849-1893)
Mais les militants pour le climat trouvent cette mesure encore trop timorée.Ça m'intéresse, 03/06/2021, « Six solutions pour réduire le trafic aérien »
Nous ne voyons pas, dans les annales du genre humain, d'homme à conscience timorée qui fasse à peu près bonne figure ; en revanche...René Boylesve (1867-1926)
Elle est d'ailleurs entrée en conflit avec les administrateurs coloniaux sur la façon d'y parvenir car, selon elle, leur action est trop timorée et complaisante.Outre-Mers revue d'histoire, 2021, Jeanne Garcia (Cairn.info)
Ces paroles, lectrice timorée, qui frissonnez de peur au seul nom de fantôme, vois doivent rassurer tout à fait.Joseph Marmette (1844-1895)
Les batteries sud-coréennes ont riposté, mais trois des six pièces d'artillerie mobile étant tombées en panne, la riposte fut plutôt timorée.Hérodote, 2011, Junghwan Yoo (Cairn.info)
En outre et surtout, confrontée à la concurrence économique de ses grands partenaires, elle reste timorée en la matière.Le débat, 2014, René Iffly (Cairn.info)
Certains amendements corrigent des articles déjà amendés quelques mois auparavant, mais d'une façon jugée trop timorée.Outre - Terre, 2005, Ahmet Insel (Cairn.info)
Toutefois, respecter les règles et l'esprit de ces consultations ne revient pas à les mener d'une façon vague et timorée.Europarl
Elle tenait peut-être à une conscience timorée et au désir d'une âme tendre de trouver des moyens de bénédiction.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Par ailleurs, les écoles privées se disent victimes d'une politique timorée qui ne leur laisse pas suffisamment de liberté.Autrepart, 2001, Christine Nguyen Tri (Cairn.info)
Le maire s'est résolu à ne pas prélever d'impôts locaux et sa gestion communale est prudente, voire timorée.Le Courrier des Pays de l'Est, 2003, Marie-Claude Maurel (Cairn.info)
Rétrospectivement, la formulation apparaît excessivement timorée : les mots utilisés n'évoquent explicitement ni reconnaissance de responsabilité, ni même remords.Revue internationale et stratégique, 2012, Pierre Hazan (Cairn.info)
L'indépendance, ce n'est pas davantage une diplomatie tribunitienne, audacieuse dans le verbe mais timorée ou brouillonne dans l'action.Revue internationale et stratégique, 2015, Laurent Fabius (Cairn.info)
Dans l'ensemble, l'activité économique devrait rester timorée au deuxième trimestre, selon l'économiste.Capital, 08/04/2019, « Chine : le moteur de la croissance mondiale est encore… »
Votre âme timorée et neuve vous fait peut-être un monstre de ce qui n'est qu'une faute légère.Sylvain Maréchal (1750-1803)
D'autres stages doivent être organisés, mais, en sciences humaines, la demande reste trop timorée.Hypothèses, 1999, Claude Gauvard (Cairn.info)
C'est sur cette nouvelle mise en cause de l'attitude timorée des représentants de l'amirauté que se termine le procès-verbal.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2019, Gilbert Buti (Cairn.info)
Malgré de nombreux détails intéressants, elle est plutôt confuse et timorée.Commentaire, 2011, Timothy Garton ash (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine