tiretaine

 

définitions

tiretaine nom féminin

anciennement Grosse étoffe (de laine, coton).
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Au reste, n'est-on pas aussi bien bossu dans un habit de velours que dans un habit de tiretaine ?Claude Tillier (1801-1844)
Sa robe est de tiretaine orangée, très-ample par derrière et très-courte de taille– et fort courte en vérité sous d'autres rapports, car elle ne descend pas à mi-jambe.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TIRETAINE » s. f.

Sorte de droguet, estoffe tissuë grossierement, moitié de fil, moitié de laine. La tiretaine doit avoir trois quartiers de large, & la piece doit estre de 35. à 40. aunes de long. Ce mot est ancien, & se disoit autrefois des estoffes precieuses, de draps de laine & d'escarlate, comme il est témoigné par Jean de Mehun au Codicile.
 
TIRETESTON, ou TIRESOU, se dit en joüant à la Beste, ou à quelque autre jeu, quand on convient que celuy qui gagnera le coup, tirera seulement un teston, un sou, ou autre chose.
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020