toc

 

définitions

toc ​​​ interjection

Onomatopée d'un bruit sec, d'un heurt (souvent répété). Toc, toc ! Qui est là ?

toc ​​​ nom masculin et adjectif invariable

Imitation d'une matière précieuse, d'un objet ancien. C'est du toc. ➙ camelote. Bijou en toc. ➙ de pacotille.
adjectif invariable familier Sans valeur, faux et prétentieux. ➙ tocard. Une marchandise toc. Ça fait toc.

toc ​​​ nom masculin (sigle de trouble obsessionnel compulsif)

Trouble mental d'une personne qui ne peut s'empêcher de répéter très souvent et inutilement certains actes. Souffrir d'un toc.
 

synonymes

toc nom masculin

imitation, pacotille, quincaillerie, verroterie, camelote (familier), cochonnerie (familier), saloperie (familier), citron (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Poussée par une déesse, sans doute, je t'ai toujours vue arriver chez moi et frapper : toc !Théodore de Banville (1823-1891)
Ce n'est pas du toc, ça t'apprendra à respecter la bourgeoise.Émile Zola (1840-1902)
Cette aventure m'a complètement désillusionné... et j'en suis arrivé à croire que les diamants en toc font autant d'effet que les vrais.Arnould Galopin (1863-1934)
L'existence, les âmes, les passions, c'est comme le reste, en toc.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Ses livres ne me passionnent plus comme autrefois, même ils m'assomment, et je juge qu'ils sont faux et en toc...Octave Mirbeau (1848-1917)
C'est un rupin... il n'aurait eu qu'à porter ses boutons chez ma tante ; on lui aurait prêté dessus au moins trente balles, à moins qu'ils ne soillent en toc.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Tu sens bien qu'aussitôt me voilà à rentrer mes lignes, à lever mon grapin et à courir sur le bâtiment à toc de voiles.Édouard Corbière (1793-1875)
D'abord je crus à l'étourderie de quelque oiseau de nuit, battant mes volets d'un coup d'aile ; mais le bruit se répéta avec des intermittences régulières – toc, toc, toc.Charles Flor O'Squarr (1830-1890)
Chasser pendant trois heures à toc de voiles, un bateau de ce gabarit pour ne mettre la patte que sur une poignée de stock-fish !Édouard Corbière (1793-1875)
Alors, toute rouge, et le cœur faisant toc-toc, je me décide à lui parler.Victor Tissot (1845-1917)
On citait plus d'une personne devenue un peu toc-toc dans le village.René Boylesve (1867-1926)
Son pendentif n'étant pas de force à lutter avec tes solitaires, elle t'a sorti ce qu'elle considère comme des carats sociaux dont, malheureusement, plusieurs sont en toc.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Toc, toc, – toc, toc, on eût dit la voix grave d'une mère encourageant les premiers bégayements d'un enfant.Émile Zola (1840-1902)
Il suffisait de faire toc-toc à l'endroit précis où sa tocade lui toquait le cerveau pour avoir raison de lui.Paul Féval (1816-1887)
Toc, toc, – toc, toc, – c'était là comme le balancier joyeux qui réglait mes heures de travail.Émile Zola (1840-1902)
Durant deux heures, on n'entendit dans la maison que le toc-toc régulier des fléaux, que dominait au loin le ronflement prolongé de la batteuse à vapeur.Émile Zola (1840-1902)
En même temps, j'entendais un petit clapotis... toc... toc... toc... comme de l'eau qui tombe, goutte à goutte dans un vase...Maurice Level (1875-1926)
Elle s'entêtait à la considérer comme une préfète sauvage et raseuse ; tout lui paraissait toc dans cette royauté-là et cette sensibilité-là.Robert de Montesquiou (1855-1921)
Le drôle était probablement venu dans cette boutique pour s'assurer, auprès du marchand, que le diamant n'était pas en toc.Arnould Galopin (1863-1934)
C'est une difficulté que je n'avais pas prévue : j'avais eu peur seulement en entrant, d'entendre encore une fois l'ancien toc, toc.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOC »

Terme expressif du bruit que font deux corps solides qui frappent l'un sur l'autre. Quand on heurte à la porte, on dit qu'on a ouy toc toc.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020