Email catcher

touffu

Définition

Définition de touffu ​​​ , touffue ​​​ adjectif

Qui est en touffes ; épais et dense. Un bois touffu. Une barbe touffue. ➙ dru, fourni.
au figuré Qui présente en peu d'espace trop d'éléments abondants et complexes. Un livre touffu.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot touffu

Le premier a tous ses beaux cheveux noirs et touffus comme une grande personne.Ernest Michel (1837-1896)
Ou bien c'était entre les branches touffues d'un arbre.Judith Gautier (1845-1917)
Entre ses cheveux touffus et sa barbe, deux grands yeux fixes étinceloient.Pétrus Borel (1809-1859)
La chose est très touffue, et fort difficile à suivre si l'on s'en tient à la seule lecture des séminaires.La clinique lacanienne, 2006, Guy le Gaufey (Cairn.info)
Sous le berceau touffu, à la place où étaient restées les deux jeunes filles, il n'y avait plus personne.Paul Féval (1816-1887)
Il y a alors des talus et des arbres touffus autour.Ouest-France, 30/08/2020
De cette masse historiographique touffue et complexe, les annotations et commentaires sur les différents personnages ou groupes impliqués foisonnent.Revue historique, 2001, Hubert Carrier (Cairn.info)
Le paysage n'est pas forcément commun pour le coin : au cœur d'une forêt touffue, un plan d'eau, au pied d'une falaise abrupte.Ouest-France, Marine COINTE, 28/08/2021
La vérité est que l'œuvre est déjà trop touffue et qu'il y manque pourtant beaucoup de choses.Edmond Lepelletier (1846-1913)
Un palmarès bien touffu qui le place, aujourd'hui encore, parmi les meilleurs mondiaux.Ouest-France, Olivier BOTTIN, 16/05/2019
Avec ces huit niveaux principaux et ses maigres bonus, il n'est pas bien touffu en contenu.Ouest-France, Marion BARGIACCHI, 18/08/2021
Il y a là une polyphonie chaotique, touffue et confuse.Roman 20-50, 2010, Sonia Anton (Cairn.info)
On pourra se perdre à l'abri de replis plus touffus, habités par des arbres présents depuis plus de vingt ans dans la carrière abandonnée.Ouest-France, Magali GRANDET, 10/09/2019
Il est dommage que cet atlas n'ait pas été cité tout au long du texte parfois un peu touffu.Annales de Normandie, 2014 (Cairn.info)
D'autre part, la matière embrassée est considérable, mais la présentation souvent touffue.Revue historique, 2015 (Cairn.info)
Divers historiens l'avaient lu et l'avaient trouvé quelque peu touffu.Le monde juif, 1990, Roger Berg, Madeleine Steinberg (Cairn.info)
La revue de détail que nous vous proposons devrait cependant vous permettre d'y voir dès aujourd'hui un peu plus clair dans ce dossier touffu.Capital, 06/03/2008, « Retraite : les réformes qui attendent le secteur privé »
Dans cette concurrence touffue, pour vivre, il faut crocher sec.Ouest-France, 17/01/2020
Vos réglementations, pas consolidées, touffues, parfois incohérentes voire aberrantes, ne sont pas en cause !Europarl
Marcof se trouvait alors dans un petit bois touffu sous les arbres duquel il passa la nuit.Ernest Capendu (1826-1868)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TOUFFU, UË adj.

Feuillu, serré, espais. Ce bois est fort touffu, les arbres y sont fort serrez, ils font bien de l'ombre. Ce jeune homme a les cheveux fort touffus. Ce vieillard a la barbe longue & touffuë. Il a une garniture bien touffuë.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Style et écriture Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez Trois secrets d'écriture de Franck Thilliez

Le maître du thriller français nous ouvre la boîte noire de son imaginaire : découvrez trois secrets d'écriture de Franck Thilliez pour composer un...

13/05/2022