dru

 

définitions

dru ​​​ , drue ​​​ adjectif et adverbe

adjectif Qui pousse vigoureusement et en épaisseur. ➙ épais, touffu. Herbe drue. Barbe drue.
adverbe De manière serrée et abondante. La pluie, la neige tombe dru.
 

synonymes

dru, drue adjectif

épais, dense, fourni, serré, touffu

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
D'en haut, d'en bas, de droite, de gauche, en arrière, en face, de tous les côtés, ils pleuvaient sur lui dru comme grêle.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Ce sont d'abord de grands pâturages entremêlés de petits massifs de chênes, puis des champs cultivés dont la terre est excellente, car le blé est dru et haut.Émile de Laveleye (1822-1892)
Il roula dessus et dessous son antagoniste, et sans s'occuper des coups qui tombaient sur lui dru comme grêle, il ne lâcha pas prise un seul instant.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Dans ce pays plat et gras, le pittoresque fait défaut ; alors comme aujourd'hui, c'était du blé dru et bien venu sous des pommiers difformes et sur de la marne labourée.Paul Féval (1816-1887)
C'est la petite ville, où l'oisiveté curieuse a toujours un coin de son rideau sournoisement relevé, où les cancans poussent aussi dru que l'herbe entre les pavés.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le cocher cogna si fort et si dru, qu'au bout de trois minutes la croisée de l'entresol s'ouvrit de nouveau.Paul Féval (1816-1887)
Les commandes seraient tombées chez lui dru comme grêle, si le peintre n'avait pas affecté le dédain, l'accablement de l'homme dont on se disputait les moindres ébauches.Émile Zola (1840-1902)
Elle était là et elle voyait tout et entendait tout ce qui se disait, tous les compliments qui tombaient dru comme grêle sur son trop timide amoureux.Michel Zévaco (1860-1918)
Coppie, par un motif d'humanité qu'on ne saurait trop louer, conduisit les prisonniers dans un coin où ils étaient à l'abri des balles tombant dru comme grêle dans le bâtiment.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
On entendit tout à coup des pas légers qui montaient dru les degrés tortueux, et une voix joyeuse qui égrenait des notes d'oiseau qui s'envole.Pamphile Le May (1837-1918)
Il y eut un instant terrible où les balles s'éparpillaient au milieu de nous dru comme la grêle.Amédée Achard (1814-1875)
Le bruit des haches tombe dru comme celui du fléau dans une grange, et la besogne avance à vue d'œil.Charles Gailly de Taurines (1857-1941)
Les pamphlets se mirent à pleuvoir dru sur l'oncle de la mariée et sur l'époux.Bussy-Rabutin (1618-1693)
L'enfant, à peine sevrée, avait poussé dru, en mauvaise herbe ; et, depuis qu'elle marchait, elle faisait la soupe à son père, qu'elle redoutait et adorait.Émile Zola (1840-1902)
Il referma la porte derrière lui, et ses pas s'imprimèrent dans le chiendent rétif et dru qui avait envahi l'aire des pavés eux-mêmes.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
On voyait d'abord un manche droit, long d'un mètre cinquante, puis le feuillage partait dru, sombre, taillé en cône et couronné d'une élégante aigrette.Jean Rameau (1858-1942)
Il se trouvait au beau milieu de la pluie chaude d'écus tombant dru sur les toits de la cité.Émile Zola (1840-1902)
L'année sera bonne pour la récolte des douceurs, vu que les lancygnés (sureaux) ont fleuri dru au printemps.Émile Souvestre (1806-1854)
Les ordres pleuvent dru comme grêle, et le pauvre sergent-major supporte, presque à lui seul tous les ennuis d'assurer un départ sans rien oublier.Charles Des Écores (1852-1905)
Le gars grandit dru et fort, portant une ressemblance frappante avec son père et devint plus tard un homme distingué.Auguste Angellier (1848-1911)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DRU, UË » adject.

Terme de Fauconnerie, qui se dit des oiseaux qui sont prests à s'envoler du nid. Ce mot vient par metathese de dur, parce que les oiseaux deviennent plus durs quand ils croissent. Cette transposition de la lettre r est fort ordinaire dans les Langues, comme en ces mots d'esprevier, au lieu d'espervier ; de profil, au lieu de porfil ; de fromage, au lieu de formage ; de crenelé, au lieu de carnelé ; de Hannovre, au lieu de Hannover, &c.
 
On le dit figurément de ce qui est dêjà cru, qui se porte bien. Cet enfant est bien dru, bien grand pour son âge. Cette fille est druë, bonne à marier. En vieux François il signifioit gaillard.
 
DRU, signifie aussi, Espais, touffu. Les arbres sont bien drus dans cette forest. Les bleds sont bien drus, sont fort beaux.

Définition de « DRU » adv.

Souvent, prés à prés. Ils meurent bien dru dans cette ville, à cause de la peste. Ces arbres sont plantez trop dru dans ces allées, ils s'offusqueront les uns les autres. La pluye tomboit dru & menu.
 
On dit proverbialement, En cette bataille les soldats tomboient dru comme mouches, pour dire, en aussi grand nombre que des mouches.
Vidéos Granny Smith, par Alain Rey Granny Smith, par Alain Rey

La pomme Granny Smith, littéralement « mémé Smith », tire son nom d’une dame âgée, Mrs Smith, qui fut la première à en produire ! Découvrez l’histoire du nom de cette variété de pomme, avec Alain Rey.

Alain Rey 15/09/2020