Email catcher

impénétrable

Définition

Définition de impénétrable ​​​ adjectif

Où l'on ne peut pénétrer ; qui ne peut être traversé. Forêt tropicale impénétrable.
au figuré Qu'il est difficile ou impossible de connaître, d'expliquer. ➙ incompréhensible, insondable. Ses intentions sont impénétrables. Impénétrable à qqn, pour qqn.
Qui ne laisse rien deviner de lui-même. Un homme impénétrable.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot impénétrable

Cette éthique met en jeu la loi morale sous son aspect impénétrable.Savoirs et clinique, 2015, Emmanuel Fleury (Cairn.info)
Oui, un gilet pare-balles n'est pas une armure impénétrable qui assure l'invulnérabilité à son porteur.Ça m'intéresse, 27/11/2017, « Une balle peut-elle casser les côtes malgré un gilet de… »
Un voile s'était ensuite étendu devant mes yeux, rendu plus impénétrable chaque jour ; les quelques faits que j'avais appris depuis quelques mois m'étaient restés incompréhensibles.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Quatre plants au mètre carré, cela rend le bosquet impénétrable à la présence humaine et renforce l'interaction racinaire des essences diversifiées.Ouest-France, 20/03/2021
Le régime impénétrable mène depuis quelques années des réformes dans la discrétion.Ouest-France, 17/06/2018
Dans l'une d'elles, l'analyste était tout à fait distant, et elle avait le sentiment qu'il y avait une barrière impénétrable entre eux.Le Coq-héron, 2004, Juan Tubert-Oklander (Cairn.info)
Cependant, si son visage demeurait impénétrable, il était fort pâle et ses lèvres tremblaient.Émile Gaboriau (1832-1873)
Il ne fallait plus songer à dissiper ces impénétrables ténèbres.Jules Verne (1828-1905)
Il est indéniable que de nombreux règlements sont trop compliqués, voire impénétrables, pour le profane.Europarl
Tout cela est encore un mystère pour moi ; cet homme a la manie d'être impénétrable.George Sand (1804-1876)
Du jour au lendemain, une petite ville est séparée du reste du monde par un mystérieux et impénétrable dôme transparent.Ouest-France, Philippe Richard, 01/10/2015
Dans le même ordre d'idée, une stratégie d'expansion internationale de l'offre peut se heurter à des marchés impénétrables, cadenassés et contrôlés par des groupes criminels.Revue française de gestion, 2009, Philippe Very, Bertrand Monnet (Cairn.info)
Cette débureaucratisation du mérite suppose que les individus fassent la preuve de leur compétence lors de performances de l'excellence, impénétrables au commun des mortels.Réseaux, 2013, Mathieu O’Neil (Cairn.info)
Des toiles représentent des femmes qui regardent sur le côté, l'air parfois inquiet, souvent impénétrable.Ouest-France, Lydia REYNAUD, 08/08/2021
Qu'est-ce que nous lui voulons, et pourquoi l'avons-nous fait sortir de son impénétrable palais ?...Pierre Loti (1850-1923)
Dans le même temps, donc, où il est tenu pour inefficient, ce dispositif apparaît impénétrable et arbitraire.Journal du Droit des Jeunes, 2005 (Cairn.info)
De nouveau, i'inquiétude reprend possession de tout notre être, et nos yeux fatigués, s'efforcent de percer la nuit lisse et impénétrable comme une muraille.Le Monde Juif, 1949, Menahem Talmi (Cairn.info)
Ils ont transformé un pré et une forêt impénétrable en un jardin extraordinaire.Ouest-France, Claire BODIN, 13/08/2021
Une bulle impénétrable dans laquelle personne n'ose s'aventurer sauf bien sûr cet autre gardien qui patiente sur le banc.Ouest-France, Christophe DELACROIX, 16/10/2017
Là donc les consciences sont à jour, de même que ces maisons impénétrables, noires et silencieuses, n'ont point de mystères.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de IMPENETRABLE adj. m. & f.

Qui ne se peut percer ni penetrer. Une digue, un bastardeau doivent estre de terre si bien paistrie, qu'elle soit impenetrable à l'eau. les forests de Canada sont si espaisses, qu'elles sont impenetrables, on ne les peut percer, ni traverser.
 
IMPENETRABLE, se dit figurément en Morale. Les mysteres de la Foy, les secrets de la Providence sont impenetrables à l'esprit humain.

Définition ancienne de IMPENETRABLEMENT adv.

D'une maniere impenetrable.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Le dessous des mots Avoir la gueule de bois Avoir la gueule de bois

Depuis toujours, l'être qui a festoyé sans se soucier ni de son foie ni du futur est en proie, dès le lendemain, à une douleur qui peut confiner à...

03/01/2023