impénétrable

 

définitions

impénétrable ​​​ adjectif

Où l'on ne peut pénétrer ; qui ne peut être traversé. Forêt tropicale impénétrable.
au figuré Qu'il est difficile ou impossible de connaître, d'expliquer. ➙ incompréhensible, insondable. Ses intentions sont impénétrables. Impénétrable à qqn, pour qqn.
Qui ne laisse rien deviner de lui-même. Un homme impénétrable.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais ces accords avaient une succession, une variété dont le secret restait un mystère impénétrable pour le jeune musicien.Adolphe Adam (1803-1856)
Vous aviez percé le silence impénétrable des tombeaux, et, sous les pavés frémissants des cathédrales, vous aviez entendu la plainte amère des damnés et les menaces des anges de ténèbres.George Sand (1804-1876)
A leur sommet seulement naissent des branches qui, s'entrelaçant les unes aux autres, forment une voûte impénétrable aux rayons du soleil.Paul de La Gironière (1797-1862)
Il descendit les marches ; il parcourut la façade ennemie, sur toute sa longueur, à droite et à gauche : il la vit impénétrable, gardée contre lui, dédaigneuse de sa colère.André Beaunier (1869-1925)
En 2005, je me souviens que vous nous aviez présenté une idée intéressante pour simplifier la législation européenne et éclaircir le maquis aujourd'hui impénétrable du droit communautaire.Europarl
Il fallait que cette révolution arrivât, pour que ce gouvernement impénétrable n'eût plus de mystères.Pierre Daru (1767-1829)
Mais à quoi bon s'attacher à surprendre le secret de cette âme qui veut rester impénétrable et voilée ?Albert Vandal (1853-1910)
Napoléon, resté calme et impénétrable, sans qu'on pût à son visage deviner de quel côté il penchait, remercia les membres de son conseil de leurs excellents avis.Adolphe Thiers (1797-1877)
Une gravité impénétrable y soulignait seulement une volonté à laquelle il ne serait pas aisé de résister.Daniel Lesueur (1854-1921)
Un voile s'était ensuite étendu devant mes yeux, rendu plus impénétrable chaque jour ; les quelques faits que j'avais appris depuis quelques mois m'étaient restés incompréhensibles.Alfred Dreyfus (1859-1935)
C'était évidemment un corps dur, impénétrable, et non pas cette substance molle qui forme la masse des grands mammifères marins.Jules Verne (1828-1905)
L'hôtesse était couchée, et les vastes rideaux entouraient le lit d'un mur impénétrable ; la lampe brûlait encore.Jules Janin (1804-1874)
Et depuis ce moment, il était resté impénétrable, devenant de plus en plus froid et réservé, à mesure qu'elle s'enivrait de sa colère.Émile Gaboriau (1832-1873)
Le regard seul était un mystère ; il semblait être le ministre d'une pensée scrutatrice et impénétrable.George Sand (1804-1876)
Pourquoi la boîte était-elle revenue sous le réverbère d'en face, avec cette barbe impénétrable, et ces petits yeux papillotants ?...Gaston Leroux (1868-1927)
Et cette jeune fille, qui continuait le masque par le voile, n'était-elle pas encore plus impénétrable de caractère que de visage, comme la suite ne l'a que trop prouvé ?Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
Je vous ai supplié mille fois de parler, vous êtes restée muette, impénétrable, inflexible, inexorable, et voilà qu'aujourd'hui vous venez me dire que vous avez menti.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le docteur, qui le premier me donna des nouvelles de son malade, fut impénétrable, comme il convient aux hommes de sa profession.Eugène Fromentin (1820-1876)
La science, aux prises avec un mystère impénétrable, ne s'est pas laissé troubler, et a prodigué ses secours et ses encouragements.Charles Anglada (1806-?)
Vêtus si bien par la nature d'une plume onctueuse et presque impénétrable, ils comptent moins avec les éléments.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « IMPENETRABLE » adj. m. & f.

Qui ne se peut percer ni penetrer. Une digue, un bastardeau doivent estre de terre si bien paistrie, qu'elle soit impenetrable à l'eau. les forests de Canada sont si espaisses, qu'elles sont impenetrables, on ne les peut percer, ni traverser.
 
IMPENETRABLE, se dit figurément en Morale. Les mysteres de la Foy, les secrets de la Providence sont impenetrables à l'esprit humain.

Définition de « IMPENETRABLEMENT » adv.

D'une maniere impenetrable.
Le mot du jour Soin Soin

Le soin que l’on a, que l’on prend et que l’on confie ; celui que l’on donne et que l’on reçoit.

Aurore Vincenti 23/04/2020