tourelle

 

définitions

tourelle ​​​ nom féminin

Petite tour. Les tourelles du château.
Abri blindé, fixe ou mobile contenant des pièces d'artillerie. La tourelle d'un char d'assaut.
 

synonymes

tourelle nom féminin

lanterne

[d'un char] chambre de tir, casemate

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils me montrèrent à côté de leur cheminée la porte étroite et crevassée d'une tourelle sans fenêtres, aujourd'hui inaccessible, où, dirent-ils, l'archevêque se réfugia d'abord.Victor Hugo (1802-1885)
C'était un escalier commode et clair, aux larges marches pavées, tournant dans une sorte de tourelle.Émile Zola (1840-1902)
De sa bibliothèque une porte conduisait dans sa chambre à coucher, une autre à une tourelle qui lui servait d'observatoire.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Pour 12 sacs de charbon, lesquelz ont esté mis en la dicte tourelle, dessoubz le planchier ou fons d'icelle, le sac 6 d.Lucien Merlet (1827-1898)
Là- bas, dans le bâtiment principal, rien ne remuait, ni aux fenêtres, ni à la tourelle.Alain-Fournier (1886-1914)
Du haut de la tourelle où était situé son appartement, elle dominait les arbres du parc et regardait tristement tomber la nuit sur l'océan.Joseph Marmette (1844-1895)
En redescendant, je me suis arrêté quelques instants à l'une des portes hautes de la tourelle-escalier.Victor Hugo (1802-1885)
Cette tourelle était isolée, et, comme on l'a déjà dit, nul ne savait à quel édifice elle avait appartenu.Victor Hugo (1802-1885)
Une corde passe dans l'angle de la cage ; elle s'étend du haut en bas de la tourelle parcourue par l'appareil.Ernest Deharme (1838?-1916)
C'est au-dessous de la tourelle que les rats semblent avoir rongé profondément la base de la tour.Victor Hugo (1802-1885)
Il passait le reste de son temps dans une tourelle remplie d'instruments de physique et où il avait fait construire un fourneau pour les expériences de chimie.Georges Ohnet (1848-1918)
Mon appartement, composé de trois chambres très proprement tendues de perse, se prolonge au-dessus de la porte d'une tourelle à l'autre.Octave Feuillet (1821-1890)
Mais au coin de ces petites rues il y a toujours quelque tourelle curieusement ouvragée, quelque porche à statues, quelque balcon d'une serrurerie amusante.Théophile Gautier (1811-1872)
Telle enceinte est une tourelle d'un pouce de hauteur, telle autre se réduit à un simple rebord.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Mariotte passa par la tourelle et déboucha par la porte de communication que cachait une portière en étoffe de soie pareille à celle des rideaux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Une clôture de pieux à triple rang entourait tout le terrain et reliait entr'eux les bastions et la tourelle.Charles Roger Daoust (1865-1924)
C'est la grande et triste maison avant celle de la tourelle qui fait le coin de la rue.Jules Michelet (1798-1874)
Qui donc n'a pas ainsi quelqu'un de ces amis purs et fidèles qui est resté au toit quand nous l'avons déserté, le pigeon casanier qui garde la tourelle ?Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
A côté se trouve une salle à manger qui communique avec la cuisine par une porte pratiquée dans une tourelle d'angle.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le prêtre s'était tenu caché dans une tourelle pendant l'entrevue du roi avec sa famille.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TOURELLE » subst. fem.

Petite tour. Le mur de cette place est garni de tourelles qui servent de guerites pour mettre des sentinelles. Les domes de la Sorbone, du Val de Grace, sont accompagnez de quatre tourelles qui ont bonne grace. Les buffets d'orgues ont aussi des tourelles aux extremités & au milieu.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020