traîtreusement

 

définitions

traîtreusement ​​​ adverbe

littéraire Par traîtrise. ➙ perfidement, sournoisement.var. ro traitreusement ​​​ .
 

synonymes

traîtreusement adverbe

déloyalement, dans le dos, sournoisement, perfidement (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
L'eau, aussi capricieuse que les nymphes et les naïades, ses mythologiques patronnes, avait déjoué traîtreusement les efforts de la science.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Cet infâme me livre traîtreusement au pape pour un évêché.Hector Berlioz (1803-1869)
Traîtreusement, d'une main sacrilège, je retirai le trousseau de la serrure, et, le cachant sous ma redingote je descendis l'escalier quatre à quatre.Alphonse Daudet (1840-1897)
Ils vont probablement m'attaquer encore, traîtreusement, un de ces jours.Georges Darien (1862-1921)
Verser traîtreusement dans son âme chaste le fiel qui déborde de ton âme sans foi ni vertu.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
N'avait-il pas dernièrement porté une griffe sacrilège sur le général après l'avoir fait trébucher traîtreusement !Louis Pergaud (1882-1915)
Les juges l'accusaient-ils, elle ou les siens, d'avoir feint de se rendre pour attaquer traîtreusement l'ennemi ?Anatole France (1844-1924)
Malheureusement il faut batailler plus que jamais et à chaque instant contre le floe dont les craquelures traîtreusement dissimulées sous la neige ne se comptent plus.Louis Boussenard (1847-1910)
Louis lui-même, sur lequel elle avait compté comme sur un secours efficace, l'abandonnait et passait traîtreusement à l'ennemi.Madame Leprohon (1829-1879), traduction Joseph Auguste Genand (1839-1902)
Pour lui, le guide était un ennemi, n'attendant que l'occasion de l'attaquer traîtreusement.Jules Verne (1828-1905)
J'aurais traîtreusement abusé de cette enfant, comme vous l'avez dit.Mayne Reid (1818-1883), traduction Allyre Bureau (1810-1859)
Les jours pairs, je glisse traîtreusement un tout petit contre-sens dans le texte irréprochable ; les jours impairs, j'y introduis un non-sens.Georges Darien (1862-1921)
Il était là, traîtreusement frappé, luttant pour sa vie contre un mal atroce et mystérieux.Joseph Marmette (1844-1895)
Elle recouvre traîtreusement les trous par lesquels viennent respirer les phoques, et si le voyageur n'y prend pas garde, il pourra être, à un moment donné, trempé jusqu'à la ceinture.Louis Boussenard (1847-1910)
En 1875, l'équipage d'un navire anglais, attaqué traîtreusement, est massacré, puis dévoré par les cannibales.Jules Verne (1828-1905)
Tout à coup, un gendarme tiré traîtreusement par les jambes, tomba à la renverse et, avant qu'il eût eu le temps de se relever, fut désarmé et ligoté.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
La jeune âme qui, après tout avait été moins conquise que surprise (traîtreusement), revenait à sa nature.Jules Michelet (1798-1874)
J'espère que vous connaissez trop bien vos devoirs, comme nobles et comme chevaliers, pour le soutenir dans des démarches traîtreusement violentes contre la personne de son seigneur suzerain.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
La dorade revint traîtreusement, et, par derrière, le saisit et l'emporta au fond de l'eau avant qu'il eût songé à se servir de son ingénieux stratagème.George Sand (1804-1876)
Dès qu'il s'est vu libre, grâce à moi, oubliant aussitôt que j'étais son sauveur, il a voulu traîtreusement m'arracher cette vie que je venais de lui rendre.Gustave Aimard (1818-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAISTREUSEMENT » adv.

A la maniere d'un traistre. La sentence porte, que ce scelerat a été convaincu d'avoir meschamment & traistreusement assassiné son Maistre, son Prince.
Déjouez les pièges ! « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ? « Les efforts qu'il a fallu » ou « fallus » ?

Un doute sur l'accord du participe passé des verbes impersonnels ? Suivez le guide !

12/03/2020