sournoisement

 

définitions

sournoisement ​​​ adverbe

D'une manière sournoise.
 

synonymes

sournoisement adverbe

en cachette, en catimini, à la dérobée, en dessous, en sous-main, en tapinois, hypocritement, insidieusement, en douce (familier), mine de rien (familier), par en dessous (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le roi et la princesse regardaient sournoisement cette scène comme les spectateurs d'un autre âge regardent les jeux des petits enfants.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Qui sait si on ne l'avait pas dépisté ; s'il ne retrouverait pas son appareil sournoisement détérioré ; si tout au moins on n'en aurait pas surpris le secret ?Michel Corday (1869-1937)
Flahaut, les doigts dans la poche de sa culotte, comptait sournoisement des monnaies mal acquises.Paul Adam (1862-1920)
Il met à nu tous les pièges, toutes les chausse-trappes qu'une main sournoisement habile avait cachés dans chaque article du projet.Jules-Paul Tardivel (1851-1905)
En particulier, préservons les flexibilités, préservons des coordinations économiques et sociales réellement ouvertes, c'est-à-dire qui n'imposent pas sournoisement à tous des solutions standard.Europarl
Le taureau, sournoisement, épiait les moindres gestes de l'homme qui avançait lentement, prêt à saisir au bond l'occasion propice.Michel Zévaco (1860-1918)
Il vivait, ce cuistre sournoisement voluptueux, brûlé de tous les appétits, sous son cuir de pédant qui court le cachet.Émile Zola (1840-1902)
Chacun sait que dans les rédactions actuelles, les journalistes non conformes sont éliminés très discrètement et sournoisement.Europarl
On la recoucha ; et aussitôt elle ferma les yeux sournoisement pour ne point parler et pour réfléchir à son aise.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le moindre bruit de l'intérieur de la ferme effraye le renard qui rôde sournoisement aux alentours.Champfleury (1821-1889)
Mais c'est en vain que toute la soirée il fit faction derrière sa porte sournoisement entrebâillée, la voisine ne se montra pas.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle alla même jusqu'au confessionnal, sournoisement, comme si elle s'apprêtait à surprendre quelqu'un, caché en cet endroit.Émile Zola (1840-1902)
Il se fit petit, petit, et fila sournoisement le long des maisons, en me disant de le suivre au plus vite.Émile Zola (1840-1902)
Les pieds roides étaient tout noircis par la fumée des décombres, au bas d'une ferme que l'incendie sournoisement rongeait.Paul Adam (1862-1920)
La petite se met à grogner et ils se donnent sournoisement des coups de pied.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle s'en amusait comme d'un jouet vivant, et passait des heures entières à l'interroger sournoisement sur les sentiments des lapins et les machinations des renards.Guy de Maupassant (1850-1893)
Landry baissait sournoisement la tête sous la grêle des reproches et n'en devenait pas plus appliqué.André Theuriet (1833-1907)
Sournoisement, elle baissa les yeux, voulant faire croire qu'elle ne regardait pas ; et, entre ses longs cils, elle guettait, pendant qu'elle semblait tout assoupie.Émile Zola (1840-1902)
Duretour s'approchait d'elle sournoisement pour tâcher de comprendre ce qu'elle disait, mais elle n'y parvenait pas.Marguerite Audoux (1863-1937)
Il me parut, au reste, que ses compagnons, tout en excitant sa gaieté bachique, en riaient sournoisement.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Miskine, Miskina Miskine, Miskina

n. et adj. : « pauvre, faible »

16/02/2020