tramer

 

définitions

tramer ​​​ verbe transitif

Technique Tisser.
Tirer ou agrandir (un cliché) avec une trame.
au figuré Élaborer par des manœuvres cachées. ➙ combiner, machiner, ourdir. Tramer une conspiration. (passif) C'est là que s'est tramé le complot. —  pronominal (impersonnel) Il se trame quelque chose.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je trame

tu trames

il trame / elle trame

nous tramons

vous tramez

ils trament / elles trament

imparfait

je tramais

tu tramais

il tramait / elle tramait

nous tramions

vous tramiez

ils tramaient / elles tramaient

passé simple

je tramai

tu tramas

il trama / elle trama

nous tramâmes

vous tramâtes

ils tramèrent / elles tramèrent

futur simple

je tramerai

tu trameras

il tramera / elle tramera

nous tramerons

vous tramerez

ils trameront / elles trameront

 

synonymes

tramer verbe transitif

tisser

comploter, combiner, concerter, conspirer, couver, échafauder, machiner, manigancer, préparer, ourdir (littéraire), fricoter (familier), magouiller (familier), mijoter (familier), trafiquer (familier), conjurer (vieux)

se tramer verbe pronominal

se préparer, s'apprêter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais il est impossible que deux têtes pareilles se rassemblent sans tramer un complot contre quelqu'un.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Ce frère, suspecté de tramer contre eux, fut enlevé, et jeté dans un cachot.François-Maximilien Bibaud (1823-1887)
Une présence flottait dans l'air : une forme s'efforçait de transparaître, de se tramer sur l'espace devenu indéfinissable.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Quelle infamie allait-il tramer, cet homme, cet espion ?Albert Delpit (1849-1893)
Tromper, tramer le mal, être complice d'un projet de vol avec ce visage chaste, avec cet œil limpide, avec la musique de cette voix, c'eût été simplement horrible !Paul Mahalin (1838-1899)
Quelle furie supposez-vous assez méchante pour tramer une pareille noirceur ?Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Mais ils s'étoient trop avancés pour se croire en sûreté dans une entière soumission, et ils ne parurent céder que pour se donner le temps de tramer de nouveaux complots.Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Non, je ne la croirai jamais capable de tramer ma ruine ; la terreur seule lui a fermé la bouche.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Viens avec moi ; je vais te présenter à elle et vous laisser ensemble tramer vos noirs complots.Georges Darien (1862-1921)
Nous ne laissons pas tramer les pièces compromettantes.Émile Blémont (1839-1927)
Sa résidence était devenue l'asile des criminels, un abri pour y tramer impunément la ruine du pays.Claude de La Poëpe (1814-1886)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAMER » v. act.

Faire de l'estoffe, de la toile, en passant la trame ou la navette entre les chaisnes.
 
TRAMER, se dit figurément en Morale d'un complot qu'on forme contre quelqu'un à dessein de luy nuire. Il y a long-temps qu'il tramoit le dessein de cette accusation calomnieuse.
 
TRAMÉ, ÉE. part. passif. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada Top 10 des mots qui ont un sens différent au Canada

La langue française varie selon les différentes régions du monde. Certains mots et expressions sont employés seulement en France, en Belgique, en Suisse, en Afrique ou au Canada : on parle alors de francismes, de belgicismes, d’helvétismes, d’africanismes et de canadianismes (ou de québécismes pour ceux qui concernent uniquement le Québec). Il arrive aussi qu’un même mot ait des sens différents selon les pays, ce qui peut causer bien des malentendus ! Voici quelques exemples avec nos dix canadianismes sémantiques favoris.

Édouard Trouillez 23/05/2020